Marketing digital : Labelium prend le contrôle de Feed Manager

 |  | 371 mots
Lecture 2 min.
Feed Manager compte une vingtaine de salariés.
Feed Manager compte une vingtaine de salariés. (Crédits : Feed Manager)
Le groupe parisien Labelium, acteur du marketing digital, vient de prendre une participation majoritaire dans le capital de l’agence bordelaise Feed Manager, spécialisée dans l’optimisation des ventes des e-commerçants. Son fondateur, Maxime Doreau, conserve la direction opérationnelle de l'entreprise.

L'agence de web marketing Labelium (Paris) vient d'annoncer l'acquisition cet été de la société bordelaise Feed Manager, créée en 2010 à Bordeaux par Maxime Doreau, son actuel directeur général, qui reste aux commandes de l'entreprise. Dédiée à l'optimisation des ventes des e-commerçants et créatrice de la société Check your data, qui propose de résoudre les écarts entre les données de vente délivrées par le back-office des CMS utilisés type Magento ou PrestaShop et les solutions de web analytics, Feed Manager propose deux approches à ses clients : la commercialisation des offres sur les market places comme Amazon, Sarenza ou Zalando, et le développement du trafic on site via Google Shopping, le retargeting (ou reciblage publicitaire), l'affiliation ou les réseaux sociaux. Son parti pris : faire évoluer le webmarketing d'un marketing push vers un marketing pull : l'objectif est de trouver la demande qui recherche les offres du e-commerçant, et non de proposer en masse des offres à une potentielle demande.

Ouverture à l'international

Avec une vingtaine de salariés actuellement, Feed Manager accompagne dans la gestion de leurs campagnes webmarketing des clients comme Cultura, Alinéa, Brandalley ou Manutan. La société compte en France parmi les principaux partenaires de Google Shopping et de la nouvelle plateforme publicitaire Facebook Dynamic Product Ads.

"Le rapprochement avec Labelium s'est présenté comme une évidence : la combinaison des compétences de Labelium en gestion de campagnes et de nos compétences en optimisation des flux nous assure une efficacité maximale. C'est d'ailleurs déjà le cas sur la gestion en commun de clients comme Grosbill, Lacoste ou encore L'Oréal sur le marché américain, où les performances sont déjà au rendez-vous", précise Maxime Doreau, fondateur de Feed Manager.

Feed Manager compte démarrer son ouverture à l'international en s'appuyant sur l'expérience de Labelium qui depuis sa création il y a quinze ans, travaille avec de grands groupes à partir de ses 15 bureaux en Europe, sur le continent américain et en Australie. Labelium, qui compte actuellement une centaine de salariés et prévoit d'annoncer de nouvelles acquisitions dans les prochains mois, complète ainsi pour sa part sa gamme de métiers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :