Forum d'Avignon : du très haut niveau à Bordeaux

 |   |  660  mots
Le programme du Forum d'Avignon a été présenté mercredi 20 janvier à Paris.
Le programme du Forum d'Avignon a été présenté mercredi 20 janvier à Paris. (Crédits : Forum d'Avignon / Twitter)
"Entreprendre la culture" sera le thème des 8es Rencontres internationales du Forum d'Avignon, événement dédié aux enjeux de la création, qui se tiendront pour la première fois à Bordeaux, les 31 mars et 1er avril.

Après plusieurs années à... Avignon, suivant la création de l'événement en 2007, les Rencontres internationales du Forum d'Avignon font étape dans plusieurs villes françaises. La manifestation, de stature mondiale, vise à faire dialoguer artistes, chefs d'entreprise et décideurs politiques, autour des enjeux de la création. En 2016, elles auront lieu pour la première fois à Bordeaux, au Grand Théâtre, les 31 mars et 1er avril.

"En inscrivant la culture dans son contexte économique et social, les Rencontres internationales du Forum d'Avignon portent à ébullition le dialogue entre créateurs, startuppers et décideurs, explique Hervé Digne, président du Forum d'Avignon. Dans une période en mal de repères, le thème "Entreprendre la culture" réaffirme la singularité de la culture et son rôle dans la construction des identités qui appelle une mobilisation de chacun."

"En nous appuyant sur l'expérience du Forum d'Avignon, nous avons voulu marquer combien est déterminante une approche qui place la culture au cœur des projets politiques territoriaux et nationaux. La tenue de ces Rencontres internationales à Bordeaux est un symbole fort pour qu'œuvrent ensemble les acteurs culturels, économiques et numériques", complète Alain Juppé.

Le maire de Bordeaux a rappelé, lors de la conférence de presse de présentation à Paris mercredi 20 janvier que la culture est "le 3e employeur en France derrière la construction et la restauration" et qu'il appréciait le coup de projecteur que donnerait l'événement sur la capitale girondine.

Des participants de très haut niveau

Cette 8e édition met l'accent sur les différentes manières d' "entreprendre la culture".

Cette dernière "doit partout trouver une place stratégique au sein des politiques publiques, précisent les organisateurs. Ces secteurs qui contribuent à la croissance et à l'emploi reposent sur le rôle clé des créateurs et des entrepreneurs culturels, notamment à l'heure numérique. Enfin, avec les industries du tourisme et du divertissement, la culture joue un rôle moteur dans l'attractivité des pays à l'étranger."

Les participants chercheront à faire avancer la réflexion et faire émerger des propositions dans quatre directions : encourager les modèles entrepreneuriaux les plus favorables à la mobilisation des talents créatifs, diversifier les conditions du financement de la création, assurer la cohérence de la fiscalité européenne en matière culturelle, enfin, accompagner la promotion d'un usage éthique des données. Parmi les contributeurs qui seront présents : Aristidis Baltás, ministre grec de la Culture, Irina Bokova, directrice de l'Unesco, Ouided Bouchamaoui, Prix Nobel de la Paix 2015, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, Günther Oettinger, commissaire européen chargé de l'économie numérique, Michel Onfray, philosophe, Plantu, dessinateur, Amos Gitaï, cinéaste, Pierre Lescure, président du Festival de Cannes, Nicolas Seydoux, président de Gaumont, Jean-Noël Tronc, directeur général de la Sacem...

Prix de la startup culturelle

Le programme, consultable à cette adresse, fait la part belle aux débats, performances artistiques, keynotes... Le 1er Prix de la startup culturelle, sera également décerné. Le jury sera présidé par Véronique Morali, présidente du directoire de Webedia et Fimalac Développement. Deux récompenses seront décernées : le Prix du jury récompensera le projet le plus innovant et le Prix du public la start-up ayant reçu le plus grand nombre de votes sur la plateforme en ligne hébergée par le Forum d'Avignon à partir du 8 mars (candidatures à cette adresse).

Trois études internationales seront présentées à l'occasion du Forum : "Quelle propriété intellectuelle à l'ère des formats numériquement natifs et du marché unique ?" et "Culture et fiscalité : pour une harmonie européenne conquérante" (par EY) et "Data et algorithmes de prescription : comment les entreprises et institutions des secteurs culturels et créatifs peuvent-elles prendre le virage de la data ?"(par L'Atelier BNP Paribas).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :