Franchise : French Burgers va convertir 90 restos La Pataterie !

EXCLUSIF. Moins de deux ans après la création du premier restaurant de burgers élaborés par des chefs étoilés, et quelques mois seulement après la création de la franchise, le concept bordelais French Burgers frappe un grand coup. D’ici quelques mois, 90 restaurants La Pataterie basculeront sous l’enseigne French Burgers… Et ce n’est qu’un début concernant le développement de l’enseigne.

3 mn

Le vaisseau amiral bordelais de la franchise French Burgers part à l'assaut de la France en mode accéléré avec la conversion de 90 restaurants La Pataterie d'ici 36 mois
Le vaisseau amiral bordelais de la franchise French Burgers part à l'assaut de la France en mode accéléré avec la conversion de 90 restaurants La Pataterie d'ici 36 mois (Crédits : Pascal Rabiller)

C'est un coup de tonnerre dans le monde de la franchise et de la restauration. Portée à bras le corps, et sans le soutien des banques, hormis un accompagnement d'HSBC Bordeaux, par un couple bordelais, Caroline et Bruno Oddos, le concept French Burgers, sorte de "brasserie burger" aux recettes élaborées par des grands chefs étoilés, a signé, hier lundi 25 avril, un accord commercial majeur.
D'ici 36 mois, 90 franchisés La Pataterie auront basculé sous l'enseigne French Burgers. La Pataterie, franchise de restauration créée en 1996 en Corrèze, compte 250 restaurants aujourd'hui, mais certains d'entre eux connaissent des difficultés.
Le concept de restauration imaginé et mis en application par Bruno Oddos d'abord à Bordeaux (Quai des marques et allées de Tourny), bientôt à Arcachon (en juin, en lieu et place d'Alice Mediastore), Toulouse (en centre ville) et dès le 1er septembre à Paris, rue de Charonne, est apparu pour beaucoup de franchisés La Pataterie, avec lesquels la société bordelaise négocie en direct, comme une solution de rebond.

Burger - French Burgers

Ce sont des chefs étoilés, comme Christophe Girardot, Fabrice Biasolo ou encore Pascal Nibaudeau, qui ont élaboré la carte des burgers de French Burgers.

Vers 150 M€ de chiffre d'affaires en 2019

"Nous avons fait un très bon salon de la franchise en mars dernier", explique Bruno Oddos. "L'idée de French Burgers, le concept, a plu et nous savions que des résultats concrets en découleraient."

De fait, les 90 "conversions" qui s'annoncent font désormais, et en un temps record, de French Burgers une franchise qui compte en France.

"Nous réalisons à ce jour 1,5 M€ de chiffre d'affaires. Dans moins de quatre ans, l'ensemble du réseau devrait réaliser 150 M€ de CA et employer 1.500 personnes... dans un premier temps."

Alors que l'enseigne a connu un développement difficile, notamment en raison de la décision d'une banque qui n'a pas hésité à lâcher au milieu du guet ses promoteurs, qui ont investi personnellement 2 M€ dans l'aventure, le concept French Burgers n'en finit plus de séduire.

Même McDo valide le concept ?

"Des cadres issus de McDo sont candidats voire déjà franchisés French Burgers ! A Toulouse, d'ailleurs, il faut noter que l'emplacement de notre restaurant, en propre cette fois, nous a été attribué sur suggestion du restaurant McDonald's qui est situé à proximité. Pour eux, nous sommes une sorte d'offre premium en matière de burger. Ils ne nous voient pas en concurrent mais en complément semble-t-il. C'est un avis que je partage."

Séduit également par le concept, le groupe Sodec, qui construit et gère des centres commerciaux, a décidé d'intégrer French Burgers dans son offre pour Les Allées Shopping, à Ondres, près de Bayonne. Idem pour Les Allées Shopping de Montélimar et pour un autre projet, en Suisse cette fois.

"Au non-soutien des banques, si l'on excepte HSBC à Bordeaux qui nous a donné un sérieux coup de pouce, nous avons répondu par une vraie mise en danger financière personnelle, et par un recours au financement participatif de particuliers. Désormais, c'est le développement de la franchise qui va nous permettre d'assurer les investissements nécessaires à la structuration de notre système de franchise", explique Bruno Oddos.

Grâce à un ticket d'entrée de 25.000 euros et de 4,5 % du CA des restaurants en royalties, French Burgers va pouvoir recruter, étoffer son équipe dédiée à la franchise. Investir aussi. Selon nos informations, dans des secteurs en apparence plus surprenants, comme la menuiserie. La société bordelaise serait en train d'étudier, pour contrôler l'agencement des restaurants, un dossier de rachat d'une société bordelaise capable de fournir la franchise en pleine croissance désormais.
Le développement de l'enseigne French Burgers semble désormais placée sous une bonne étoile. Cela n'empêche pas son créateur d'ambitionner de décrocher une autre étoile, celle du Michelin, pour un de ses restaurants. Après tout, ce sont des chefs étoilés qui "designent" la carte des French Burgers...

French Burgers

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 03/01/2018 à 12:43
Signaler
Alors ca en est où des 90 Pataterie qui devaient vous rejoindre ? Je crois qu'ils ont eu les yeux plus gros que le ventre ? A l'heure actuel, c'est pas les chiffres annoncés : 6 restaurants qui sont ouverts, elles sont où les 90 Pataterie qui devaien...

à écrit le 08/08/2016 à 19:51
Signaler
Belle copie d un concept existant !

à écrit le 19/06/2016 à 4:56
Signaler
Des commentaires débiles, sur un article qui l'est tout autant. Il faut être bien ignorant pour croire un seul mot de cet article dont on se demande d'ailleurs s'il a été écrit par un journaliste ; je pencherais plutôt pour du travail d'amateur ch...

à écrit le 27/04/2016 à 22:28
Signaler
Très belle article. Vous sauvez la carrière de plusieurs franchisés, et candidats à la franchise Pataterie.

à écrit le 27/04/2016 à 20:42
Signaler
Avant de penser pouvoir racheter, il faudrait déjà penser aux sorties des contrats. Ubuesque comme information, D'e surcroît il faudrait lever un peu plus de deux millions d'euros par an pour réaliser une telle opération. Buzz ou info sérieuse, étonn...

à écrit le 27/04/2016 à 14:00
Signaler
Ils feraient bien de reprendre groupe Flo car Albert frere depuis 15 ans détruit de la valeur annee apres Annee !😡👹

à écrit le 27/04/2016 à 11:53
Signaler
Quoi fermer les patateries !! pas celle proche de chez moi en tout cas j'espere ! surement que cette chaine de burguer est super, ce n'est pas la question, mais La Pataterie c'est notre lieu de sortie en famille, là où les gamins demandent à aller, ...

à écrit le 27/04/2016 à 10:20
Signaler
Je suis rentré une seule fois à la pataterie d'annecy : grosse patate immangeable et farineuse ! note 1/10 . PRIX EXORBITANT VU LE COUT DE LA MATIERE PREMIERE.

à écrit le 26/04/2016 à 18:17
Signaler
C'est une bonne nouvelle que les PATATERIES soit rachetées. l'enseigne et le concept devenait décevant et les franchisés et leur personnel étaient souvent mal géré ou mal formé au service ou à la préparation des plats. Longue vie à FRENCH BURGER a...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.