Management, l’IAE Bordeaux veut se démarquer

 |   |  775  mots
Serge Evraert
Serge Evraert (Crédits : J. Philippe Déjean)
A l’occasion de son 60ème anniversaire l’Institut d’administration des entreprises (IAE) de Bordeaux a annoncé la mise en place d’un nouvel ensemble de formations avec une forte orientation à l’international.

L'IAE de Bordeaux, installé au cœur du Pôle de gestion de Bordeaux Bastide, a fêté son 60ème anniversaire le 29 avril. L'institut a été créé en 1955 par Jean-Guy Mérigot, professeur à la faculté de droit de Bordeaux, comme l'a rappelé Serge Evraert, qui dirige aujourd'hui l'IAE. Et l'institut a démarré avec la création du Certificat d'aptitude à l'administration des entreprises : une formation que l'explosion récente des masters en administration des entreprises (MBA) semble avoir sanctifiée.

Jusqu'en 2006, date de son transfert à La Bastide, l'institut est resté ancré place Pey Berland, au centre de Bordeaux, dans des locaux réinvestis depuis par le Pôle juridique et judiciaire universitaire. Désormais inclus dans le Pôle de gestion, l'IAE n'a pas pour autant perdu au change puisqu'il s'est vu rattacher en 2012 tous les masters 1 et 2 de gestion et management de l'ex-université Bordeaux IV (droit-sciences économiques), avant de fusionner en 2014 au sein de l'Université de Bordeaux.

Accréditation américaine

"Cette fusion dans l'Université de Bordeaux a donné à l'IAE un nouveau départ. La mise en commun des services de l'Université nous permet ainsi de nous développer dans le numérique, avec la création d'un programme expérimental d'e-learning (enseignement à distance), qui sera proposé à la rentrée prochaine et constituera un nouveau segment de notre offre pédagogique, expose Serge Evraert. Ensuite nous voulons aussi, poursuit le directeur, obtenir une accréditation internationale, passer en Champions league. Nous en avons déjà une avec les autres IAE, mais là il s'agit d'obtenir l'AACSB, une certification américaine difficile à obtenir car elle passe par l'intervention de certificateurs anglophones."

Cette accréditation certifie la qualité de l'enseignement dans les écoles de commerce (business school) et l'objectif de Serge Evraert est de positionner l'IAE comme une école de management universitaire.

1.650 étudiants

Via ses antennes, l'IAE Bordeaux rayonne au-delà du port de la Lune en particulier à Agen, Pau et Périgueux. L'institut compte ainsi 1.650 étudiants dont 1.100 se trouvent à Bordeaux et 550 à l'extérieur. Ce qui montre aussi le poids de l'institut au sein du Pôle de gestion dont le nombre d'étudiants est de 3.000. Marc Lafosse, conseiller municipal (LR) de la Ville de Bordeaux délégué à l'innovation et à l'industrie, et pour l'occasion représentant du maire, Alain Juppé, a de son côté souligné à quel point l'Université de Bordeaux était un atout pour le développement économique de Bordeaux Métropole et de la Ville de Bordeaux. Un atout dans lequel croit fortement le maire de Bordeaux et président de la Métropole. Il est également revenu sur l'impact de l'IAE de Bordeaux sur l'économie locale, évalué à 80 M€.

Un parcours licence

En symbiose avec Serge Evraert, Gérard Hirigoyen, qui a dirigé l'IAE Bordeaux et préside aujourd'hui le Pôle de gestion, a articulé son intervention sur l'intégration de l'institut dans sa région, sur son fort appétit international et sur ses valeurs. Le directeur adjoint de l'IAE Bordeaux, Pascal Barneto, a quant à lui présenté le nouveau catalogue pédagogique de l'institut pour la période 2016-2020, soulignant que depuis la création du cursus LMD (licence-master-doctorat) l'offre de formations en 3ème cycle avait changé.

Le nouveau programme pédagogique développé par l'IAE, qui vise le monde la francophonie, joue la carte de l'internationalisation et intègre 30 % de cours en anglais, tout en mettant la formation à distance dans son cœur de métier.

"Avec le cursus LMD il fallait offrir un parcours en licence (bachelor). En master nous proposons huit mentions. Notre licence de gestion propose deux parcours : comptabilité-contrôle de gestion-audit, et management international pour les grandes écoles. Une licence professionnelle sera également créée à la rentrée", résume Pascal Barneto.

9.000 emplois en 2015

Parmi les huit mentions créées, l'une d'entre-elles porte sur l'ingénierie financière et le haut de bilan.

"Et nous offrons une filière complète en expertise-comptable, en préparation aux diplômes dans cette discipline, afin que l'Université de Bordeaux ait une véritable école de management", surligne le directeur adjoint.

L'IAE Bordeaux, membre d'un réseau national qui compte 32 instituts, a fortement accéléré la puissance de son rayonnement au cours des dernières années. Un sujet qui ravit Serge Evraert, "fin 2010 nous avions 985 offres d'emplois et fin 2015 nous en avions 9.000, soit dix fois plus" se félicite ainsi le directeur. Sur les 350 intervenants extérieurs qui interviennent dans les cours, "80 % viennent du monde de l'entreprise" martèle le patron de l'IAE Bordeaux, qui compte en outre 53 enseignants-chercheurs, un laboratoire et six équipes de recherche. Un cocktail à la base du succès de l'institut.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :