Medtech : Acteon renoue avec la croissance

Acteur majeur de l’export en Aquitaine, l’ETI Acteon, à Mérignac, qui réalise 83 % de son chiffre d’affaires de 138 M€ dans le secteur des dispositifs médicaux de haute technologie, annonce une croissance à deux chiffres en 2015. Le résultat d’une réorganisation massive et d’une stratégie forte en matière d’innovation.
Spécialisée dans les dispositifss médicaux de haute technologie, Acteon (Siège à Mérignac, près de Bordeaux) a renoué avec la croissance en 2015.
Spécialisée dans les dispositifss médicaux de haute technologie, Acteon (Siège à Mérignac, près de Bordeaux) a renoué avec la croissance en 2015. (Crédits : D.R)

Il y a dix-huit mois, la MedTech française Acteon changeait de mains et passait sous capitaux américains, plus précisément dans les mains du fonds d'investissement Bridgepoint.
Nommée directrice générale dans la foulée, la Française Marie-Laure Pochon (qui sera l'invitée du Petit Déjeuner mensuel de La Tribune Bordeaux le 26 avril à 8 h 30) lançait alors un programme de réorganisation du groupe qui passait par le renforcement, notamment logistique, du site historique de Mérignac, près de Bordeaux.
La société spécialisée dans les équipements et produits de santé dentaire (elle exploite les marques Acteon et Comeg), avait connu une croissance continue depuis sa création en 1991 et jusqu'en 2010, avant de connaître un trou d'air organisationnel au moment de négocier son nouveau statut de multinationale (4 sites de production : Bordeaux, La Ciotat, Milan et Tutlingen. 7 filiales et 6 bureaux implantés dans les plus grands marchés mondiaux) qui s'était traduit par une stabilisation de son CA.  
La réorganisation du groupe, qui compte aujourd'hui 760 salariés, et le redéploiement commercial et marketing de ses produits semblent vouloir payer.
Le groupe annonce en effet, ce jour, une croissance de 16 % de son chiffre d'affaires. Le groupe, qui réalise plus de 83 % de son CA à l'export, annonce avoir atteint 138 M€ en 2015.

261 brevets, 5 M€ de R&D.

Si le fonds Bridgepoint annonçait au moment de sa prise de contrôle, que d'ici quelques années, elle vise une multiplication par 2,5 du chiffre d'affaires du groupe, Marie-Laure Pochon est en ligne avec les objectifs qu'elle annonçait au moment de la prise de fonction : à savoir une croissance à deux chiffres.
Le lancement de quatre nouveaux produits en 2015, PSPIX, TRIUM, NEWTRON et SYMBIOZ, a porté en partie l'activité du groupe qui réalise 83 % de son chiffre d'affaires hors de France (18 % en Amérique du Nord, 25 % en Asie/Australe, 49 % en Europe et 8 % dans le reste du monde) a particulièrement bien réussi aux USA, avec une croissance de 36 % par rapport à 2014 et en Asie/Australie avec +38,5 %, qui devient son premier marché export hors Europe.
Le groupe qui détient 261 brevets dans le monde et à investi plus de 5 M€ en R&D en 2015 entend renforcer sa capacité d'innovation dans les petits équipements et le consommable dentaire. Une stratégie qui a pour but de faire d'Acteon, dixit Marie-Laure Pochon, un leader global sur tous ses marchés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 01/03/2016 à 12:18
Signaler
Excedent d exploitation 2015 ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.