Agriculture : la Nouvelle-Aquitaine première en France, pas forcément en Europe

"La Nouvelle-Aquitaine est la première région agricole de France et d'Europe." Vraiment ? Cet argument économique et territorial maintes fois répété reflète en effet la pole position de la grande région au niveau national mais cette hégémonie revendiquée est à relativiser à l'échelle européenne.

5 mn

Les chiffres du Recensement agricole 2020, qui viennent d'être publiés par l'Agreste, éclairent la situation agricole des régions françaises.
Les chiffres du Recensement agricole 2020, qui viennent d'être publiés par l'Agreste, éclairent la situation agricole des régions françaises. (Crédits : Reuters)

Le salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine, qui se déroule du 21 au 29 mai 2022 au parc des Expositions de Bordeaux, est évidemment une vitrine de choix pour mettre les producteurs régionaux et leurs produits à l'honneur. Les élus y défilent, comme le président du conseil régional Alain Rousset dimanche dernier. Mais c'est aussi l'occasion d'entendre une formule qui fait office d'évidence depuis plusieurs années : "La Nouvelle-Aquitaine est la première région agricole de France et d'Europe." L'affirmation est même inscrite sur le site de la chambre d'agriculture régionale. Pour autant, les chiffres qui justifient cette place sont rarement invoqués. Alors, de quoi parle-t-on ? La Tribune fait le point avec les derniers chiffres publiés.

Lire aussi 7 mnAgriculture : « Il y a une vraie inquiétude pour les produits bio et sous signe de qualité »

A l'échelle nationale, une hégémonie territoriale et productive

Comme c'était le cas lors de la proclamation des nouvelles grandes régions en 2015, la Nouvelle-Aquitaine possède toujours la plus grande surface agricole utile (SAU) du pays. Malgré une diminution de 2 % en dix ans, la région comptait 3,9 millions d'hectares en 2020 selon les données issues du Recensement agricole publié au printemps 2022, loin devant l'Occitanie et le Grand Est (3,2 et 3 millions). Un avantage qui se traduit par ses bassins de production spécialisés sur les céréales et le maraîchage, les cultures qui mobilisent les plus grandes surfaces.

Lire aussi 3 mnLa Nouvelle-Aquitaine perd 23 % d'exploitations agricoles en dix ans

Avec 84.000 kilomètres carrés, la Nouvelle-Aquitaine est la plus grande région de France en terme de superficie. Pour autant, elle n'est que 8e au classement des régions qui mobilisent le plus leur surface agricole utile au regard de leur superficie. Ce sont les Hauts-de-France qui sont en tête avec 67,4 % de la superficie régionale totale dédiée aux terrains agricoles.

C'est d'ailleurs cette même région qui revendiquait en 2015 la position de première région agricole de France, notamment pour ses bassins de production maraîchers. Un statut vite contesté au regard d'un indicateur d'envergure : le poids économique de la production. La Nouvelle-Aquitaine est la seule région française qui dépasse chaque année les 10 milliards d'euros de valeur de production agricole. En 2020, ce chiffre s'élevait à 10,2 milliards, en repli de 8 %, selon les comptes régionaux de l'agriculture publiés par l'Agreste. La Bretagne et le Grand Est, qui complètent le podium, ne dépassent pas les 8 milliards.

La Nouvelle-Aquitaine peut bel et bien être considérée comme la première région agricole française. Mais cette position avantageuse ne permet pas forcément aux exploitants de dégager des revenus parmi les plus élevés du territoire national. En 2019, une exploitation néo-aquitaine dégageait un excédent brut d'exploitation de 48.500 euros en moyenne, soit la dixième place au classement des treize régions.

A l'échelle européenne, une puissance partagée

Peut-on aller jusqu'à affirmer que la Nouvelle-Aquitaine est première en Europe ? La France possède bien la plus grosse production agricole en volume et en valeur parmi les pays de l'Union Européenne. Elle est suivie, dans l'ordre, par l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne. Les régions italiennes, relativement petites, ne viennent pas rivaliser avec la Nouvelle-Aquitaine. En revanche, la région leader de l'agriculture outre-Pyrénées a de quoi contester la première place.

En Espagne, l'Andalousie est la première région agricole en termes de valeur économique. Selon le ministère régional de l'agriculture, la production de la région la plus au sud de l'Europe s'élevait à 12,7 milliards d'euros en 2019. Nettement devant la Nouvelle-Aquitaine et ses 11 milliards d'euros de valeur de production totale. En Andalousie, ce chiffre a toujours été supérieur à 12 milliards depuis 2016 et s'explique par une superficie agricole totale très élevée. Elle était de 4,4 millions d'hectares en 2019, soit 13 % de plus qu'en Nouvelle-Aquitaine.

graphique andalousie agriculture

Le graphique montre la valeur, en millions d'euros, de la production agricole en Europe, en Espagne et en Andalousie. (Crédits : ministère de l'agriculture d'Andalousie).

A noter que la région espagnole, avec une production de masse concentrée autour des fruits et légumes, est très différente de la Nouvelle-Aquitaine où l'agriculture est beaucoup plus diversifiée : de l'élevage ovin en Limousin, aux cultures fruitières en Lot-et-Garonne en passant par les fromages du Béarn et du Pays basque jusqu'aux grandes cultures de tournesol en Poitou-Charentes.

L'Andalousie semble donc être en mesure de revendiquer le statut de première région agricole européenne, bien que la conjoncture et l'indicateur retenu puissent faire varier les positions. En Allemagne, le land de Bavière affiche également une valeur de production élevée (10,4 milliards d'euros en 2018 selon l'association bavaroise des agriculteurs) qui pourrait finir par rivaliser avec ses voisins espagnol et français.

Autrement dit, la Nouvelle-Aquitaine n'est pas en position hégémonique. Il demeure que la place de l'agriculture et son apport aux économies régionale, nationale et européenne est immense dans la région française. Première place ou pas, le territoire fait de plus en plus preuve d'innovations à l'heure où il doit répondre à des défis majeurs de transition écologique et de renouvellement démographique.

Lire aussi 9 mnL'agriculture menacée par un choc démographique inédit en Nouvelle-Aquitaine (1/4)

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.