Les prix Pépite récompensent deux projets aquitains

 |   |  454  mots
Le projet Galien a reçu un Grand prix lors du concours national Pépite.
Le projet Galien a reçu un Grand prix lors du concours national Pépite. (Crédits : DR)
Les prix Pépite - tremplin pour l'entrepreneuriat étudiant ont été décernés à Paris. Deux projets aquitains, accompagnés par le Pépite Entrepreneuriat Campus Aquitaine, figurent au palmarès, dont 1 Grand prix.

La France compte plusieurs structures labellisées Pépite (pour Pôles étudiants pour l'innovation, le transfert et l'entrepreneuriat). C'est notamment le cas d'Entrepreneuriat Campus Aquitaine (ECA), dispositif créé par la Communauté d'universités et établissements d'Aquitaine, et dont l'objectif est de donner envie d'entreprendre et d'aider les étudiants aquitains dans leur création d'activités et de projets innovants.

Labellisé Pépite depuis 2014, ECA s'adresse à tous les étudiants et jeunes diplômés de moins de trois ans, inscrits dans un établissement d'enseignement supérieur en Aquitaine, et leur permet d'accéder à de l'information, des outils de sensibilisation, de formation et d'accompagnement à la création ou à la reprise d'entreprise. Elle a informé en trois ans plus de 11.098 jeunes et 6.949 ont été sensibilisés à ces thématiques lors de leur parcours universitaire. 228 porteurs de projets ont été accompagnés, dont 138 sous le Statut national étudiant entrepreneur, pour un total de 68 créations effectives.

Les prix Pépite, décernés au plan national, ont pour objectif de récompenser les meilleurs projets de création d'entreprise innovante, technologique ou non. Le palmarès de l'édition 2016 compte deux dossiers aquitains.

Galien a décroché un des trois Grands prix. Ce projet "vise à créer le premier assistant virtuel d'aide à la prescription, indique son porteur Clément Goehrs. Galien sera capable de communiquer par reconnaissance vocale, lire, scanner et analyser une ordonnance, traiter de grandes quantités de données et en déduire des situations à risque. Le projet nécessite à ce stade de développement une levée de fonds auprès de business angels."
Galien fait partie des entreprises qui seront accompagnées par French Tech Bordeaux au prochain CES de Las Vegas puis à San Francisco

Poool, représentée par Gabriel Grandidier et Maxime Moné, est également lauréate. La jeune pousse a créé le 1er paywall dynamique pour la presse en ligne, basé sur une analyse précise du niveau d'engagement des lecteurs. L'objectif est double : permettre aux lecteurs d'accéder au contenu réservé aux abonnés et aux médias d'augmenter leur revenu par utilisateur. Poool s'appuie sur des algorithmes pour analyser le comportement des lecteurs (99 % quittent le site d'un media sans accéder au contenu premium) et proposer la bonne action au bon moment afin de maximiser la monétisation et l'engagement avec le contenu payant.

"Nous finalisons la phase de test avec les premiers éditeurs en cette fin d'année, d'autres vont bientôt suivre. Nous préparons également une levée de fonds pour mi-2017, avec l'objectif de recruter plusieurs profils techniques", expliquent les porteurs du projet.

Poool prix Pépite 2016

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et Gabriel Grandidier, représentant Poool

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :