Wiidii, le concierge 2.0, va lever entre 5 et 7 M€

 |   |  628  mots
D'abord pensée pour les touristes, la conciergerie 2.0 Wiidii veut lever entre 5 et 7 M€ pour pouvoir adresser de nouveaux marchés et business interessés par l'assistance de leurs clients et ce, partout dans le monde.
D'abord pensée pour les touristes, la conciergerie 2.0 Wiidii veut lever entre 5 et 7 M€ pour pouvoir adresser de nouveaux marchés et business interessés par l'assistance de leurs clients et ce, partout dans le monde. (Crédits : Wiidii)
Créée en 2014 à Bordeaux, l’application Wiidii, assistant de poche qui “mixe” mega données, intelligence artificielle et savoir-faire humain afin de proposer un service d’assistance inédit pour touristes des métropoles, séduit les acteurs institutionnels du secteur.

Le Festival de Cannes, Paris Inn Group, Voyages SNCF, Office de tourisme de Bordeaux, Canada, Dubaï, Hong-Kong, Singapour... en moins de deux ans, l'application bordelaise Wiidii, véritable conciergerie pour smartphone, créée à Bordeaux par un professionnel du secteur, Cédric Dumas, semble avoir convaincu des institutions importantes du secteur touristique mondial de la pertinence de son modèle.
En choisissant une stratégie de déploiement de son offre en BtoBtoC, Wiidii, qui compte à ce jour 11 salariés, semble avoir fait mouche.
Auprès des investisseurs d'abord, qui lui ont permis de lever 600.000 euros en juillet 2015 alors que la société en espérait 450.000. Auprès d'Atout France ensuite, qui lui a décerné la palme du tourisme numérique en 2015.

Wiidii

Au fur et à mesure des utilisations, l'intelligence artificielle de Wiidii affine la personnalisation de son service.

Des perspectives de croissance et de recrutements massifs

Si son fondateur parle de "croissance fulgurante" en annonçant, ce jour, le lancement d'une nouvelle application qui enrichit encore la palette services accessibles aux touristes, et l'ouverture d'un site Internet BtoB, le fait est que pour le moment, c'est de perspectives de croissance qu'il faut parler. Et elle sont intéressantes, car Wiidii et son fondateur sont actuellement en finalisation de contrats avec une compagnie aérienne mondialement connue, une grand groupe d'assurances et un aéroport, pour la fourniture de l'application et de ses fonctions en marque blanche.
La société prépare une nouvelle levée de fonds de 5 à 7 M€ d'ici la fin de l'année 2016 pour accélérer son développement à l'international. Elle table, pour cette année, sur un chiffre d'affaires de 1 M€, puis 9 M€ en 2017 et 27 M€ à l'horizon 2020.
La société qui réussit à "mixer" hautes technologies et compétences humaines annonce vouloir recruter massivement.
Une équipe technique va rejoindre, en juin prochain, l'équipe de Wiidii composée de développeurs, spécialistes en intelligence artificielle... par ailleurs, Wiidii assure aussi qu'à chaque vente, la startup va devoir recruter entre 10 et 20 assistants personnels dédiés à chacun de ces nouveaux contrats.
Résultat, la société qui dit être, au total, en discussions commerciales avancées avec une trentaine de groupes internationaux, annonce vouloir ouvrir deux bureaux à Montréal et Singapour afin d'assurer une continuité de service 24/24 h. Elle pourrait recruter 50 personnes au cours des prochains mois.

>>>>>>>> Visionner la présentation Wiidii

Wiidii

Wiidii combine l'assistance humaine et l'intelligence artificielle au service des voyageurs et touristes.

Une V2 plus performante encore vient de sortir

Soutenue par Bpifrance, la startup bordelaise propose un service unique. Wiidii version 2 est capable de rechercher un lieu, conseiller des itinéraires, gérer des réservations, rechercher les meilleurs tarifs, stocker numériquement tous les documents (papiers d'identité, informations de santé...) nécessaires pendant les voyages, permet aux utilisateurs de commenter ou recommander des lieux... le tout grâce à une intelligence artificielle qui s'enrichit et personnalise plus finement sa relation avec l'utilisateur au fur et à mesure de l'utilisation de l'application. Mais aussi grâce à un back-office bien humain, lui, composé d'assistants personnels de haut niveau.
Jusque-là cantonné au secteur du tourisme, ciblant des clients potentiels comme les chaînes hôtelières, offices de tourisme, compagnies aériennes, tour-operators susceptibles de proposer cette conciergerie hybride sous la marque Wiidii ou sous leur propre marque développée en blanc par la société bordelaise, l'application pourrait bien, selon Cédric Dumas, intéresser d'autres secteurs d'activité.
Ainsi, des banques, constructeurs automobiles, assurances et entreprises des telecoms seraient également intéressées par la technologie, bluffante, il est vrai, de Wiidii, qui est d'ailleurs proposée, gratuitement pendant un mois, à partir de demain 1er avril, aux clients pros fréquence + de la SNCF.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :