Innovation sociale : la coopérative Ellyx ambitionne de doubler son activité d'ici à 2021

 |   |  1364  mots
L'équipe d'Ellyx en novembre 2018 avec Sébastien Palluault, à gauche, et Méri Réale, au centre, en blanc.
L'équipe d'Ellyx en novembre 2018 avec Sébastien Palluault, à gauche, et Méri Réale, au centre, en blanc. (Crédits : Ellyx)
Cinq ans après sa création, Ellyx a créé 13 emplois et affichera 750.000 € de chiffre d'affaires en 2018. Cette société coopérative pionnière de l'innovation sociale multiplie les initiatives, dont la naissance d'une entreprise sociale spécialisée dans la propriété partagée et des programmes de R&D, afin de doubler son activité d'ici à 2021. Six recrutements sont programmés.

Si l'innovation est aujourd'hui sur toutes les lèvres et mise à toute les sauces, l'innovation sociale, elle, reste encore largement méconnue ou sous-estimée. "En France et en Nouvelle-Aquitaine, l'innovation est trop souvent perçue comme relevant exclusivement de la technologie. Ce n'est pas vrai ! Avec Ellyx, on a prouvé que l'innovation sociale est bien de l'innovation à part entière puisqu'elle est éligible comme telle aux aides de l'Etat, de la Région et de Bpifrance", fait valoir Sébastien Palluault, l'un des associés de la société coopérative et participative (Scop) Ellyx, installée à Cenon depuis 2016. L'objectif de l'innovation sociale est d'élaborer des réponses nouvelles et collectives à des besoins sociaux mal ou peu satisfaits et auxquels ni l'Etat, ni le marché ne peuvent répondre seuls. Ancrée dans l'intérêt général et dans l'économie sociale et solidaire, elle peut concerner tous les secteurs de la société : alimentation, mobilité, énergie, habitat, environnement, santé, etc.

PME, associations, collectivités locales

"Dans cette logique, Ellyx se situe au croisement de la recherche, des acteurs publics et des collectivités locales, des entreprises et des porteurs de projets pour intervenir sur différents enjeux de société, en faveur de l'intérêt général", ajoute Sébastien Palluault, qui a dirigé la Scop de 2014 à 2017 avant de céder sa place à une autre associée, Meri Réale. Créée en 2013, Ellyx compte aujourd'hui 13 salariés et propose différentes prestations : stratégie d'innovation sociale, R&D, formation, mesure de l'impact social, veille sur les potentiels d'innovation, accélération de projets... En 2018, elle a ainsi mené près de 120 interventions auprès de ses clients qui se répartissent, à part quasi-égale, entre des associations, des collectivités territoriales et des PME.

"Il y a cinq ans, nous étions parmi les pionniers de l'innovation sociale en Nouvelle-Aquitaine mais aussi en France. Ce concept, né dans les années 1970 et réactivé dans les pays anglo-saxons dans les années 2000, a pris de l'ampleur après la crise financière de 2008 pour pallier le retrait des services publics. En France, nous sommes les premiers à avoir décroché l'agrément crédit impôt-recherche pour intervenir auprès des entreprises et des acteurs publics spécifiquement sur le volet innovation sociale", contextualise ainsi Sébastien Palluault.

60 % de l'activité en Nouvelle-Aquitaine

Dès 2013, Ellyx a également été reconnue jeune entreprise innovante, lauréate du Réseau Entreprendre et intégrée au sein de Bordeaux Unitec. Cinq ans plus tard, elle devrait boucler l'année 2018 avec un chiffre d'affaires de 750.000 €, en hausse de près de 30 % ! Ce dynamisme et son statut coopératif lui permettent d'afficher environ 450.000 € de fonds propres pour financer ses activités de R&D. 60 % du chiffre d'affaires est généré en Nouvelle-Aquitaine (dont 35 % au sein de l'ex-Aquitaine) et 40 % dans le reste de la France.

Ellyx a, par exemple, accompagné le Département de la Gironde, pour expérimenter des laboratoires mobiles pour les communes et communautés de communes afin d'innover en matière de développement durable, ou la Région Nouvelle-Aquitaine, pour mettre en place des laboratoires d'innovation territoriale dans le cadre du projet VitiRev et de l'appel à projet TIGA sur la sortie de pesticides. Mais elle a également œuvré aux côtés de la Scop SaluTerre, investie sur les questions de souveraineté alimentaire (jardins partagés, fermes urbaines, etc.), ou de la PME ReSanté-Vous qui travaille sur le maintien de l'autonomie des personnes âgées. Parmi ses clients, figurent aussi le Département des Pyrénées-Atlantiques, la Communauté d'agglomération du libournais (Cali) ou encore la Conciergerie Solidaire.

Quatre axes de développement

La société coopérative voit désormais plus grand et multiplie les initiatives dans au moins quatre directions. "Nous souhaitons d'abord développer notre cœur de métier par un déploiement de nos activités à l'échelle nationale, mais aussi des interventions plus courantes en Europe et en Afrique du Nord notamment", avance Sébastien Palluault.

Ellyx vient aussi de constituer une filiale dédiée à la propriété partagée de logements notamment à destination des seniors, des familles monoparentales et des classes moyennes basses. Baptisée Cologe, cette structure de préfiguration d'une société coopérative à intérêt collectif (SCIC) a été montée avec deux partenaires : le fonds de dotation Fraveillance & la PME Co-Toiturage. Une phase d'expérimentation doit débuter prochainement afin de déployer la solution d'ici 2021. Le projet est déjà lauréat de l'appel à manifestation d'intérêt « Innovation Sociale » de la Région Nouvelle-Aquitaine. "L'idée est de favoriser des projets de co-acquisition immobilière en transposant la logique de colocation afin que deux ménages vivant sous le même toit puissent en être collectivement propriétaires", précise Sébastien Palluault.

Six recrutements à venir

En parallèle, l'entreprise néo-aquitaine a lancé le portail de la R&D sociale et a constitué un laboratoire commun avec la Maisons des sciences de l'homme et de la société de l'Université de Poitiers qui regroupe une trentaine de chercheurs issus d'Ellyx et de quatre équipes pluridisciplinaires poitevines (économie, droit, gestion, géographie). "L'objectif est de mener un travail de R&D sur trois ans sur les innovations sociales de rupture et permettre de favoriser la montée en échelle d'Ellyx au-delà de 2021", précise Sébastien Palluault, qui pilote la R&D au sein d'Ellyx. Ce laboratoire commun, le premier consacré spécifiquement à l'innovation sociale, est en cours d'audition par l'Agence nationale de la recherche qui devrait statuer sur son appui d'ici la fin de l'année.

Enfin, la Scop a également déposé sa candidature au label « Cellule de diffusion technologique » du ministère de la Recherche. En cas de réponse positive en janvier 2019, cela permettra de reconnaître Ellyx au niveau national comme interface entre le milieu scientifique et le milieu socio-économique dans le domaine de l'innovation sociale.

L'ensemble de ces activités doit lui permettre de doubler son chiffre d'affaires à l'horizon 2021 pour atteindre 1,4 M€. Six recrutements sont programmés dans les trois ans pour accompagner cette croissance. Ces profils - master ou doctorat en sciences humaines et sociales, avec forte orientation entrepreneuriat et management d'innovation - viendront compléter une équipe de personnes spécialistes des processus d'innovation sociale, en capacité d'intervenir sur toutes les étapes d'un projet ou d'un processus de transformation sociale : créativité, analyse stratégique et politique, levée des verrous juridiques et techniques, mesure de l'impact, changement d'échelle, plaidoyer, etc.

///////////////////////

L'innovation sociale : deux cas pratiques

  • Resanté-Vous est une entreprise de Nouvelle-Aquitaine qui regroupe des spécialistes des approches non médicamenteuses en gérontologie. En 2015, ils ont sollicité Ellyx pour les accompagner dans la structuration de leur stratégie d'innovation et leur programme de R&D, avec pour finalité d'améliorer les modes d'intervention de l'entreprise dans une perspective de mieux-être pour les personnes âgées et les professionnels des établissements d'accueil, comme les Ehpad. Cette contribution d'Ellyx est un des facteurs de développement de Resanté-Vous, qui compte aujourd'hui 40 salariés, et a déployé ses activités en ancienne Aquitaine, ainsi qu'en Espagne et en Belgique.

  • Umano est une jeune entreprise bordelaise intervenant sur l'accompagnement des dirigeants d'entreprises de moins de 50 salariés dans l'organisation de leurs ressources humaines. Les fondateurs ont sollicité Ellyx au cours de leur phase de montage pour structurer leur projet d'innovation et de développement. L'accompagnement d'Ellyx a permis de clarifier la stratégie, d'activer des partenariats de R&D, de définir les modalités d'expérimentation auprès d'une cible d'entreprise. L'impact d'Ellyx est d'accélérer le démarrage de cette entreprise sociale tout en renforçant son orientation vers la réponse aux enjeux sociaux qu'elle s'attache à résoudre (isolement du dirigeant, réticence aux recrutements, difficulté de management, aspirations nouvelles des salariés...) Créée en novembre 2018, Umano a ainsi lancé son activité en créant déjà 3 emplois et plusieurs autres sont prévus dès 2019.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :