BeTomorrow : l’emploi c’est maintenant !

 |   |  404  mots
Spécialiste des appplications mobiles, de la géolocalisation de précision et de la simulation 3D en temps réel d'épreuves sportives et notamment de voile (ici Live Skipper, jeu permettant à des amateurs de se mesurer à de vrais skippers pendant des grandes courses nautiques), BeTomorrow est embarquée dans une importante campagne de recrutement liée à la signature d'un nouveau contrat.
Spécialiste des appplications mobiles, de la géolocalisation de précision et de la simulation 3D en temps réel d'épreuves sportives et notamment de voile (ici Live Skipper, jeu permettant à des amateurs de se mesurer à de vrais skippers pendant des grandes courses nautiques), BeTomorrow est "embarquée" dans une importante campagne de recrutement liée à la signature d'un nouveau contrat. (Crédits : BeTomorrow)
La société bordelaise BeTomorrow, spécialisée en ingénierie digitale, (outils de simulations sportives, applications mobiles, applications liées à la géolocalisation de précision…) vient de décrocher un important marché. Pour elle, il est désormais capital de recruter 15 personnes, et tout de suite.

Fondée en 2002 à Bordeaux par Sylvie Clin et Jean-Dominique Lauwereins, la société BeTomorrow est notamment connue pour avoir développé la célèbre application - jeux "Rocket bird", l'appli mobile "Où sont les toilettes ?" ou encore Live Sailing, outil de simulation en temps réel et en 3D de courses nautiques. Cette solution permet ainsi aux journalistes du monde entier de rendre explicites toutes les stratégies de navigation des skippers en direct. Ces images montrent ce que l'œil humain ne peut voir seul : la distance entre les concurrents, les trajectoires, le classement en temps réel, les vents...
BeTomorrow est également connue pour avoir développé une table tactile permettant, de manière ludique, de parier en ligne, pour le compte de PMU. Aujourd'hui, c'est par la grâce d'un important contrat tout juste signé que la société bordelaise qui a réalisé 3,5 M€ de CA en 2014 et compte actuellement une quarantaine de salariés, va devoir recruter une quinzaine de personnes supplémentaires. Des profils d'ingénieurs, pour son service de R&D, des chefs de projet débutants et senior.

Innovations tous azimuts

Outre son site situé dans le centre de Bordeaux, la société BeTomorrow possède, à Bègles, dans les murs de l'ancien centre de tri de La Poste, devenu cité numérique, un atelier de mise au point et de fabrication d'objets connectés.
C'est dans cet atelier que son équipe a notamment mis au point un GPS miniaturisé, ultra-précis et très léger. Un GPS "signé" BeTomorrow qui pourrait bien changer la donne en matière de paris de retransmission et de suivi des courses de chevaux. La société bordelaise et le PMU ont procédé à des essais,en 2014, sur l'hippodrome de la Teste-de-Buch (33), et il y a quelques jours au Bouscat où des GPS perfectionnés et ultra légers ont été placés sur des chevaux et peuvent l'être aussi sur des sulkys. Les chevaux connectés pourraient donc prochainement faire leur apparition sur les champs de course...
En attendant, on ignore encore le nom du nouveau client qui nécessite le plan d'embauches annoncé ces derniers jours, mais ce que l'on sait à ce jour, c'est qu'il s'agit, pour BeTomorrow, de son plus important contrat  après Orange... dans le langage du turf on dirait que ce nouveau client "emballe" la course à la croissance de BeTomorrow.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2015 à 18:51 :
Où postuler? Merci

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :