Dix "territoires d'industrie" identifiés par l'Etat en Nouvelle-Aquitaine

 |   |  307  mots
Limoges Métropole est l'un des dix secteurs néo-aquitains retenus parmi les 124 territoires d'industries identifiés au niveau national.
Limoges Métropole est l'un des dix secteurs néo-aquitains retenus parmi les 124 "territoires d'industries" identifiés au niveau national. (Crédits : Creative Commons)
Dix territoires de Nouvelle-Aquitaine figurent parmi les 124 "territoires d'industrie" retenus par le gouvernement pour mettre en œuvre sa politique de reconquête industrielle. Ces secteurs feront l'objet d'un soutien renforcé, notamment financier, et le pilotage du dispositif sera confié à la Région Nouvelle-Aquitaine.

Recruter, innover, attirer des projets et simplifier : c'est l'objectif du plan "Territoires d'industrie" présenté par le Premier ministre, le 22 novembre dernier, afin de soutenir 124 territoires dans toute la France. Des objectifs aussi vagues que louables et assortis d'une enveloppe de près de 1,3 Md€ de redéploiements financiers à destination de ces 124 zones sélectionnées. Sur ce budget, plus de 500 M€ viendront du programme d'investissements d'avenir (PIA), 250 M€ du PIC (plan d'investissement compétences) et 500 M€ de la Banque des territoires.

Lire aussi : Industrie : le gouvernement veut booster 124 territoires

Les aides seront fléchées notamment vers les PME et PMI relevant de 18 filières d'avenir : automobile, industrie de la mer, chimie et matériaux, agroalimentaire, bois, aéronautique, industrie électronique, eau, ferroviaire, industrie de la construction, santé, mines et métallurgie, mode et luxe, énergies renouvelables, nucléaire, déchets, infrastructures numériques et industrie de sécurité.

Ce soutien fera l'objet d'une contractualisation pour chaque "territoire d'industrie", sous le pilotage des maires, présidents d'intercommunalités et industriels locaux. Il reviendra à la Région d'assurer le pilotage contractuel d'ensemble en lien avec l'État et ses opérateurs. Un point d'étape sera effectué à la prochaine réunion du Conseil national de l'industrie en mars 2019. A noter que "cette liste n'est ni figée ni fermée, elle est plus un début qu'une fin et c'est aux acteurs locaux qu'il reviendra de l'affiner", comme l'a précisé le Premier ministre Edouard Philippe. L'objectif de l'Etat est de mettre l'accent sur les entreprises industrielles des villes moyennes et des zones périphéries.

Les dix territoires d'industrie de Nouvelle-Aquitaine :

  • Angoulême-Cognac
  • Aubusson-La Souterraine
  • Bassin de Brive-Périgord
  • Capbreton-Dax
  • Grand Châtellerault
  • Interdépartemental Dordogne / Haute-Vienne
  • Libournais
  • Limoges Métropole
  • Rochefort
  • Marmande Val-de-Garonne

Les 124 zones identifiées au niveau national  :

carte territoires industrie

Les 124 "territoires d'industrie" (crédits : gouvernement)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :