Dominique Graciet réélu à la tête de la Chambre régionale d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine

 |   |  491  mots
Dominique Graciet préside la Chambre régionale d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine depuis 2001. Il est réélu pour un mandat de six ans.
Dominique Graciet préside la Chambre régionale d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine depuis 2001. Il est réélu pour un mandat de six ans. (Crédits : CRA Nouvelle-Aquitaine)
Dominique Graciet, président de la Chambre régionale d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine depuis 2001, a été réélu pour un mandat de six ans. Il fait du bouclage du programme de développement rural 2020-2025 sa priorité.

C'est donc un 4e mandat consécutif que débute Dominique Graciet à la présidence de la Chambre régionale d'agriculture après sa réélection, ce jeudi 14 mars 2019. Agé de 63 ans, il assume cette fonction, ainsi que celle de président de la Chambre départementale d'agriculture des Landes depuis 2001. Dominique Graciet, qui pilote une exploitation de productions animales et végétales à Bénesse-Maremne (Landes), est également vice-président de Maïsadour et président de MVVH Delpeyrat dans ce département.

Pour ce nouveau mandat de six ans, au cours duquel il a déjà annoncé qu'il passera la main à un successeur, il priorise la mise sur pied du programme de développement rural 2020-2025, le premier calqué sur le périmètre de la Nouvelle-Aquitaine et associant les fonds européens, régionaux et étatiques.

Energies renouvelables, agro-écologie, financements

Parmi les actions à mener au cours de ce nouveau mandat, Dominique Graciet liste les éléments suivants :

  • le plan protéines pour rééquilibrer la production en faveur des grandes cultures et notamment le soja à destination de l'élevage,
  • développer les énergies renouvelables dont les panneaux photovoltaïques sur les toits des bâtiments et les installations de méthanisation des déchets agricoles,
  • anticiper et accompagner le réchauffement climatique au niveau de l'irrigation et des variétés à cultiver,
  • développer l'agro-écologie en s'affranchissant et en diminuant le recours aux intrants phytosanitaires en agriculture biologique comme en conventionnelle,
  • développer l'ingénierie financière pour identifier et décrocher de nouveaux financements de BpiFrance, de la Banque européenne d'investissement, de la Région Nouvelle-Aquitaine mais aussi désormais de fonds privés.

Lire aussi : Salon de l'agriculture : la Nouvelle-Aquitaine veut accélérer la transition vers l'agro-écologie

Les 12 membres du bureau de la Chambre régionale d'agriculture ont également été désignés pour six ans :

  • président : Dominique Graciet,
  • 1er vice-président : Luc Servant, (président de la Chambre départementale d'agriculture de Charente-Maritime),
  • 2e vice-président : Pascal Lerousseau, (président de la Chambre départementale d'agriculture de la Creuse),
  • 3e vice-président : Bernard Layre, (président de la Chambre départementale d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques),
  • 4e vice-président : Christian Daniau, (président de la Chambre départementale d'agriculture de Charente),
  • secrétaire : Jean-Philippe Granger, (président de la Chambre départementale d'agriculture de Dordogne),
  • secrétaire adjoint : Tony Cornelissen, (président de la Chambre départementale d'agriculture de Corrèze),
  • secrétaire adjoint : Jean-Louis Dubourg, (président de la Chambre départementale d'agriculture de Gironde),
  • secrétaire adjoint : Serge Bousquet-Cassagne, (Président de la Chambre départementale d'agriculture de Lot-et-Garonne),
  • secrétaire adjoint : Jean-Marc Renaudeau, (président de la Chambre départementale d'agriculture des Deux-Sèvres),
  • secrétaire adjoint : Philippe Tabarin (président de la Chambre départementale d'agriculture de la Vienne),
  • secrétaire adjoint : Bertrand Venteau (président de la Chambre départementale d'agriculture de la Haute-Vienne).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :