Leboncoin souffle 10 bougies et invite Sarkozy

 |   |  992  mots
Désormais adapté à tous les supports, le site leboncoin fête ses 10 ans d'existence avec de nouveaux services ou catégories qui doivent booster son audience qui atteint déjà 23 millions de visiteurs uniques/mois
Désormais adapté à tous les supports, le site leboncoin fête ses 10 ans d'existence avec de nouveaux services ou catégories qui doivent booster son audience qui atteint déjà 23 millions de visiteurs uniques/mois (Crédits : D.R)
Le plus grand vide-greniers virtuel mondial a 10 ans… en France. L’occasion pour leboncoin “made in France” de faire savoir qu’il est à la fois un succès d’audience, un succès économique, un apporteur d’affaires pour les entreprises et un acteur majeur du marché de l’emploi. Nicolas Sarkozy, en manque d’informations sur le sujet, vient de visiter ses locaux parisiens.

23 millions de visiteurs/mois... plus 1.
Vendredi 20 mai, l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, ne pourra plus être pris en défaut, comme ce fut le cas la semaine dernière, quand, en parlant d'offres d'emploi, un interlocuteur évoqua le site leboncoin, et qu'il répondit "C'est quoi le bon coin ?"
Beau joueur, le site lui a ouvert les portes de son site parisien pour une visite privée de l'ex-chef de l'Etat et donc une session de rattrapage qui a été l'occasion de lui faire découvrir la success story de ce vide-greniers virtuel qui a payé, cette année, 30 M€ d'impôts en France.
Une success story qui, en fait, a démarré il y a vingt ans, en 1996 en Suède, sous la houlette d'un ingénieur informatique passionné de vide-greniers qui créa le premier site de petites annonces Blocket.se (Bloc note).

Rentable depuis 2008

Vingt ans et un rachat plus tard (c'est le groupe de média scandinave Schibsted qui en est le propriétaire), les déclinaisons de Blocket sont présentes dans 30 pays.
En France, l'aventure a commencé il y a donc 10 ans, sous la marque leboncoin et une idée de génie disruptive à souhait de la part de son initiateur, Olivier Aizac : rendre les annonces totalement gratuites pour les particuliers. Parier sur le trafic, pour ensuite, construire un modèle économique. Pas facile à argumenter face aux actionnaires qui mettent 6 M€ au départ, pour lancer le site en France. Mais très vite, les chiffres lui donnent raison.
Deux ans plus tard, grâce à l'explosion du trafic, la vente de publicité nationale, régionale, des offres Premium pour plus de visibilité, mais aussi d'annonces payées par des professionnels du commerce, leboncoin devenait rentable avec 5 M€ de chiffre d'affaires et comptait... 15 salariés.

leboncoin - Antoine Jouteau


Antoine Jouteau, DG de leboncoin (Copyright : Franck Beloncle - leboncoin)

179 M€ de chiffre d'affaires annuel

"Nous étions 5 quand je suis arrivé en 2009", se souvient Antoine Jouteau, désormais directeur général d'une ETI qui comptera 400 salariés d'ici la fin du mois, et 500 en fin d'année.  
La société a réalisé en 2015, plus de 179 M€ de chiffre d'affaires avec 50 % d'Ebitda, résultat brut d'exploitation...
Outre Paris, son siège social, la société leboncoin est présente physiquement à Montceau-les-Mines et à Reims où elle compte des centres d'appels.
Il faut cela pour gérer les 23 millions de visiteurs uniques que le site enregistre chaque mois, ou encore les 800.000 nouvelles annonces posées sur le site chaque jour (soit 14 annonces nouvelles chaque seconde...) ce qui génère 9 milliards de pages vues chaque mois.
10 ans après sa création en France, leboncoin est le site N°1 français de l'immobilier (source Médiamétrie juillet 2015) avec 10 millions de visites uniques par mois, 2 millions d'annonces de ventes et locations. N°1, il l'est aussi dans la catégorie automobile (9 millions de visiteurs unique/mois pour 3 millions d'offres en ligne).

Débordé par le succès des offres d'emploi

Depuis deux ans, leboncoin qui s'est toujours refusé à aller sur le terrain du cœur et des rencontres, joue par contre un rôle désormais majeur dans le secteur de l'emploi et de la mise en relation des employeurs avec les chercheurs d'emploi. Leboncoin est désormais le 1er site privé de l'offre d'emploi. 40.000 annonceurs y proposent actuellement 260.000 emplois (l'ensemble de l'offre d'emploi sur iInternet s'élève, tous site confondus, à 600.000 offres)... qui reçoivent 2,6 millions de visiteurs par mois.

"Nous allons encore nous renforcer dans ce secteur car l'offre est trop limitée par rapport à l'énorme demande des chercheurs d'emploi qui nous consultent" expliquait hier à Bordeaux Antoine Jouteau dans le cadre d'un "road show anniversaire " de la société. Nous sommes un nouvel acteur dans l'emploi. Nous sommes plus généralement utilisés par des annonceurs PME ou TPE, mais nous sommes en train de proposer un service qui s'adresse directement aux grands pourvoyeurs d'emplois comme McDo ou encore la Marine nationale, bref, des acteurs qui doivent recruter des milliers de personnes chaque année et qui ont besoin d'une interface adaptée à la saisie de ses offres."

Le site qui vient, à l'issue d'un énorme chantier qui a mobilisé les équipes constituées à 50 % d'ingénieurs informatique, de totalement revoir son design afin d'adapter sa plateforme à tous les supports possible, de l'ordinateur de bureau en passant par la tablette, les smartphones et les montres connectées, ne manque pas d'idée pour développer encore son audience.

L'Ile-de-France en forte progression

Ainsi, depuis quelques mois, les 30 commerciaux que compte leboncoin sur le territoire, outre les ventes de publicité, font la promotion d'un service dédié aux commerçants et artisans : l'atelier business, qui permet aux entrepreneurs de gérer leurs budgets pub, leurs retombées. Ces mêmes PME et TPE bénéficient de nouveaux outils de mesure d'audience de leurs annonces. Une messagerie spécifique entre utilisateurs de leboncoin a été créée, et de nouvelles catégories de produits sont programmées, comme une rubrique vin et gastronomie, ou encore évènements culturels.
En développement dans tous les secteurs, leboncoin est en croissance aussi un peu partout dans son activité historique : vide-greniers. Si toutes les régions progressent, l'Ile-de-France apparait comme la région au plus fort potentiel de croissance.

"Très longtemps, les Parisiens préféraient mettre leurs objets sur le trottoir pour s'en débarrasser. Les problèmes de circulation, de stationnement, freinaient notre activité en Ile-de-France, analyse Antoine Jouteau. Mais désormais, notre ADN, qui est celui d'une autre forme de consommation plus raisonnée, de la réutilisation, de la fin de l'obsolescence accélérée, d'une économie collaborative, autant de notions qui sont de plus en plus partagées, porte notre développement et renforce la pertinence de leboncoin."

Qui sait ? C'est peut-être cet argument qui fera de Nicolas Sarkozy un nouvel utilisateur de leboncoin...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/05/2016 à 19:37 :
amusant, un peu d'humour ne fait pas de mal. S'il en avait il se rendrait à l'invitation, mais à l'impossible nul n'est tenu.
a écrit le 18/05/2016 à 16:19 :
Le petit Nicolas il est quand meme sérieusement hors réalité

Il a aussi dépense le double de ce qui était prévu pour a campagne 2097 à l insu de son plein gre !!
La retraite lui ferait du bien

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :