L'Inseec Business School change de prénom

 |   |  577  mots
Directeur d'Insignis Business School, Jacques Chaniol a succédé à Edgar Girard l'été dernier
Directeur d'Insignis Business School, Jacques Chaniol a succédé à Edgar Girard l'été dernier (Crédits : Groupe Inseec)
Née à Bordeaux en 1975, l'école de commerce Inseec a progressivement donné naissance à un groupe, également baptisé Inseec, qui pèse aujourd'hui 15.000 étudiants sur plusieurs campus en France et à l'étranger. A l'aube de ses 40 ans, la grande école de commerce Inseec Business School change de prénom tout en conservant le nom de famille Inseec. Son directeur Jacques Chaniol dévoile cette nouvelle identité et précise la stratégie de développement adoptée.

Aujourd'hui, que pèse le groupe Inseec ?

"L'école fondée en 1975 à Bordeaux par José Soubiran est aujourd'hui un des premiers groupes d'enseignement supérieur privé en France, qui fêtera ses 40 ans en 2015. Le groupe Inseec compte 15.000 étudiants aujourd'hui, répartis sur les campus de Bordeaux, Paris, Lyon, Chambéry, mais aussi à l'international à Londres, Monaco, Chicago, Genève, Shanghai et bientôt San Francisco qui ouvrira au printemps prochain."

Quelle est la stratégie adoptée pour les prochaines années ?

"Nous espérons accueillir 20.000 étudiants sur nos différents campus à l'horizon 2020. Le groupe continuera à se développer autour de trois axes d'excellence pour lesquels nous développons une véritable expertise : le luxe, l'hospitality management et l'art de vivre, le vin et les spiritueux, et le digital. Rien que sur le volet vins et spiritueux, le budget du groupe passera progressivement de 3,5 M€ à 8,5 M€.
Notre forte implantation à Bordeaux, où nous comptons au total 2.500 étudiants, nous donne une légitimité intéressante dans le monde du vin, de plus il s'agit d'un secteur d'activité essentiel qui pèse 3,5 millions d'emplois dans le monde et dont la croissance devrait dépasser les 18 % entre 2013 et 2017. A Bordeaux, nous avons créé un MBA, des bachelors, nous développons également cette expertise à Londres, notamment pour les spiritueux. Et nous nous apprêtons d'ailleurs à faire une « infidélité » à Bordeaux en ouvrant à Beaune (21) un bachelor Commercialisation des vins et spiritueux."

Le groupe a choisi de changer le nom de sa grande école, l'Inseec Business School. C'est un pari toujours risqué...

"Il s'agit effectivement d'un risque quand on parle d'une marque installée et connue comme peut l'être l'Inseec. Il faut savoir qu'en 40 ans, nous avons créé beaucoup de marques alors que naissaient de nouvelles écoles au sein du groupe... Il était temps de « ranger » et d'aider nos interlocuteurs à se repérer : la grande école de commerce pouvait donc se doter d'un nouveau prénom afin de retrouver une identité propre. L'Inseec Business School devient donc Insignis Business School mais conservera son nom de famille et son appartenance avec la signature groupe Inseec. J'en profite pour annoncer que nous déposons un dossier d'éligibilité au label international AACSB, signe de nos ambitions."

Pourquoi ce nom ?

"Quand il a fondé puis développé l'école, José Soubiran disait : « Nous ne formons pas que des techniciens, nous formons des gens curieux, qui ont envie d'apprendre et de comprendre. Ce nom latin signifie l'inverse du banal, il définit quelque chose de remarquable et digne d'attention. Dire que notre école est remarquable serait faire preuve de beaucoup de prétention, mais nos étudiants le sont. Insignis, l'insigne, démarque, donne du sens, nous inscrit dans des racines européennes et affirme notre vocation mondiale. Le logo, une feuille stylisée du ginkgo biloba, renvoie à l'environnement, à la responsabilité sociale des entreprises, deux notions qui nous sont chères. Le ginkgo biloba, arbre sacré en Orient, surnommé l'arbre aux milles écus, présente deux lobes, comme deux cerveaux, un pour agir et un pour penser, fidèlement aux idées de José Soubiran. C'est aussi un beau symbole de longévité et d'équilibre."

Logo Insignis Business School

Le nouveau logo adopté représente une feuille de ginkgo biloba

L'insertion des anciens étudiants
Pour les étudiants de la promotion sortie en 2013 d'Insignis Business School, 75 % sont embauchés avant l'obtention du diplôme, 84 % dans les 3 mois, 97 % dans les six mois. 25 % débutent leur carrière à l'étranger. Leur salaire moyen annuel : 37.400 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/05/2016 à 16:20 :
Il serait temps de dire la vérité. Cette école comme d'autres joue sur la dualité de la certification. Les sources relatives au taux d'insertion me paraissent fumantes.
Effectivement si certains étudiants jouissent d'un bon niveau de salaire ou d'une bonne employabilité c'est qu'ils sont recrutés soit directement dans l'entreprise de Papa (ou de Maman), soit via le réseau relationnel personnel.
Ceux qui n'espèrent réussir que par le travail et le mérite peuvent passer leur chemin et postuler auprès d'une école mieux classée.
a écrit le 28/01/2015 à 16:17 :
On a le choix: Critiquer l'école, ou voir ce qu'il se passe 10 ans après. Aujourd'hui même si j'étais très critique face à l'école, je touche 100Keuros. Sortir de l'inseec offre une possibilité pour tous les étudiants, à condition de saisir sa chance. Mon premier salaire de l'époque: 2600 euros. Alors arrêter de dire que ce n'est pas une école. Les RH ont des critères d'embauche. En sortant de l'inseec, vous n'êtes pas comme un HEC, mais vous n'êtes pas non plus à la rue niveau salaire... même loin de là. A bon entendeur.
a écrit le 25/11/2014 à 18:09 :
« le diplôme de master peut être également délivré par les établissements d'enseignement supérieur relevant de la tutelle de ministres autres que celui chargé de l'enseignement supérieur et habilités par l'Etat à délivrer des diplômes conférant le grade de master. » est abrogé par l’arrêté du 22 janvier 2014 - art. 20

Remplacé par :

« Le diplôme de master est délivré par les ETABLISSEMENTS PUBLICS à caractère scientifique, culturel et professionnel habilités à cet effet, seuls ou conjointement avec d'autres ETABLISSEMENTS PUBLICS d'enseignement supérieur habilités à délivrer des diplômes nationaux, par arrêté du ministre chargé de l'enseignement supérieur pris après avis du Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche. » Arrêté du 22 janvier 2014 - art. 20
Réponse de le 26/11/2014 à 15:27 :
Vous lirez sur le site web de cet établissement:

"INSIGNIS Business School est une Grande École de Commerce délivrant le GRADE Master." (voir le post ci dessus)
Précision: Pour les écoles de commerce et de gestion, c’est la Commission d’évaluation des formations et diplômes de gestion (CEFDG) qui évalue et tranche sur l’attribution ou non du GRADE de master à des formations déjà revêtu du visa officiel de l’ État. Il existe une quarantaine de formations ayant reçu le GRADE de master. Il est attribué pour une durée maximale de 6 ans renouvelable.

"J'en profite pour annoncer que nous déposons un dossier d'éligibilité au label international AACSB, signe de nos ambitions."
Vous lirez sur le site web INSIGNIS: "Business School est membre de AACSB International"
a écrit le 24/11/2014 à 20:35 :
C est du gros n importe quoi les chiffres .diplôme promo 2013 je suis au chômage aujourd'hui.
pas de suivi pour les anciens étudiants de l inseec , rien que des forums ou des offres que l on trouvent sur des sites de recrutements .inseec ne fais rien des soutenances de 15 mn à peine si le maître de stage lis le mémoire
je préfère payer 14 000 euros pour une autre grande école que de paye 10 000 euros pour inseec pour un master 2.plus jamais cette erreur
Réponse de le 07/06/2015 à 23:50 :
Je suis d'accord
Promo 2013
CHôMAGE
ZERO SUIVI
ZERO SOUTIEN
a écrit le 24/11/2014 à 18:19 :
Dans quelles revues sont publiés les articles du corps enseignant ? Quels sont les thèmes abordés par les étudiants dans leur mémoire de fin d’études ?
a écrit le 19/11/2014 à 22:56 :
Ce changement de nom est assez soudain, mais il pourra être un avantage certain pour la partie "Grande école" du groupe Inseec qui d'ailleurs mérite autant les accréditations que les principales bonnes écoles de commerce.
Fraichement nouveau diplômé de L’INSEEC maintenant Insignis, j'ai la chance de commencer à un niveau de salaire convenable (2200€/mois net). Un point négatif dans ce groupe est la communication interne, en effet certains élèves en attendent beaucoup à cause du prix des études (élevé) et du coup à chaque mauvaise communication avec l'administration ou la direction ils se sentent lésés et critiquent facilement l'école. L'école devrait être un peu plus proche de ses élèves...
Réponse de le 21/11/2014 à 11:03 :
"certains élèves en attendent beaucoup à cause du prix des études (élevé)".
Quel est le cout exact d'une formation dans cet établissement ? Comment s'opère la sélection des candidats (critère/s ) ?
Réponse de le 25/11/2014 à 23:05 :
" qui d'ailleurs mérite autant les accréditations que les principales bonnes écoles de commerce "

Sans vouloir vous contredire, je vous invite à vous installer sur les bancs d'une des écoles du top 10 du classement SIGEM. C'est le seul classement qui compte aux yeux des étudiants, et le plus fiable d'un point de vue rapport qualité-prix. Je vous invite parallèlement à cela à vous installer ne serait-ce qu'un mois sur les bancs d'une autre école qui détient l'accréditation AACSB. Pour vous rendre compte de l'erreur de vos propos. Combien d'étudiants ont quitté cette école l'année dernière, déçus par la (mauvaise) qualité des services rendus par l'établissement ? Un étudiant ambitieux ne s'aventurera pas dans une école qui n'est pas fiable. La fiabilité passe par les accréditations. Et elles ne s'obtiennent pas "à la tête", et encore moins au nom... A bon entendeur
a écrit le 19/11/2014 à 1:29 :
Prétendre à AACSB, c'est avant tout assurer un enseignement de qualité qui a pour objet la formation des managers de demain... L'inseec est et restera une école moyenne, avec un salaire décevant pour bon nombre d'étudiants à la sortie de celle-ci. Avant de changer de nom, vous feriez mieux de changer votre politique ... Et d'arrêter d'essayer d'attirer les étudiants en leur laissant croire une certaine somme qu'ils n'atteindront jamais.
Réponse de le 19/11/2014 à 16:50 :
Une certaine somme qu'il n'atteindront "pas tous". En effet, certains l'atteignent et mieux encore !
a écrit le 18/11/2014 à 21:38 :
J'en ai marre de toute ces écoles qui changent de nom pour prendre celui d'une marque de yaourt ou d'une lessive.

ESC Nantes ça me parle, Audencia non
ESC Bordeaux ça me parle. Kedge non.
Insignis, cest quoi? C est la nouvelle Opel Insigna?
Réponse de le 16/12/2014 à 15:41 :
Sauf que Bordeaux s'appelait BEM avant
a écrit le 18/11/2014 à 20:13 :
On est d'accord, les chiffres (notamment le salaire annuel) paraissent "gonflés"... Des sources ne feraient pas de mal je crois!
a écrit le 18/11/2014 à 20:02 :
J'aimerais également savoir comment sont obtenue ces statistiques. L'insertion dans le monde professionnel, à la rigueur ok. Mais à un salaire de plus de 37 000 euros (en brut je suppose), je ne comprends pas bien ... (?)
a écrit le 18/11/2014 à 17:16 :
75% embauchés avant l'obtention du diplôme ?
37k€ de moyenne ?
J'aimerais beaucoup savoir d'où sortent ces stats et comment elles ont été obtenues, car on est clairement loin de la réalité...
Réponse de le 20/11/2014 à 11:43 :
Bonjour.
La source des chiffres : étude sur la promotion 2013 de la Conférence des grandes écoles.
Cordialement
Réponse de le 20/11/2014 à 22:18 :
Bonjours,
Je suis étudiant du promotion SMT 2012 2013, je suis toujours en chômage.
Il faut justifier les source de stats.
Cordialement
Réponse de le 22/11/2014 à 23:49 :
Slt DTL je pourrais avoir ton contact stp
Réponse de le 24/11/2014 à 20:01 :
Je suis également étudiant de la promo STM et je suis au chômage.
Réponse de le 15/12/2014 à 15:56 :
Promo STM ? Pouvez-vous me dire à quoi cela correspond ? Merci
Réponse de le 22/12/2014 à 17:40 :
Bonjour,
37 K€ de moyenne par an c'est évidemment du brut (ce genre de données se fait toujours en brut) donc si ramenez ça au net vous trouverez des chiffres plus cohérent avec ce que j'ai vu précédemment.

En ce qui concerne les 75% d'embauche, ces chiffres ne sont pas complètement faux puisque l'INSEEC jouit d'une bonne employabilité à la sortie de son cursus (c'est d'ailleurs l'un des principaux objectifs de l'école - faire que ces étudiants aient la plus grande employabilité à la sortie). Ce n'est évidemment pas parce que certains étudiants sont au chômage (et je le regrette) qu'il faut en faire une généralité bien évidemment!
D'ailleurs dans toutes les écoles vous trouverez un étudiant qui critiquera son école parce qu'il n'a pas trouvé tout de suite du travail. Malheureusement c'est comme ça, ce n'est pas parce que l'on sort d'une école de commerce que l'on va automatiquement avoir tout les employeurs à nos pieds!
Je rappelle à tous également que le plus important dans une école n'est pas l'école en elle-même mais les stages que vous effectuez.
a écrit le 18/11/2014 à 16:37 :
"...du label international AACSB" ;)
Réponse de le 29/11/2014 à 23:30 :
ces chiffres d insertion sont complètement farfelus.
l'école détenue par un fond d investissement!!!!! n à qu une ambition gonfler les effectifs revendre l'école
cole avec une plus-

value

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :