Euralis en pleine croissance

 |   |  239  mots
Euralis (5.150 salariés dont 4.150 en France) fait partie des principaux employeurs d'Aquitaine.
Euralis (5.150 salariés dont 4.150 en France) fait partie des principaux employeurs d'Aquitaine. (Crédits : D.R)
Le groupe coopératif béarnais Euralis enregistre un chiffre d'affaires brut en hausse de 2,7 % sur le dernier exercice, à 1,5 Md€, et un résultat net de 2 M€. Le géant de l'agriculture et de l'agroalimentaire table maintenant sur des fêtes de fin d'année réussies, notamment à travers ses marques Rougié, Montfort...

Le dernier exercice, clos le 31 août 2015, fait apparaître pour Euralis (5.150 salariés, 12.000 agriculteurs fédérés, siège à Lescar dans les Pyrénées-Atlantiques) un CA brut en augmentation de 2,7 % à 1,5 Md€, dont 26 % à l'international. L'activité céréales est en progression de 12 %, le chiffre d'affaires des magasins Point vert augmente en 4 % et l'activité semences fait de même à + 2,4 %. Le pôle alimentaire progresse également, de 1,7 %. "L'EBITDA (résultat avant frais financiers, impôts, provisions sur immobilisations, amortissements, NDLR) s'élève à 52,5 millions d'euros en progression de 31 %. Le résultat net du groupe est de 2 millions d'euros et progresse de 4,6 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent", complète Euralis, 1er producteur de légumes transformés du Sud-Ouest et parmi les leaders européens des semences.

"L'année est marquée par la stabilité des coûts de frais de structure. Ce contrôle des coûts a permis d'investir 25 millions d'euros dans la R&D et 22 millions d'euros dans le développement marketing", ajoute le groupe.

Ce dernier souligne "une accélération du déploiement à l'international", notamment pour le pôle Semences en Europe centrale et en Russie ou encore avec l'ouverture d'une unité de production de foie gras Rougié en Chine. Euralis table pour l'exercice 2015 - 2016 sur une progression plus soutenue du pôle Semences, sur un retour à l'équilibre du pôle Alimentaire, et au développement du pôle Agricole.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :