La place de Bordeaux doit-elle commercialiser les vins fins du monde ?

 |   |  0  mots
(Crédits : La Tribune)
« Le monde du vin bouge et l’offre se développe énormément. Bordeaux a acquis une notoriété et une partie de sa réputation par la qualité de ses vins mais aussi grâce à la force de frappe commerciale qu’elle a su avoir avant tout le monde. » Ce réseau de distribution qu’on appelle la place de Bordeaux doit-elle se relancer dans la commercialisation des vins fins étrangers ailleurs dans le monde ? C’est le sujet développé par le directeur de la Wine & Spirits Academy de Kedge Business School, Jacques-Olivier Pesme, dans cette interview vidéo réalisée dans le cadre de l’édition 2017 de La Tribune Wine’s Forum.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :