Bpifrance renouvelle son partenariat avec les hockeyeurs bordelais des Boxers

 |   |  554  mots
(Crédits : Bpifrance)
ARTICLE PARTENAIRE. Pour la troisième année, à l'occasion du match contre les Dragons de Rouen, la banque publique d'investissement Bpifrance a renouvelé son engagement auprès du club de hockey bordelais des Boxers, aux côtés des 180 partenaires qui gravitent autour du club.

"Quand on joue collectif, c'est toujours pour mieux servir l'avenir". Cet item est devenu le leitmotiv de Bpifrance. Avec plus de 82.000 entreprises accompagnées en France, dont 8.100 sur le territoire de la Nouvelle Aquitaine, et 20 milliards d'euros d'investissement, la banque s'est tournée depuis quelques années déjà vers une nouvelle forme d'entreprenariat qui consiste à accompagner les clubs de sport. Bpifrance, qui a pour objectifs d'investir dans la croissance, d'accélérer les pépites, d'internationaliser les PME et les ETI, de soutenir les créations d'entreprises et de lutter contre les inégalités territoriales, est partenaire de 48 clubs en France : "Uniquement des sports d'équipe, avec qui nous partageons les mêmes valeurs : simplicité, proximité, volonté, optimisme. Et surtout, nous sommes d'ardents défenseurs de la folie d'agir, mus par une religion : celle de la croissance et du progrès" souligne Patrice Bégay, directeur de la communication et directeur de Bpifrance Excellence.

En soutenant les Boxers, Bpifrance incite les entreprises qu'elle accompagne à soutenir le club : une démarche de facilitateur qui a permis aux Boxers d'avoir le soutien d'Axa l'an passé. "Ce partenariat est bénéfique dans les deux sens : il nous permet d'élargir notre socle d'entreprises et d'impulser un dynamisme avec les entreprises déjà sponsors qui entourent le club, regroupées dans un réseau d'entreprises, car Bpi n'est pas présent qu'en terme financier : il s'agit aussi de partage d'expérience et d'accompagnement", indique Thierry Parienty, président des Boxers et également patron de l'entreprise Volteo.

Arielle Piazza, élue aux sports à la Mairie de Bordeaux, présente pour l'occasion, se réjouit également de ce rapprochement : "BPI est un propulseur. La gouvernance du sport a aujourd'hui intégrée les entreprises dans la mouvance sportive. Ils portent collectivement une dynamique bénéfique. Ils sont sur les mêmes objectifs de dépassement..."

Et c'est donc tout naturellement lors de ce renouvellement de partenariat que Patrice Begay a commencé la promotion du grand événement en gestation de Bpifrance : La French Fab Tour, tournée nationale pour la promotion de l'industrie française, qui a pour ambition de séduire les jeunes et les demandeurs d'emploi. Lancée en octobre 2017 par le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, et Bpifrance avec de multiples partenaires (Pôle Emploi, les Régions, les fédérations professionnelles...), la French Fab va passer par la région dans les mois à venir, avec son immense village de 3.000 m² constitué d'acteurs de l'industrie tricolore, qui proposent des ateliers pour présenter leurs savoir-faire, des stands pour répondre aux questions des lycéens et étudiants et des jobs dating. 60 dates sont prévues qui devraient toucher environ 500.000 personnes, avec un objectif clair de croissance et d'emploi puisque ce sont environ 45.000 offres d'emplois qui seront proposées.

En Nouvelle-Aquitaine, 4 dates sont prévues en bordure de plage cet été à Vieux Boucaud, Lacanau, Arcachon et La Rochelle, l'objectif étant de changer l'image de l'industrie auprès des jeunes générations et de leur montrer qu'avec la digitalisation, la robotisation et le plan "usine du futur", les conditions et méthodes de travail ont changé. La French Fab se veut une sorte d'étendard à l'image de la French Tech pour jouer là aussi collectif en France ou à l'international.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/02/2019 à 8:10 :
Très mal venu! La question du bon emploi de l'argent public est des plus importantes, et sera, n'en doutez pas à propos de BPI un dossier majeur dans les prochaines années...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :