Bordeaux : comment le groupe Pichet construit son succès

 |   |  696  mots
Patrice Pichet
Patrice Pichet (Crédits : DR)
Quand le marché immobilier plonge, le groupe Pichet annonce une progression tous azimuts de ses résultats. Patrice Pichet, son PDG, présentait, ce matin, les recettes gagnantes qui permettent à son groupe de figurer dans le top 10 des promoteurs immobiliers français.

"On nous connait surtout en tant que promoteur, mais ce qui fait la force aujourd'hui de notre groupe, c'est ce que certains présentaient pourtant, à nos débuts, comme une faiblesse. Nous ne sommes pas un pur player de l'immobilier, mais un acteur présent à tous les étages de la filière. Nous faisons de la promotion immobilière, de l'administration de biens, de l'exploitation hôtelière, nous avons une foncière patrimoniale et nous sommes même présents, depuis quatre ans, dans l'activité viticole", expliquait ce matin Patrice Pichet, PDG du groupe familial qui réalise 450 M€ de CA environ, compte 700 collaborateurs en France et figure, 16 ans après sa création, dans les 10 plus importants promoteurs de France.
Un PDG qui n'est pas un coutumier des grandes conférences de presse, mais qui a jugé, cette fois, que l'actualité de son groupe était assez chargée pour prendre la parole.

5 % de croissance en 2014

Il faut dire que le groupe n'a pas à rougir de ses performances économiques. Dans un marché qui recule de 9,5 % au premier semestre 2014 par rapport au même semestre 2013, Pichet affiche une progression de 5 %. Son CA 2013 est de 250 M€, pour un résultat net avant impôts de 20 M€.
Un développement qui repose sur un bon équilibre de revenus entre des activités plutôt cycliques comme la promotion et des activités plus récurrentes comme la gestion et le syndic de propriété. Une activité qui vient d'ailleurs de se renforcer fortement en région parisienne avec la réalisation d'une opération de croissance externe qui lui a permis de rajouter 6.000 lots à son portefeuille actuel de 38.000 lots en gestion.
Depuis quelques années, le groupe Pichet essaime ce modèle au-delà de la région. "En fait, nous dupliquons, un peu partout en France, ce qui a fait notre succès en Aquitaine, et nous le faisons dans des zones porteuses en termes d'activité."

Montée en puissance à Paris

S'il se renforce sur tout l'arc Atlantique et en Aquitaine - il vient d'inaugurer une antenne locale qui emploie une trentaine de personnes à Bayonne - le groupe Pichet est aussi présent à Lille, Lyon et, après 10 ans de présence sur le marché parisien, vient d'y faire l'acquisition (18 M€ environ) d'un immeuble de 2.800 m2, situé près de la place Beauvau. Site qui hébergera sa direction régionale pour toute l'Ile-de-France... mais pas seulement.
"Comme pour Pessac, notre siège social, et pour Bayonne, ce site abritera un showroom ouvert au public afin de présenter l'ensemble et la qualité de nos prestations. Nous n'oublions pas que notre succès vient aussi de notre capacité à recevoir nos clients, à vendre en direct !", assure Patrice Pichet. Dans un premier temps, ce nouveau siège régional devrait compter 80 salariés, mais ce chiffre devrait être poussé à 100 dans les mois qui viennent. "D'ici à 2015, nous allons construire 1.000 nouveaux logements par an en Ile-de-France", assure le PDG de la société qui en 2013 a livré, dans tout le territoire, 2.000 logements et réalisé 1.700 ventes.

Même Parker note bien le "groupe"

Présent depuis quinze ans dans l'exploitation hôtelière, via sa marque All Suites, avec les résidences All Suites Appart Hotel (résidences hôtelières 3 étoiles), All Suites Study  (logements pour étudiants) et All Suites Serenity (résidences de services pour seniors), le groupe est, depuis 2010, à la tête d'une exploitation viticole, le Château Les Carmes Haut Brion (Pessac-Léognan). "Cela a été un coup de cœur, un achat plaisir à 18 M€. Mais depuis, nous nous sommes piqués au jeu, et les investissements réalisés pour mette à niveau cette propriété de 32 hectares désormais va disposer d'un chai signé Starck et Luc Arsène Henry, qui sera impressionnant de beauté. Je prends un plaisir fou à visiter le chantier et cette propriété." A ce plaisir vient de s'ajouter celui du célèbre dégustateur de vin, l'Américain Robert Parker, qui vient d'attribuer un 91-93 au 2013 des Carmes Haut Brion... qui fait mieux sur cette année-là que son célèbre voisin Château Haut Brion.
Quand ça veut rire...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/08/2018 à 14:34 :
Tout n'est pas rose chez Pichet. Exemple...Les problèmes des immeubles "le square du Moulin " au Haillan et maintenant Eyquem à Saint-Médard-en-Jalles! Merci Monsieur Pichet
a écrit le 18/03/2016 à 18:42 :
Le turnover , un management "pression", des salariés qui n'en peuvent plus, des arrêts mlaladies........
a écrit le 18/03/2016 à 18:38 :
Surement une réussite personnel pour la famille Pichet, quant au reste ça laisse à désirer!
a écrit le 16/12/2014 à 13:37 :
Tout n'est pas rose chez Pichet. Exemple...Les problèmes des immeubles "Les Terrasses de Bellegrave"à Pessac!
a écrit le 16/12/2014 à 13:37 :
Tout n'est pas rose chez Pichet. Exemple...Les problèmes des immeubles "Les Terrasses de Bellegrave"à Pessac!
a écrit le 09/12/2014 à 10:27 :
Ce château des Carmes Haut Brion qui laissait penser que la belle au bois dormant devait encore y sommeiller...Monsieur Arsène Henry n'a sans doute pas manqué de souligner les atouts géographiques pour l'implantation de votre futur chai.
a écrit le 25/10/2014 à 1:58 :
Je salue la réussite exemplaire du groupe Pichet qui prouve à tous que l'audace conjuguée à une gestion financière rigoureuse qu'il est possible d'entreprendre en France. La diversification intelligente des activités du groupe lui permet de continuer à se développer dans un environnement économique difficile. Cet success story devrait être enseignée dans les écoles de commerce et de management.
a écrit le 23/10/2014 à 22:06 :
Félicitation pour cette reussite exceptionnelle...
a écrit le 07/10/2014 à 16:21 :
...quand ça veut rire, oui Monsieur, réjouissons-nous de la réussite d'une entreprise locale !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :