Disparition de Christian Pèes, pendant vingt ans président du groupe coopératif Euralis

Président pendant vingt ans et jusqu'au début de 2021 du groupe coopératif agricole Euralis, à Pau, Christian Pèes s'est éteint fin octobre. Son mandat a notamment été marqué par le développement du groupe coopératif au-delà des frontières.

2 mn

Christian Pèes
Christian Pèes (Crédits : Euralis)

Figure emblématique d'Euralis, à Pau, une locomotive de la coopération agricole en Aquitaine, avec 1,3 milliard d'euros de chiffre d'affaires et 5.275 salariés, qu'il a présidé sans accroc de 2000 à 2021, Christian Pèes est décédé le 30 octobre dernier à l'âge de 64 ans, des suites d'une longue maladie. Etudiant en géographie à l'université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA), Christian Pèes avait dû prendre prématurément la tête de l'exploitation familiale à Athos-Aspis (Pyrénées-Atlantiques/Béarn) suite à la mort de son père, comme il l'avait raconté lors d'un petit déjeuner organisé par La Tribune.

Spécialisé dans la culture du maïs et du soja, Christian Pèes "a engagé Euralis dans un virage stratégique fort en faisant émerger un leader semencier européen et un leader de la gastronomie en France et à l'international" comme le souligne la direction du groupe coopératif béarnais, dont Christophe Congues est le président depuis février 2021.

Il a présidé la Cogeca avec plus de 40.000 coopératives

De fait, Christian Pèes avait une conscience aigüe des enjeux de la coopération dans l'agriculture et s'est impliqué dans le mouvement coopératif bien au-delà du berceau pyrénéen d'Euralis puisqu'il a présidé Coop de France métiers du grain, mais aussi la Confédération générale des coopératives agricoles de l'Union européenne (Cogeca), qui regroupe plus de 40.000 coopératives sur le territoire de l'Union.

"Il aimait le contact, l'échange, le partage : lors des assemblées de section et de l'assemblée générale, lors d'une foire agricole, un comice, toutes occasions étaient bonnes pour discuter et comprendre les enjeux. Ce contact il avait su le cultiver avec l'ensemble des collaborateurs d'Euralis lors de ses déplacements", souligne encore la direction d'Euralis.

Précisons enfin que Christian Pèes soutenait l'équipe de rugby de la capitale de Navarre, qui évolue dans le Top 14, comme quatre autres clubs néo-aquitains (Bègles-Bordeaux, Biarritz, Brive, La Rochelle), et qu'il était membre du conseil d'administration de la Section paloise.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.