Bordeaux : Ouipharma veut dynamiser le marché des pharmacies

 |   |  541  mots
Les deux fondateurs de Ouipharma, Guillaume Campo et Aurélien Filoche
Les deux fondateurs de Ouipharma, Guillaume Campo et Aurélien Filoche (Crédits : Ouipharma)
Ouipharma.fr, lancé en octobre dernier, prévoit un chiffre d’affaires de 200.000 € en 2016. Ce site Internet veut donner plus de visibilité aux annonces des pharmacies mises en vente et faciliter la mise en relation entre acheteurs et annonceurs.

Cela fait un an que l'idée de centraliser, sur une seule plateforme Internet, les annonces de vente de pharmacies a émergée dans l'esprit de Guillaume Campo, cofondateur de Ouipharma. Après avoir mis deux ans à acheter sa propre officine, ce jeune pharmacien a fait le constat des difficultés de ce marché.
Devenir propriétaire d'une pharmacie semble difficile, mais la vendre se révèle être une tâche encore plus ardue : selon une étude d'Interfimo, 27 % des pharmaciens français sont en âge de partir à la retraite et plus de 4.000 pharmacies ont été mises en vente en 2015 mais seulement 23 % d'entre elles ont été vendues. Les deux fondateurs de Ouipharma, Guillaume Campo et Aurélien Filoche, tous deux diplômés du Master "Innover et entreprendre" de l'ESCP Europe, ont su qu'il y avait gros à jouer à faciliter les mises en relation entre acheteurs et annonceurs dans le secteur des pharmacies.

Un développement autonome, source d'économies

L'association des cofondateurs avec deux développeurs web, dont un enseignant de la formation "Le Wagon", Florent Alain et Sylvain Peigney, a sonné le coup d'envoi du développement de Ouipharma.
Assurer de manière autonome toutes les fonctionnalités techniques du site, son référencement sur les moteurs de recherche etc. "a permis d'économiser 30.000 €", à Ouipharma, nous dit Aurélien Filoche. Ce savoir-faire technique est aussi le moyen d'assurer les attentes de leurs clients.
Après le lancement d'une première version du site en octobre 2015 qui a servi à tester la fiabilité de son projet, l'équipe de Ouipharma a décidé de faire payer ses services aux annonceurs à partir de février 2016.

Un service payant pour les annonceurs

Ouipharma propose aux particuliers ou agences immobilières qui souhaitent profiter d'une meilleure visibilité de leurs offres et voir leurs transactions facilitées, trois formules d'abonnement mensuel allant de 69 à 119 euros.
La plus chère des trois assure une mise en valeur de l'offre sur ouipharma.fr, son partage sur les réseaux sociaux et un référencement optimal sur le moteur de recherche Google.
Aurélien Filoche nous informe que le site regroupe aujourd'hui "plus de 1.200 annonces et 500 acheteurs potentiels".
Aucune pharmacie n'a encore été vendue par le biais de Ouipharma. En cause, le temps que prend la transaction qui est "très régulée dans le domaine de la santé" et qui doit passer, entre autres, par une étude comptable et financière de l'établissement. Par conséquent, vendre une pharmacie prend "6 à 7 mois en moyenne".    
Cependant, 200 mises en relation entre acheteurs et annonceurs ont été effectuées et "2 dossiers sont bien avancés".

Ouipharma vise un chiffre d'affaire de 3 M€ d'ici trois ans

Dans un but de performance, Ouipharma réfléchit à optimiser les campagnes de communication de ses clients, en mettant en place, par exemple, un système d'emailing.
"30 % du travail a été fait", estime Aurélien Filoche qui précise que Ouipharma a pour objectif de devenir LE référent de la toile en termes de mises en relation et d'optimisation des ventes de pharmacies en France. L'équipe qui est pour l'instant au nombre de quatre compte atteindre les 3 millions de chiffre d'affaires en 2019 pour grossir son effectif en employant quatre à cinq personnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :