Services numériques : Groupe Ténor vise une équipe de 30 personnes à Bordeaux d'ici 3 ans

 |   |  420  mots
Le bureau bordelais du Groupe Ténor est installé à Bègles. Ici : Vivian Apesteguy, directeur du bureau régional, et Nathalie Robert, directrice communication et Marketing.
Le bureau bordelais du Groupe Ténor est installé à Bègles. Ici : Vivian Apesteguy, directeur du bureau régional, et Nathalie Robert, directrice communication et Marketing. (Crédits : Groupe Ténor)
Le Groupe Ténor annonce son implantation dans la région bordelaise, à Bègles, où il ambitionne d'implanter une équipe de 12 personnes d'ici fin 2019 puis de 25 à 30 personnes d'ici fin 2021.

Après Skale5/Neoxia il y a dix jours, c'est au tour du Groupe Ténor de s'implanter à Bordeaux Métropole, densifiant ainsi encore un peu plus un marché des entreprises de services numériques (ESN) déjà particulièrement tendu localement. Le groupe, dont le siège est à Serris (Seine-et-Marne), emploie 163 salariés et est déjà présent à Paris, Nantes, Marne-la-Vallée, Besançon et Lyon ainsi qu'en Espagne et en Suisse. "Nous avons des clients dans la région bordelaise et en Nouvelle-Aquitaine et notre implantation à Bordeaux est donc stratégique et logique pour nos activités", indique Nathalie Robert la directrice communication et marketing du groupe. Celui-ci chapeaute en réalité quatre sociétés - Armide, SNO, Coronis et Aulide - et appuie notamment son développement sur des opérations de croissance externe.

Le Groupe Ténor met ainsi en avant son offre globale de prestations de services numériques pour les PME, PMI et ETI : intégration de de solutions métiers, édition de solutions applicatives, gestion d'infrastructures cloud et réalisation de sites internet vitrines et marchands. La société pilotée par Nizar Alachbili, président, et Maxime Voirin, président exécutif, vise ainsi un chiffre d'affaires consolidé de 23 M€ en 2018 (+188 % par rapport aux 8 M€ de l'exercice 2017) et annonce un objectif de 30 M€ l'an prochain (+30 %) et de 50 M€ à l'horizon 2021. Un plan de croissance ambitieux qui sera nourri par d'autres acquisitions notamment en Europe mais également dans la région bordelaise. Le groupe annonce en effet qu'il sera très attentif aux différentes opportunités de croissance externe sur le territoire.

Huit recrutements en cours

C'est à Bègles, boulevard Jean-Jacques Bosc, à deux pas de la Cité numérique, que l'ESN a implanté son équipe bordelaise menée par Vivian Apesteguy, qui est également nommé directeur général du groupe et directeur administratif et financier. Le nouveau venu prévoit d'y constituer une équipe d'une douzaine de personnes d'ici fin 2019 pour atteindre 25 à 30 salariés dans les trois ans. Huit recrutements sont déjà lancés : business développeurs, chefs de projet, ingénieurs et développeurs. Le Groupe Ténor met en effet en avant une organisation décentralisée avec un large recours aux outils de télétravail et de visioconférence. "L'organisation est souple et des dirigeants peuvent tout à fait être installés ailleurs qu'au siège et participer à distance à toutes les réunions nécessaires", assure Nathalie Robert, qui est, elle-même, localisée à Langon (Gironde).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :