Le groupe Gifi prévoit 700 recrutements en 2018

 |   |  437  mots
Le magasin Gifi à Agen.
Le magasin Gifi à Agen. (Crédits : Gifi)
700 collaborateurs supplémentaires attendus en 2018. C’est un nouveau palier que compte franchir Gifi qui prévoit d’atteindre les 10.000 salariés en 2027. Le groupe lot-et-garonnais poursuit son développement en France avec une stratégie d’implantation dans les centres-villes mais aussi à l’international.

Les objectifs à horizon 2027 n'ont pas changé. Le groupe lot-et-garonnais Gifi ambitionne de détenir 1.000 magasins et de faire travailler 10.000 collaborateurs. Les comptes n'y sont pas encore puisque Gifi détient aujourd'hui 460 magasins pour 5.700 collaborateurs, (8.200 collaborateurs et 679 magasins en incluant la participation dans le groupe belge Trafic et la reprise récente de Tati par la holding GPG) "mais c'est tout à fait tenable", insiste Amélie Lago, responsable des ressources humaines de l'entreprise.

Au cours de l'année 2018, le groupe spécialisé dans la distribution d'articles à petits prix prévoit justement le recrutement de 700 personnes en CDI. Certaines embauches sont prévues au siège sur l'ensemble des fonctions supports (achats, marketing, supply chain, finances...) mais aussi au sein du réseau de magasins en France et à l'étranger sur les postes d'employé libre-service, directeur de magasin et adjoint. Le taux de turnover s'élève à 10,14 % pour l'ensemble du groupe "contre 15 à 20 % en moyenne dans le secteur de la distribution", précise-t-on chez Gifi. Pour expliquer ce plan de recrutements, Amelie Lago met donc en avant deux choses : la croissance et un plan d'ouverture de magasins conséquents.

La conquête des centres-villes

En France, c'est dans les centres-villes que Gifi entend désormais s'installer.

"Tout simplement parce que nous n'y étions pas et parce que l'on considère qu'il y a un potentiel de développement. Le premier magasin urbain que nous avons ouvert en octobre 2016 à Paris a fait ses preuves. Le deuxième d'une superficie de 1.000 m2 a ouvert tout récemment à Toulouse et d'autres suivront. La stratégie du groupe Gifi prévoit l'ouverture d'une cinquantaine de magasins urbains d'ici dix ans", explique Amélie Lago.

Le groupe travaille également sur son développement à l'international. "Nous avons commencé avec l'Espagne l'année dernière. L'idée est désormais de s'étendre dans le sud de l'Europe. Il y aura donc là aussi du recrutement", précise Amélie Lago. Le cap est d'ores et déjà fixé. Sur les 1.000 magasins visés en 2027, il y en aurait 700 en France et 300 à l'étranger. "Le groupe Gifi est un groupe qui va bien", conclut Amélie Lago. Le chiffre d'affaires s'élève aujourd'hui à 1,3 Md€.

Pas question en revanche d'évoquer les détails de la reprise de Tati par Gifi en juin 2017. "Il est trop tôt pour en parler", nous dit-on. Pour rappel, le tribunal de commerce de Bobigny avait désigné Gifi comme repreneur de Tati et des trois autres enseignes en difficulté d'Agora Distribution (groupe Eram). L'offre avancée devait permettre de sauver 1.428 emplois sur les 1.700 menacés, tout en conservant 109 des 140 magasins.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :