Webmarketing : Kaizen Marketing acquiert Generaleads

 |   |  372  mots
Romain Didrich, associé et fondateur de Kaizen
Romain Didrich, associé et fondateur de Kaizen (Crédits : Thibaud Moritz / Agence Appa)
Mariage entre Bordelais dans le webmarketing. Kaizen Marketing vient de racheter la société Generaleads pour continuer à croitre et atteindre une taille critique lui permettant de renforcer ses ambitions nationales.

Filiale du groupe bordelais Kaizen, fondé en 2005 à Bordeaux, Kaizen Marketing est spécialisé dans le webmarketing. Accompagnant les entreprises dans leur stratégie de communication et l'acquisition de nouveaux clients, partenaire des régies publicitaires de Bing, Facebook, Linkedin, Leboncoin, Criteo... la société cherchait depuis quelque temps à se renforcer, faisant le constat suivant : "Le secteur de la publicité en ligne est de plus en plus technique et concurrentiel et l'exigence client s'est renforcée ; par ailleurs pour toucher des clients importants, atteindre une certaine taille critique est essentiel. Enfin plus on est gros et plus on attire de nouvelles compétences alors que la chasse aux talents est de plus en plus forte à Bordeaux", résume Romain Didrich, fondateur du groupe et associé à David Eymé. L'idée était, aussi, d'éviter de se faire "croquer" par la concurrence. "Les acteurs nationaux et internationaux viennent de plus en plus chercher des compétences en province, et notamment à Bordeaux", complète le dirigeant. "La part de clients de l'agence en dehors de la région ne cesse d'augmenter. Pour générer de la croissance, l'opération de croissance externe nous a paru la stratégie la plus judicieuse."

Kaizen Marketing a donc jeté son dévolu sur Generaleads, jeune entreprise bordelaise fondée par Vincent Colombeau, spécialisée dans les campagnes publicitaires via Google Adwords. Les deux sociétés se connaissent depuis un moment puisqu'elles se sont régulièrement retrouvées lors d'appels d'offres. "Nous avons fait au sein de Generaleads le même constat que Kaizen Marketing", explique Vincent Colombeau, qui devient associé et intègre l'équipe dirigeante de l'acquéreur. "Le nombre de nos clients augmentait fortement et intégrer une entreprise plus grande, afin de soutenir cette croissance et de développer des synergies entre acteurs complémentaires, était pertinent." Chaque acteur apporte son expertise et ses méthodes dans la corbeille, l'objectif étant de partager au maximum ces dernières. Avec ce rachat le groupe Kaizen passe de 27 à 31 personnes. Cinq personnes supplémentaires devraient être recrutées cette année. Le groupe compte plusieurs structures dont Kaizen Développement, spécialisé dans le développement de projets web : sites internet, solutions techniques sur mesure...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/06/2018 à 17:07 :
Bravo
C'est tellement mieux que de se faire "absorber..."par les vautours nationaux

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :