Erasmus+ France déménage pour changer de dimension

 |   |  359  mots
Les nouveaux locaux d'Erasmus+ France à Bordeaux, dans le quartier Euratlantique
Les nouveaux locaux d'Erasmus+ France à Bordeaux, dans le quartier Euratlantique (Crédits : Erasmus)
L'agence Erasmus+ France vient d'inaugurer de nouveaux bureaux à Bordeaux. Employant 130 personnes, elle s'est installée rue des Gamins, dans le quartier Euratlantique, et anticipe un changement d'échelle lié au prochain programme Erasmus, dont le budget sera doublé.

Programme d'échange d'étudiants et d'enseignants entre les universités, les grandes écoles européennes et des établissements d'enseignement, Erasmus+ s'est désormais bien installé dans le paysage. La prochaine mouture du programme pluri-annuel, débutant en 2021 pour s'achever en 2027, verra d'ailleurs son budget doubler à 30 millions d'euros. Parallèlement, il est prévu un triplement du nombre de bénéficiaires (12,5 millions de personnes) via notamment l'ouverture à de nouveaux publics et la simplification des procédures.

Déjà à l'étroit dans ses bureaux du quai des Chartrons, l'agence Erasmus+ France / Education Formation avait besoin de place pour anticiper ce coup d'accélérateur. Employant 130 personnes, elle gère 90% des fonds Erasmus+ décentralisés à la France par l'Union européenne pour la mise en œuvre du programme. Entre 2014 et 2017, elle a ainsi fléché 56 millions d'euros de subventions vers 282 organismes bénéficiaires, permettant ainsi 20.139 mobilités. Son budget européen d'intervention pour la période 2014-2020 est de 1,2 milliard d'euros, sur une enveloppe de 16,5 milliards pour le programme Erasmus+ au niveau européen.

Près de 80.000 Français en 2017

Abandonnant donc ses anciens bureaux, l'agence française, dirigée par Laure Coudret-Laut, a choisi comme point de chute le nouveau quartier Euratlantique, à cheval sur trois communes, autour de la gare Saint-Jean. Le bâtiment, au 9 rue des Gamins, est labellisé Haute qualité environnementale (HQE) avec des systèmes d'éclairage et de chauffage dits "intelligents". L'agence compense également les émissions de carbone liées au déplacement de ses agents via l'organisme Ecocert et est par ailleurs accompagnée par la société bordelaise EcoSens pour réduire son empreinte, avec la fin des gobelets en plastique, par exemple, ou la promotion des mobilités alternatives.

L'agence a été crée en 1995 par le gouvernement français et s'appelait alors Socrate France. Elle s'installe en 2003 à Bordeaux. Depuis 2014, Erasmus rassemble tous les programmes d'échanges européens. Entre 2014 et 2017, plus de 2.540 organismes ont participé au programme Erasmus+ en France. En 2017, près de 80.000 personnes sont parties en mobilité Erasmus+ depuis la France, dont 20.000 apprenants de la formation professionnelle et 45.000 étudiants. La moitié d'entre eux part pour un stage.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :