Girondins de Bordeaux : l’Américain GACP prend la main

 |   |  517  mots
Joseph DaGrosa, Alain Juppé et Nicolas de Tavernost lors du feu vert donné par Bordeaux Métropole.
Joseph DaGrosa, Alain Juppé et Nicolas de Tavernost lors du feu vert donné par Bordeaux Métropole. (Crédits : Agence Appa)
C’est fait, la cession du Football Club des Girondins de Bordeaux au fonds d’investissement américain GACP a été officiellement actée hier mardi par le groupe M6 après la clôture du marché boursier. Le nouveau club, qui va être très endetté, pourrait connaître une naissance difficile. De son côté M6 se défait de 122 M€ de provisions pour garantir les loyers dus par le FCGB.

Faut-il y voir le produit d'une culture américaine des affaires riche en coups de bluffs ou plus simplement une cascade d'impondérables et de coïncidences un peu fâcheuses pour les nerfs ? Quoi qu'il en soit la vente du Football Club des Girondins de Bordeaux (FCGB) a bien été entérinée ce mardi 6 novembre, après plusieurs faux bonds de General American Capital Partners (GACP), dont le dernier s'est produit le 23 octobre quand il s'est avéré que GACP ne disposait pas des fonds pour conclure comme prévu la reprise du FCGB...

Ce fonds d'investissement logé à Miami, dirigé par Joseph DaGrosa, devient le nouveau propriétaire du club de football bordelais. Stéphane Martin, ex trader chez Indosuez puis banquier d'affaires à la Banque Santander, à Madrid, où il a été recruté par Nicolas de Tavernost, patron du groupe M6, a sans aucun doute fait le job pour trouver un repreneur au FCGB. Il est remplacé à la présidence déléguée du club par Frédéric Longuépée, jusque-là directeur commercial et marketing du Comité d'organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024. Dans son communiqué publié hier mardi sur l'évolution du résultat net du groupe pendant les neuf premiers mois de 2018, M6 souligne que la cession du FCGB s'est faite pour un montant total de 100 M€, dont 84 M€ ont été immédiatement débloqués par l'acquéreur et intégrés aux encaissements de la société cédante.

Le FCGB bénéficiaire de 12,6 M€

Cette transaction sera inscrite au titre de la trésorerie de M6 à compter du 4ème trimestre 2018. Ces 100 M€ intègrent notamment la cession cet été du joueur bordelais Malcom au Football Club de Barcelone (moyennant 41 M€ brut). Le groupe M6 précise que la perception du solde de 16M€ est différée sur les années 2019 et 2020. L'autre bonne surprise pour M6 c'est qu'avec la vente de Malcom le FCGB, qui d'ordinaire génère des pertes, affiche une résultat net positif de +12,6 M€ au cours de ce 3e trimestre 2018 !

Enfin il est à noter que le groupe M6 a désormais les mains libres : c'est ainsi qu'il vient de réduire de 122 M€ ses engagements hors bilan donnés à Bordeaux Métropole au titre « de la garantie pour le paiement futur des loyers du stade ». De son côté, le FCGB vogue désormais sous les couleurs d'un propriétaire américain et va devoir prospérer tout en accumulant des dettes. En plus de son rachat au groupe M6, le FCGB devra générer suffisamment de cash pour solder les futurs emprunts qui vont financer sa restructuration. Autant de sujets vitaux pour l'avenir qui sont discrètement restés en coulisses pendant toute la durée des négociations entre GACP et M6. Le nouveau propriétaire, associé sous des formes différentes à deux grands fonds spéculatifs américains (King Street Capital) et nippo-américain (Fortress Investment Group) ne devrait pas tarder à annoncer la couleur, en particulier sur le plan des économies qu'il escompte faire dans le club.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :