Nouvelle-Aquitaine : les créations d'entreprise en hausse de 5 %

 |   |  281  mots
(Crédits : Creditsafe)
La Nouvelle-Aquitaine se hisse sur le podium des régions les plus dynamiques pour les créations d'entreprises avec plus de 24.000 nouvelles sociétés au premier semestre. Cet indicateur est en hausse de 4,9 %, soit plus du double de la tendance nationale (+2 %).

193. C'est très exactement le nombre d'entreprises créées chaque jour ouvré en Nouvelle-Aquitaine au premier semestre 2017, selon le baromètre réalisé par Creditsafe. Avec un total de 24.156 créations, en hausse de 4,9 % sur un an, la région affiche un dynamisme nettement supérieur à la moyenne nationale (+2 %).

La Nouvelle-Aquitaine figure ainsi sur le podium derrière la Corse (+9,2 % à 2022 entreprises) et l'Ile-de-France (+5,7 % à 75 952 entreprises).

Défaillances en baisse de 9 %

Autre indicateur positif : les défaillances ont chuté de 9 % (17 par jour) alors qu'elles n'ont diminué que de 6 % en moyenne nationale. Un tiers de ces défaillances concernent des entreprises de moins de trois ans.

En revanche, le portrait robot de l'entrepreneur aquitain est, à quelques nuances près, le même qu'au niveau national. Il s'agit majoritairement d'un homme (75 % en Nouvelle-Aquitaine contre 77 % en France) âgé en moyenne de 42,2 ans, contre 41,6 ans en France.

57 % des créations enregistrées dans la région sont des entreprises individuelles, 35 % des sociétés de capital et 7 % relèvent d'autres formes juridiques. Sans surprise, près de 96 % de ces nouvelles structures ne comptent aucun salarié.

Le commerce de détail reste n° 1

Malgré une évolution modérée (+4 %), le secteur du commerce de détail et de vente en boutique rassemble plus d'une création sur cinq. Le service aux entreprises, qui bondit de 16 %, représente 13 % des nouvelles entreprises tandis que les secteurs de la finance-assurance-immobilier (-9 %) et de la construction-BTP (+7 %) représentent chacun 10 % des créations.

Du côté des défaillances, le commerce de détail représente 23 % des effectifs, le BTP 15 % et l'hébergement-tourisme-restauration 15 %. AU total, Creditsafe évalue à 6.500 le nombre d'emplois menacés par des défaillances d'entreprises (redressements, plans de sauvegarde et liquidations).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :