Ford Aquitaine Industries : Bruno Le Maire ne désarme pas

 |   |  2184  mots
Même plombée, la piste d'une reprise de FAI par le groupe Punch n'était pas encore abandonnée ce lundi matin.
Même plombée, la piste d'une reprise de FAI par le groupe Punch n'était pas encore abandonnée ce lundi matin. (Crédits : Agence Appa)
Bruno Le Maire recevra les syndicats de Ford Aquitaine Industries ce lundi 18 février dans l'après-midi. Pour La Tribune, il s'est prononcé il y a quelques jours sur le bras de fer qui l'oppose à Ford au sujet de l'avenir de ce site industriel de Blanquefort, employant 850 personnes, dont la fermeture est programmée à l'été prochain.

Spécialisée dans la fabrication de boîtes de vitesses automatiques, aujourd'hui le modèle 6F35, une six vitesses qui équipe notamment les Ford Kuga et les Mondeo, l'usine Ford Aquitaine Industries de Blanquefort, forte de 850 emplois, a été condamnée le 13 décembre à la fermeture définitive à partir d'août prochain. Une décision prise par le groupe Ford Motor Company (FMC), à Dearborn (banlieue de Détroit), présidé par Jim Hackett, maison-mère de FAI. Cette décision brutale est le résultat d'un bras de fer sans pitié où Ford ne veut visiblement laisser aucune chance au ministre de l'Economie et des finances, Bruno Le Maire. Alors que l'usine est rentable et considérée comme efficace !

Profondément choqué parce qu'il a considéré à raison comme un coup tordu, étant donné les intenses négociations qui étaient en cours avec la firme américaine, Bruno Le Maire a marqué les esprits du Sénat, où il se trouvait, quand il a appris la décision de Ford... via un communiqué.

"Je suis révolté et je suis écœuré par cette décision qui ne se justifie que par la volonté de Ford de faire monter son cours de bourse. Je veux dénoncer la lâcheté de Ford à qui je demande de parler depuis trois jours...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/02/2019 à 18:23 :
Un voyage d'Etude " All Inclusive " au Paradis, et à durée indéterminée, pour Poutou et Caramades : République Populaire Démocratique de Corée, et ainsi délestés, les U.S
négocieront, et très favorablement.
a écrit le 19/02/2019 à 10:48 :
Pauvre Bruno, son impuissance nous fait mal qui insiste à nous raconter qu' il va faire venir ce qui se délocalise à l' est à grands coups de GOPE-de-Bruxelles -article 63 du TFUE- ou feuille de route à Macron ..
a écrit le 19/02/2019 à 10:19 :
Malheureusement et comme tout est impermanent on ne peut fabriquer des boites de vitesses pour des voitures qu'on ne vendra pas. Il est temps de changer de logiciel.
a écrit le 18/02/2019 à 17:56 :
il faudrait obliger la cgt et fo a racheter le site plein pot, salaries compris
ils pourraient alors augmenter les salaires et diminuer le temps de travail
ils en ont les moyens eux, avec leurs chateaux, leurs permanents, et les 30 milliards de la formation
Réponse de le 19/02/2019 à 15:31 :
Que Poutou son chef CGT Communiste,
rachète çà en Coop à ses ennemis U.S.
Il instaurera les 12H de travail hebdo, pour 3000eur net, avec 16ème mois, et 10 semaines de congés payés.
a écrit le 18/02/2019 à 17:31 :
Le BLOCAGE; nœud; et la plaie à Blanquefort,

ennemi naturel JURE, des chefs d'entreprises et des U.S.A
est l'Extrème Gauche Communiste Marxiste Léniniste POUTOU

Site condamné par sa présence, lui et ses proches Caramades
a écrit le 18/02/2019 à 17:16 :
Qui il n'y a de ça que ne serait-ce qu'un an, aurait pensé que LEMAIRE deviendrait l'homme fort des LREM hein !?

SI ça se trouve, avec tout le boulot que lui refilent les ringards en marche, il va devenir bon et compétent !

La preuve par le travail fonctionne bien souvent surtout dans un milieu qui n'a même pas la connaissance du principe. Au moins chez LR de temps ils sont bien obligés de s'y mettre car pas tous fils de...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :