"FidMe, c’est 3,5 millions d’utilisateurs et 5.000 programmes de fidélité dans 80 pays ! "

 |   |  134  mots
Jean-Benoît Charreton, président de Snapp’
Jean-Benoît Charreton, président de Snapp’, revient sur l’année 2014 et les objectifs pour 2015 de la société spécialisée dans la fidélisation sur mobile ou "m.fidélité". Lauréate en décembre dernier des Talents 2014 de La Tribune - Objectif Aquitaine dans la catégorie Numérique, la société de 18 personnes, installée à Bruges (33), a plusieurs cordes à son arc : un service de développement d’applis mobiles pour des clients grands comptes et une activité d’édition, celle de FidMe. Cette application permet aux consommateurs de numériser leurs cartes de fidélité sur leur téléphone pour en faire un portefeuille numérique mobile, à présenter en caisse. A cela, s’ajoute le couponing, système de bons de réduction, lui aussi dématérialisé et relié au compte en banque de l'utilisateur. Une appli qui transforme, très facilement, un simple amateur de fast-food en "m.client".

Le président de Snapp' depuis 2008, après avoir rejoint Laurent Bourgitteau-Guiard, fondateur de la startup créée en 2005, dresse le bilan de l'année 2014. Une année de transition pour Snapp' puisque la startup commence à monétiser l'application FidMe et à générer du chiffre d'affaires par l'intermédiaire de la présentation de coupons de réduction, de fonctions premium pour les commerces de proximité. Aujourd'hui, FidMe représente 15 % du CA de Snapp'. Distinguée par le "Takeaway Innovation Award 2014", récompense internationale reçue à Londres en septembre dernier à l'occasion du Takeaway Innovation expo (salon professionnel international consacré à la restauration à emporter) des mains des DG de Just Eat UK et de KFC Royaume-Uni et Irlande, Snapp' s'intéresse de très près au marché anglais mais aussi à l'Italie et la Belgique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/02/2015 à 8:41 :
Fidme c'est pour enregistrer ses cartes. Le problème c'est que ca ne fait pas grand chose d'autre... Je préfère une appli du genre Loyalitiz qui permet de consolider et de monitorer ses programmes de fidelite.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :