Nouvelle-Aquitaine : le Salon de l’agriculture 2019 met en avant ses métiers

 |   |  527  mots
Dominique Graciet, le président de la Chambre régionale d'agriculture et du Salon, Bruno Millet, directeur général adjoint du Salon et Jean-Pierre Raynaud, vice-président du conseil régional en charge de l'agriculture, entourent Divine, la jument mascotte du Salon.
Dominique Graciet, le président de la Chambre régionale d'agriculture et du Salon, Bruno Millet, directeur général adjoint du Salon et Jean-Pierre Raynaud, vice-président du conseil régional en charge de l'agriculture, entourent Divine, la jument mascotte du Salon. (Crédits : O. Arraud / La Tribune)
Le Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine, qui se déroulera du 1er au 10 juin 2019 au Parc des expositions de Bordeaux, mettra l'accent sur la transition agro-écologique et la valorisation du métier d'agriculteur.

Organisé par la Chambre régionale d'agriculture en partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine et Congrès et expositions Bordeaux (CEB), cet événement annuel accueillera de nombreux rendez-vous entre des professionnels régionaux et étrangers, des éleveurs et le grand public afin d'échanger sur les évolutions de l'agriculture régionale. Pendant dix jours, "les jeunes seront plus que jamais au cœur du salon", affirme le président de la Chambre d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine et de l'événement, Dominique Graciet. Pour l'occasion, 30 lycées agricoles de la région ont été sélectionnés pour permettre à 650 jeunes de rencontrer des professionnels parmi les dix ateliers qui leur seront proposés pour découvrir les métiers et les pratiques de l'agriculture au cours d'une journée.

Anticiper la transition climatique

En 2018, la Nouvelle-Aquitaine a traversé des crises climatiques à répétition (grêles, inondations, sécheresses, grippes aviaires) qui ont fragilisé les productions. Ces difficultés ont mis en évidence la nécessité de se tourner vers des objectifs durables et de se préparer aux profonds changements qui se profilent pour les productions régionales. Le Salon veut faire du développement durable ainsi que de la limitation des pesticides ses priorités phares afin de s'adapter aux attentes des consommateurs et environnementales. Sur tous ces sujets, "il faut que nous passions d'une politique de réaction à une politique d'anticipation", juge Jean-Pierre Raynaud, le vice-président du Conseil régional en charge de l'agriculture.

L'agriculture, la pêche et la chasse sont des secteurs clés de l'économie régionale. Première productrice de viande bovine, d'huîtres, de truites, de caviar ou encore de foie gras, la Nouvelle Aquitaine se positionne comme la 3ème région bio de France en surfaces agricoles. Le secteur agricole compte 180.000 emplois dans les 12 départements de la région et le Conseil régional porte l'ambition de devenir, à terme, la première région agricole de France sur le plan de la transition écologique et climatique.

Transformation numérique, drones et startups

Parmi les évènements qui ponctueront cette édition 2019, il y aura notamment :

  • Lundi 3 juin, un "café de la transition numérique" organisé par le Crédit agricole d'Aquitaine qui proposera aux éleveurs et aux agriculteurs de se former aux outils de communication numérique.
  • Mardi 4 juin, des états généraux de l'innovation ayant pour thème "la robotique en agriculture" se tiendront à destination de l'ensemble des acteurs agricoles. Des startups présenteront également leurs services aux producteurs afin de faciliter leur démarche dans la transition énergétique lors du "carrefour de l'innovation agricole" organisé par le Crédit agricole d'Aquitaine et Agri Sud-Ouest Innovation.
  • Jeudi 6 juin, se tiendra un "zoom sur l'agro-machinisme" avec des professionnels de l'emploi, de la formation, de l'enseignement agricole, des entreprises et des collectivités.

Le Salon sera également marqué par son plein d'animaux où le grand public pourra venir admirer 400 bovins, 300 équins, 100 ovins et volailles ornementales ainsi qu'une grande variété d'espèces rares. Enfin, les spectateurs pourront approcher la mascotte officielle de cette année, une jument landaise de trait breton du nom de Divine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/05/2019 à 15:45 :
Bonjour
Je suis Pierre Jean Michelet
, responsable de la Chambre Agriculture d'Haïti/ branche sud-est , je me suis interreser avec vos actions de la chambre agriculture de.votre pays..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :