Pierre Gagnaire succède à Joël Robuchon à la Grande Maison

Il n'aura pas fallu longtemps à Bernard Magrez pour trouver une nouvelle pointure. Quelques jours après le départ surprise de Joël Robuchon de la Grande Maison, le restaurant doublement étoilé de Bordeaux, l'homme d'affaires bordelais a révélé le nom de son successeur. Qui n'est rien moins que le plus grand chef étoilé du monde l'an passé.

2 mn

Pierre Gagnaire
Pierre Gagnaire (Crédits : Jacques Gavard)

Bernard Magrez, surnommé "l'homme aux 40 châteaux", a donc choisi, et vite qui plus est, une autre pointure de la gastronomie.

Pour mémoire, il avait lancé en décembre 2014 La Grande Maison, restaurant gastronomique doublé de quelques chambres installé rue Labottière, face à l'Institut culturel Bernard Magrez. Lancement opéré en association avec Joël Robuchon. Le duo visait les trois étoiles au Michelin dès son premier exercice mais n'en a obtenu "que" deux. Une belle performance malgré tout, qui n'aura pas suffi à équilibrer les comptes. La Grande Maison a affiché 2 M€ de pertes sur cette première année. Et Joël Robuchon est parti.

Un gros CV

Quinze jours plus tard, Bernard Magrez vient donc de confirmer l'arrivée de Pierre Gagnaire. Ce Stéphanois d'origine, déjà à la tête de 13 restaurants de par le monde, possède lui aussi un CV impressionnant. Triplement étoilé, ce passionné de football et de Saint-Etienne en particulier, âgé de 66 ans, a été élu en 2015 plus grand chef étoilé du monde par ses pairs. Il sera intéressant de voir comment celui que l'on décrit volontiers comme un chef hors norme, passionné et un brin fantasque, travaille avec Bernard Magrez, peu réputé pour ses facéties. Surtout, beaucoup d'observateurs vont scruter le positionnement tarifaire de la Grande Maison. "Il n'existe vraisemblablement pas à Bordeaux le potentiel financier et économique pour un restaurant haut de gamme tel qu'un trois étoiles", indiquait Bernard Magrez dans son communiqué il y a deux semaines, précisant que sur les 40 couverts actuels, seuls une quinzaine resteront sur un segment haut de gamme, le reste revenant vers des tarifs plus accessibles avec des menus allant de 40 à 60 €.

Pierre Gagnaire ne dit pas vraiment autre chose dans Sud Ouest, se proposant "d'adapter la proposition gastronomique aux saveurs de la région ainsi qu'à un rapport qualité/prix en phase avec la réalité locale". Jolie tournure pour dire que les tarifs s'allègeront. La Grande Maison pratiquait avant, pour son volet gastronomie, des prix trois étoiles. Sans le précieux sésame, ils devaient forcément baisser. D'autant plus qu'avec les arrivées récentes de Gordon Ramsey et de Philippe Etchebest, ce dernier sur un positionnement moins haut de gamme mais non moins médiatique, les signatures ne manquent plus à Bordeaux.

C'est Jean-Denis Le Bras, précédemment aux commandes du restaurant de Pierre Gagnaire à Hong Kong, qui pilotera la Grande Maison dès le moins de juin.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.