Bordeaux Wine Week, la nouvelle grande manifestation des vins de Bordeaux

Lancer une manifestation de grande ampleur autour du vin ne s'improvise pas et la création de Bordeaux Wine Week a mobilisé de très nombreux intervenants bordelais, qui ne se parlent pas forcément tous les jours. Business, culture, fête et réflexion : cette manifestation prévue du 17 au 26 juin 2022 promet d'innover tout en intégrant des événements qui ont déjà fait leurs preuves.

7 mn

Bernard Farges, Patrick Seguin, Lydia Heraud, Pierre Hurmic, Brigitte Bloch, Rodolphe Lemeyse
Bernard Farges, Patrick Seguin, Lydia Heraud, Pierre Hurmic, Brigitte Bloch, Rodolphe Lemeyse (Crédits : Thomas Sanson-Mairie de Bordeaux)

Ce mercredi 15 décembre, Bordeaux a joué sur son sens du collectif pour présenter la Bordeaux Wine Week (Semaine du vin à Bordeaux), la nouvelle manifestation bordelaise à vocation internationale consacrée aux vins et spiritueux. Même si Bordeaux Wine Week ne succède pas à Vinexpo, qui ne ciblait que les professionnels, cette manifestation doit s'imposer comme le nouveau rendez-vous viticole majeur de la place bordelaise, tout en s'ouvrant au grand public. Une ambition qui s'est concrétisée notamment grâce au partenariat des collectivités (Région Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux Métropole, Ville de Bordeaux), incluant l'Office de tourisme et des congrès de Bordeaux Métropole (OTCBM), du Conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB), de la société Vinexposium et de nombreux professionnels (*).

Lire aussi 4 mnWine tech : le nouveau "Booking" de la dégustation émerge à Bordeaux

"Le monde du vin est un élément capital de notre économie et du 17 au 26 juin 2022 Bordeaux va valoriser cet atout en créant un événement majeur, ouvert à toutes les régions viticoles en France et à l'étranger. Je sais combien la filière viticole s'engage dans la protection de l'environnement, le changement est en cours et doit s'intensifier. Vous pouvez compter sur moi. Nous sommes tous la filière. C'est un écosystème dans lequel nous avons tous notre place à tenir", a ainsi déroulé en substance le maire écologiste de Bordeaux Pierre Hurmic, lors de la présentation de Bordeaux Wine Week dans les salons de la mairie.

Les organisateurs recrutent Picasso pour une expo inédite

Le maire était entouré de Brigitte Bloch, conseillère municipale, vice-présidente de Bordeaux Métropole et notamment présidente de l'OTCBM, Lydia Héraud, conseillère régionale en charge de la viticulture, des présidents de la CCI Bordeaux Gironde, Patrick Seguin et du CIVB (Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux), Bernard Farges, mais aussi de Rodolphe Lemeyse, le patron de Vinexposium, tandis que Sylvie Cazes, présidente de la fondation qui exploite la Cité du vin, était représentée.

Autant dire que les acteurs engagés dans ce projet ont décidé de faire leur maximum et que ce premier volet de Bordeaux Wine Week, qui va rompre avec le passé tout en fusionnant des rendez-vous traditionnels, affiche un profil très musclé. Une petite révolution dont l'exposition consacrée aux liens de Picasso avec le vin, baptisée "Picasso l'effervescence des formes", qui démarre à la Cité du vin le 15 avril pour s'achever le 28 août, devrait être le point d'orgue.

Changement climatique et vins bios au programme

Avec la présentation de 80 pièces de cet artiste majeur (toiles, dessins, céramiques) prêtées par les musées Picasso de Paris et de Barcelone, mais aussi par des collectionneurs privés, cet événement a toutes les chances d'attirer beaucoup de curieux de France et de l'étranger. Sachant que cette thématique de Picasso et du vin n'a jusqu'ici jamais été explorée, comme l'a précisé Rodolphe Lameyse. De quoi attirer la lumière sur cette première édition de Bordeaux Wine Week.

La partie de la manifestation ciblée sur les professionnels sera organisé par Vinexposium. Tout d'abord avec le symposium "Act for change", un cycle de conférences consacré aux effets du changement climatique sur la production, la commercialisation et la consommation de vin, les 20 et 21 juin à la Cité du vin. Ensuite avec les "Wow ! Meetings", les 22 et 23 juin, des rendez-vous d'affaires organisés entre professionnels français et étrangers dédiés aux vins bios et certifiés dans une démarche environnementale.

Lire aussi 6 mnVins de Bordeaux : les treize premiers professionnels bordelais labélisés RSE

Vinexposium revient à Paris en février 2022


  • Bordeaux n'accueillera pas de Vinexpo en 2022. C'est à Paris que cela se passe désormais dans le sillage de la fusion entre Vinexpo et Comexposium pour donner naissance à Vinexposium. Le prochain salon professionnel d'envergure internationale se tiendra du 14 au 16 février 2022 à Paris Expo, porte de Versailles. Pendant trois jours, les organisateurs attendent 2.800 exposants venus de toutes les régions viticoles françaises mais aussi d'une trentaine de pays différents et espèrent attirer environ 25.000 visiteurs. Des ambitions qui pourraient néanmoins être percutées par une résurgence du Covid-19.

Après les chats de Geluk...

Mais Bordeaux Wine Week ne s'arrête pas là et ses organisateurs ont décidé d'y joindre aussi Bordeaux fête le vin, rendez-vous grand public biennal qui fait son grand retour à compter du 16 juin à Bordeaux Métropole puis du 23 au 26 juin 2022 sur les quais de Bordeaux. Après la longue séquence de confinement qui a conduit à son annulation en 2020 et à un épisode de rattrapage à partir de juin 2021, avec les statues des chats de Geluk.

Si à cette occasion, en juin 2021, Bordeaux fête le vin n'a pas pu reprendre pied sur les quais, livrés aux chats, les organisateurs ont pu tester une nouvelle formule en organisant des séances de dégustations dans les caves et les restaurants. Une initiative plus métropolitaine suffisamment convaincante pour que Bordeaux fête le vin la reprenne à son compte en 2022.

Lire aussi 2 mnVins de Bordeaux : Valérie Murat, d'Alerte aux toxiques, devra payer l'amende avant de faire appel

Bordeaux fête le vin s'enrichit d'une expérience plus métropolitaine

"L'an dernier nous avons testé la fête du vin chez les cavistes et les restaurateurs, les vignerons ont pu prendre contact avec le public... En 2022, il y aura tout d'abord un premier épisode à partir du 16 juin, dans la Métropole, en particulier avec des guinguettes à l'extérieur, des menus spéciaux... car il faut associer tous les habitants à cet événement festif, c'est un enjeu réel. Puis il y aura un deuxième rendez-vous, à partir du 23 juin, où Bordeaux fête le vin sera à nouveau sur les quais, avec de l'espace entre les pavillons... pour recréer une ambiance de village", éclaire en substance Brigitte Bloch, qui précise aussi que cette manifestation est certifiée ISO 20121.

Ce qui atteste de son engagement durable comme le souligne l'organisation, puisque cette certification désigne un "système de management responsable appliqué à l'activité événementielle". A noter que l'Union des grands crus de Bordeaux organise un grand week-end du 16 au 19 juin "pour aller à la découverte de 120 grands crus de Bordeaux". Initiation qui passera par des visites dans les propriétés et des diners : dans les châteaux et à Bordeaux.

(*) Union des grands crus de Bordeaux, Jurade de Saint-Emilion, avec le soutien de Bordeaux négoce, de la Fédération des grands vins de Bordeaux, du Conseil des grands crus classés en 1855, de la Commanderie du Bontemps de Médoc des Graves, de Sauternes et de Barsac, et des Grands crus classés de Graves.

Lire aussi 4 mnVinexpo à l'offensive malgré la pandémie de coronavirus

7 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.