Le voiturier des voyageurs Blue Valet lève 6 M€ pour accélérer à l'international

 |   |  483  mots
Blue Valet propose ses services dans 25 aéroports et gares de France et de Belgique
Blue Valet propose ses services dans 25 aéroports et gares de France et de Belgique (Crédits : Blue Valet)
La startup girondine Blue Valet, qui propose un service de voiturier et de stationnement aux voyageurs qui prennent l'avion ou le train, annonce avoir bouclé un tour de table de 6 M€. Elle compte accélérer fortement à l'international, recruter et renforcer son offre à destination des professionnels.

Après un premier tour de table de 2 M€ conclu il y a 18 mois, Blue Valet annonce ce mercredi matin la réussite d'un second tour de table, confortable, de 6 millions d'euros. Sofimac Partners, investisseur historique, remet au pot lors de cette opération qui associe également Supernova Invest, Irdi Soridec Gestion et Swen Capital Partners. Bpifrance, Dynalim, Nouvelle-Aquitaine Co-investissement (Naco), GSO Innovation et Crédit agricole Aquitaine Expansion ont également apporté leur écot. Le cabinet bordelais Alienor Partners a accompagné Blue Valet lors de cette levée, une des plus importantes de l'année pour les startups bordelaises.

Fondée en 2015 à Mérignac, près de Bordeaux, par les frères Hugo et Benoît Ricard, Blue Valet s'est imposée au plan national avec son service de stationnement et de voituriers dans les aéroports et gares de France et de Belgique. La startup capitalise sur le stress qu'induisent chez les voyageurs les déplacements entre le domicile et l'aéroport ou la gare, les difficultés à trouver une place de parking et le prix prohibitif de ces derniers. Elle propose donc la solution suivante : le voyageur réserve en ligne un voiturier sur le site internet de la startup ou sur son application mobile. Le véhicule est pris en charge par ce voiturier dès son arrivée devant le terminal de l'aéroport ou la gare et le voyageur se libère de la contrainte de la recherche d'un endroit où stationner. A son retour, sa voiture l'attend à l'heure dite devant le terminal d'arrivée ou la gare. Les tarifs de Blue Valet débutent à 8 € par jour, incluant le service de voiturier, les frais de stationnement et l'assurance du véhicule. La startup propose également des options complémentaires tels que le nettoyage de la voiture, le contrôle de la pression des pneus, l'acheminement du véhicule entre l'aéroport et la gare ou réciproquement.

600 entreprises clientes

Positionnée initialement sur le seul marché BtoC, Blue Valet annonce avoir conquis 200.000 voyageurs en trois ans. Les 18 derniers mois ont vu la startup, qui emploie aujourd'hui une centaine de personnes, enregistrer "une croissance de près de 350 %" et déployer son service sur 17 nouveaux sites. Désormais présente dans 25 aéroports et gares de France et de Belgique, la pépite compte s'appuyer sur cette levée de fonds pour poursuivre son expansion internationale et ouvrir son service "dans 15 pays d'ici 2021". Elle a entre-temps placé son offre BtoB à destination des professionnels en voyage, générant de la récurrence de chiffre d'affaires, au cœur de sa stratégie. Lancée début 2017, cette offre est utilisée par 600 entreprises via une plateforme dédiée qui permet de gérer et centraliser les déplacements des collaborateurs (facturation, paiements mensuels...). Elle pèse aujourd'hui la moitié du chiffre d'afffaires, gardé confidentiel, de la société.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :