VPN accélère son déploiement

 |   |  348  mots
(Crédits : DR)
Créé il y a vingt ans par le groupe bordelais Sipa, VPN (Véhicules pratiquement neufs) concept de concession dédiée à la vente de véhicules récents, poursuit le déploiement, entamé en 2011, de ses points de ventes sur la France entière.

En affichant un code couleur orange, non utilisé dans le monde de la vente de véhicules, la marque VPN, filiale du groupe automobile bordelais Sipa (36 sites de vente dans le Grand Sud-Ouest, 380 salariés. CA 2013 : 460 M€) affiche aussi une partie de sa raison d'être. "À l'instar d'une compagnie aérienne comme EasyJet, notre couleur orange nous positionne, dans l'esprit du consommateur, comme un acteur de l'achat malin, pour ne pas dire low-cost de la vente de véhicules d'occasion", assume Xavier Chaume, responsable du développement et de l'animation réseau de VPN (213 M€ de CA en 2013).
Un réseau qui compte à ce jour sept points de vente dans le Grand Sud-Ouest, mais dont le déploiement national s'accélère ces derniers mois ce qui permettra d'écouler une bonne partie des véhicules de l'activité de la filiale VPN France, centrale d'achats de véhicules neufs et occasion dédiés aux professionnels de l'automobile.

La réponse du groupe Sipa aux ventes de véhicules entre particuliers

"Nous avons d'abord longuement testé le concept dans nos agences de Bordeaux, puis Toulouse qui nous servent, encore aujourd'hui, de laboratoires commerciaux. Depuis quelques années, les enseignements et méthodes tirés de l'expérience alimentent le concept et servent de base au déploiement de VPN via des licences de marque accordées à des professionnels de la vente automobile. D'ici à 2020, nous souhaitons compter une quarantaine de VPN dans toute la France, principalement dans des villes de 30 à 70.000 habitants."
VPN était, à son lancement, la réponse de Sipa au phénomène de la vente de véhicules d'occasion entre particuliers qui représente encore 60 % du marché, "mais qui a de plus en plus besoin d'acteurs de confiance", estime Xavier Chaume. En jouant la carte du "moins cher et du garanti" et en s'appuyant sur la complémentarité entre son site Internet (www.vpn-autos.fr) et ses centres auto physiques, VPN, dont le siège bordelais emploie une quarantaine de personnes, a trouvé une place entre les concessions traditionnelles et les réseaux de ventes entre particuliers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :