18 M€ collectés par la Fondation Bordeaux Université

 |   |  484  mots
De gauche à droite, Isalyne Gouault à la communication, Charlyne Quercia, directrice générale et Laurence Langou, directrice du développement.
De gauche à droite, Isalyne Gouault à la communication, Charlyne Quercia, directrice générale et Laurence Langou, directrice du développement. (Crédits : HL)
Favoriser la recherche et l’innovation, améliorer les parcours de formation et l’insertion des diplômés dans la vie active, améliorer la diffusion des savoirs, le tout au bénéfice de la croissance et de l’attractivité internationale du territoire. Tels sont les objectifs de la Fondation Bordeaux Université, qui pour y parvenir, collecte des fonds depuis sa création en 2010. Elle a jusqu’à présent récolté 18 M€ et entend porter cette somme à 75 M€ en 2030.

Chercheurs, universitaires, associations, collectivités, institutions, PME, TPE, ETI de la région, grands groupes nationaux et internationaux ou encore mécènes à titre particulier. En tout, ce sont entre 200 et 300 personnes qui seront réunies ce jeudi 29 novembre à l'initiative de la Fondation Bordeaux Université qui lance pour la première fois les Awards de la Fondation.

"Nous remettrons des prix aux projets que nous accompagnons et pour lesquels nous levons des fonds. Il y aura ainsi des récompenses dans les domaines de la recherche et l'innovation, l'insertion et la professionnalisation, la diffusion du savoir, enfin l'internationalisation et l'attractivité du territoire. Il s'agit des quatre missions que nous menons", précise Charlyne Quercia, la nouvelle directrice générale.

Plus de 120 projets accompagnés

La Fondation, créée en 2010, fait le lien entre les mondes universitaire et socio-économique. Elle accompagne les universitaires dans leur recherche de soutien ou la co-construction d'un projet. Chaque projet porté est ensuite financé par les dons de mécènes. En 8 ans, 18 millions d'euros ont ainsi été collectés pour financer des chaires, des cohortes et des projets d'excellence. Plus de 120 projets ont été accompagnés et plus de 300 personnes impliquées, qu'il s'agisse d'universitaires ou de mécènes.

Dans le domaine de la santé par exemple, le projet PelviCare porte sur les cancers colorectaux. Né d'une collaboration entre le professeur Eric Rullier et le docteur Quentin Denost, chirurgiens au Centre médico-chirurgical Magellan du CHU de Bordeaux, il a vocation à améliorer la prise en charge et la qualité de vie des personnes affectées par des maladies colorectales. Ce projet est soutenu par les sociétés Medtronic, Steris et Johnson & Johnson Medical Devices.

Se démarquer

"La Fondation Bordeaux Université est la seule fondation en France à collecter des fonds au bénéfice de 6 établissements d'enseignement supérieur et de recherche, écoles et centre hospitalo-universitaire pour la partie Recherche*. On en retire une grande force. Généralement, il y a une fondation par établissement. Dans notre cas, la communauté CHU et universitaire que rassemble la Fondation Bordeaux Université représente 100.000 personnes, soit la 2e agglomération de Gironde et 3e ville de Nouvelle-Aquitaine." Cette communauté innove, développe et contribue à la croissance du territoire autour de 9 thématiques phares pour la région. Parmi elles, l'aéronautique, la robotique, l'agroalimentaire, l'énergie ou encore la santé.

La stratégie de la nouvelle directrice générale de la Fondation Bordeaux Université pour les années à venir est claire : "Positionner Bordeaux au meilleur niveau mondial." Elle entend collecter 75 M€ d'ici à 2030. "Il n'y a pas que les grands groupes", tient d'ailleurs à signaler Charlyne Quercia. "Pour nous, il est très important de toucher un tissu local. Nous développons les dons simples dès 20 euros."

*Université de Bordeaux, CHU de Bordeaux, Université Bordeaux Montaigne, Bordeaux INP, Bordeaux Sciences Agro et Sciences Po Bordeaux

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :