Transformation numérique : t’as ton TANu ?

 |   |  507  mots
30 questions et 30 minutes suffisent pour évaluer et établir un scoring de nos compétences numériques, notre capacité à participer à l'adaptation de pans entiers de notre économie aux transformations digitales.
30 questions et 30 minutes suffisent pour évaluer et établir un scoring de nos compétences numériques, notre capacité à participer à l'adaptation de pans entiers de notre économie aux transformations digitales. (Crédits : Immersive Lab)
T’as passé ton TANu, ton test d’agilité numérique ? En Béarn, la société Immersive Lab (Oloron Sainte-Marie) souhaite faire de cette question un axe central dans les recrutements et/ou formations de collaborateurs. Pour Immersive Lab, le TANu peut devenir, pour l’évaluation des connaissances numériques, ce que le TOEIC ou TOEFL sont à l’évaluation des connaissances en anglais : une référence.

Comment évaluer les connaissances numériques d'un candidat potentiel quand on est une entreprise en plein recrutement ? Le diplôme ? Oui, mais quand cela concerne précisément des activités liées au numérique. L'entretien ? Bien sûr, mais encore faut-il que le recruteur lui-même ait un niveau de connaissance qui lui permet de réaliser une évaluation. Un test ? Assurément, mais... cela n'existe pas.
Enfin n'existait pas, jusqu'à ce qu'une société béarnaise, Immersive Lab, agence web qui compte 12 salariés à ce jour (900.000 euros de chiffre d'affaires), ne s'y colle.

"C'est d'abord pour répondre aux besoin de notre actionnaire, la banque Crédit agricole Pyrénées-Gascogne, que nous avons mis au point un test d'agilité numérique sous la forme d'un questionnaire baptisé TANu, pour Test d'Agilité NUmerique" explique David Castéra, directeur général d'Immersive Lab. "La banque, qui sous la poussée du numérique connaît des transformations radicales, des nouvelles formes de concurrence, doit répondre à de nouveaux besoins et usages de la part de ses clients. Elle ne sait pas toujours si ses recrues, voire ses collaborateurs ont les connaissances qui leur permettent de prendre part à ces changements", ajoute celui qui a fondé, en 2003, Immersive Lab.

L'agilité numérique à l'épreuve d'un QCM

Ce test d'agilité numérique est un questionnaire à choix multiples (QCM) à compléter en 30 minutes.

"Les questions sont posées de manière aléatoire à partir d'une base de 300 questions environ. Nous sommes en capacité de faire en sorte que ce test d'agilité numérique soit... agile. Nous l'avons initié pour la banque Crédit agricole Pyrénées Gascogne, qui l'a fait passer à 300 de ses cadres et managers... qui ont obtenu en moyenne 54/100... ce qui montre le travail à accomplir en matière de formation. Pour autant, le TANu peut s'adapter à tous les secteurs d'activité."

C'est cette souplesse qu'Immersive Lab entend mettre en avant pour faire de ce TANu un référentiel en matière d'évaluation des connaissances numériques.

Imposer le TANu en France... et à l'étranger

"Immersive Lab va exploiter le TANu qui représente un levier économique intéressant", souligne David Castéra. "Cet outil est unique à ce jour, nous voulons, en travaillant avec les organismes de formation qui peuvent devenir des centres de passage du TANu, les écoles et les entreprises qui veulent évaluer leurs étudiants ou collaborateurs, en faire une référence au même titre que le TOEFL ou le TOEIC dans la maîtrise de l'anglais !"

Pas question, sur ce dossier, de rester prestataire de service. Immersive Lab entend conserver le contrôle du développement économique du TANu et a renforcé son équipe pour parvenir à ses fins.
La société béarnaise devra sans doute également demander à son actionnaire principal, le Crédit agricole, d'ouvrir les cordons de la bourse pour franchir un nouveau cap : transformer TANu en outil de scoring international de nos compétences numériques.
International, car l'Espagne est déjà dans le viseur d'Immersive Lab.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :