La maison mère de Cdiscount accuse une perte nette de 92,3 M€ en 2017

 |   |  449  mots
(Crédits : Appa)
Cnova, la holding hollandaise qui détient le géant du e-commerce Cdiscount, a creusé ses pertes financières l'an dernier avec un résultat net négatif de -92,3 M€ après -65,2 M€ sur l'exercice 2016. Le résultat opérationnel courant est lui aussi négatif tandis que le taux de marge brute est en repli. L'EBITDA de Cdiscount ressort positif à 9,1 M€ mais en recul de 63,7 % sur un an. Seul le chiffre d'affaires de Cdiscount est orienté à la hausse en 2017 (+9,3 %).

Malgré un volume d'affaires (*) et un chiffre d'affaires en croissance comparable, respectivement, de 9,6 % (à 3,39 Md €) et de 9,3 % (à 2,12 Md €), le géant girondin de l'e-commerce continue, comme attendu, d'afficher des résultats financiers dans le rouge sur l'exercice 2017. Filiale du Groupe Casino, la holding hollandaise Cnova, qui détient Cdiscount, a présenté ses résultats annuels le 20 février dernier faisant état d'un résultat net négatif de -92,3 M€, creusant ainsi ses pertes par rapport aux -65,2 M€ de 2016.

Mise en oeuvre d'un plan stratégique

Les frais d'exploitation totalisent -312 M€, soit 14,7 % du chiffre d'affaires (contre -258 M€, soit 13,9 % du chiffre d'affaires en 2016) reflétant, selon Cnova, "les coûts de mise en œuvre du plan stratégique en 2017 qui ont pesé sur le premier semestre avant d'avoir un impact favorable au second semestre". Ce plan stratégique a notamment concerné l'extension de l'assortiment produit par le biais de la marketplace ; la stratégie multicanal via les enseignes Casino et Géant ; l'expérience client, en particulier la livraison ; et les innovations technologiques.

La marge brute de Cnova s'élève à 289 M€ en 2017, soit 13,6 % du chiffre d'affaires contre 13,8 % un an plus tôt. L'EBITDA (résultat opérationnel courant avant charges d'amortissement et dépréciation) ressort à 3,6 M€ en repli de 79,7 % par rapport aux 17,7 M€ de 2016. De même, celui de Cdiscount s'établit à 9,1 M€, en baisse de 63,7 % sur un an (25,1 M€ en 2016) .

"L'EBITDA de Cnova s'est amélioré trimestre après trimestre en 2017, tant en valeur qu'en écart versus 2016", souligne la holding. Le résultat opérationnel est négatif de -23 M€ contre -2,8 M€ en 2016. Enfin la dette financière nette s'élève à 193 M€ au 31 décembre 2017.

Perspectives pour 2018

Pour l'année qui s'ouvre, Cnova annonce la poursuite de son plan stratégique autour de quatre axes prioritaires :

  • renforcer l'offre de services (abonnement premium, livraison rapide, installation et offre de location longue durée) ;
  • améliorer l'expérience client sur le site mobile et l'application Cdiscount ;
  • accroître la monétisation de la marketplace et trouver de nouvelles sources de revenus à partir des données de Cdiscount ;
  • développer les partenariats avec des startups, notamment via son incubateur logistique, et des tiers.

 -------

(*) Le volume d'affaires ou GMV pour "gross merchandise volume" est un indicateur utilisé par les entreprises de vente en ligne. Il comprend les ventes de marchandises, les autres revenus et le volume d'affaire de la marketplace sur la base des commandes validées et expédiées TTC. Mais il n'inclut pas les réductions, les coûts de livraison et les retours de produits, ce qui explique notamment la différence avec le chiffre d'affaires (3,39 Md€ Vs 2,12 Md€ en 2017).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/03/2018 à 12:50 :
Ce n'est pas la nouvelle taxe de 2% sur le CA "numérique" qui va arranger les affaires de cette centrale d'e-commerce, ni la qualité de son service de livraison et après-vente.
a écrit le 03/03/2018 à 7:52 :
pas étonnant j ai commandé un miroir depuis le 20 decembre 2017 et toujours pas
de livraison on me promène de semaine en semaine
a écrit le 28/02/2018 à 21:11 :
C'est surtout que les bénéfices doivent remonter, via des factures de prestations, dans une société ayant son siège en Irlande, le Delaware ou encore Singapour etc.... on fait dire ce que l'on veut aux chiffres 😎
a écrit le 28/02/2018 à 19:11 :
"Seul le chiffre d'affaires de Cdiscount est orienté à la hausse en 2017 (+9,3 %)"

Une belle hausse méritée car ayant soigné particulièrement son service après vente devenu irréprochable.

Espérons que la finance ne va pas, une nouvelle fois car elle ne sait faire que ça, faire trébucher la bonne dynamique de cette société.
Réponse de le 01/03/2018 à 3:59 :
Soigné son service après-vente ?!!! Dommage que je n’ai pas pu en profiter!!! Mon sèche linge est en panne depuis novembre et hormis se renvoyer la balle entre Cdiscount, son prestataire et le prestataire du prestataire ça avance peu! Moi je trouve leur SAV nullement à l’ecoute du client et peu compétent
Réponse de le 01/03/2018 à 9:07 :
Et bien vous n'avez pas de chance ou bien vous avez beaucoup de mauvaise foi et de mauvaise volonté et travaillé pour la concurrence, ce qui ici est loin d'être rare, en ce qui me concerne le SAV m'a téléphoné pensant que je m'étais trompé sur une commande et il avait raison je m'étais bien trompé sur la commande ! ME conseillant du coup de l'annuler; c'est simple je n'ai jamais vu ça.

UN ami qui commande un pc via un de leurs revendeurs qui lui fourgue une licence windows 7 alors que windows 8 promise et cdiscount qui rembourse la totalité de l'ordinateur à mon ami tout en lui laissant.

Ben je n'ai jamais vu cela non plus alors que je me suis coltiné le SAV de cdiscount il y a plusieurs années et là c'était l'enfer oui. Faites attention vous savez le temps passe vite, à votre age on ne s'en rend pas forcément compte...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :