Les vins voyageront-ils mieux sous passeport chinois ?

 |   |  515  mots
Avec le label Peop mis en place par le gouvernement Chinois, la production agroalimentaire française dispose d'un véritable passeport pour le marché, sécurisé, de l'Empire du millieu
Avec le label Peop mis en place par le gouvernement Chinois, la production agroalimentaire française dispose d'un véritable passeport pour le marché, sécurisé, de l'Empire du millieu (Crédits : O.A)
Développé par le gouvernement chinois, le label Peop vise à renforcer la lutte contre les marchés illicites et contrôler les risques sanitaires en Chine, en assurant l’origine et la traçabilité des produits de grande consommation. Véritable passeport pour le marché chinois, Peop s’adresse aux produits agroalimentaires en général et aux vins tout particulièrement.

La volonté des autorités chinoises de lutter contre la contrebande, la contrefaçon, tout en garantissant aux consommateurs de leur pays la sécurité alimentaire, vient de prendre une nouvelle forme. Celle d'un label baptisé Peop, qui une fois adopté par les producteurs français du monde de l'agroalimentaire, doit leur permettre d'exporter sereinement vers la Chine. Les acteurs du monde du vin, notamment bordelais qui ont connaissance du dispositif, lui réservent un bon accueil.

"Ce label, qui est garanti par le gouvernement chinois, est un gage de sérieux pour les acteurs du monde du vin", explique Dominique Gresland, directeur des opérations France d'ATT, expert français des solutions de protection des produits et des marques (siège à Rueil-Malmaison - 92, filiales à Hong Kong et Shanghai en Chine, Palo Alto aux USA, à  Lausanne en Suisse et à Mérignac en France). ATT a obtenu des autorités gouvernementales chinoises la possibilité de développer, sécuriser et distribuer le label Peop en France.

Le viatique chinois, pas plus sévère que les normes... françaises

"Ce label est un véritable passeport pour le marché chinois. Il s'adresse à ceux qui sont déjà présents en Chine mais souhaitent sécuriser leurs expéditions et la distribution de leurs vins ou produits. C'est aussi une formidable opportunité pour les producteurs qui ne sont pas encore présents à l'export en Chine. Il va leur éviter tous les désagréments que d'autres ont connu par le passé. Ce label apporte beaucoup de confort."

Et en plus, il n'est pas extrêmement difficile à décrocher.

"En France, la production est soumise à de nombreuses normes et réglementations. Aussi, même si le label chinois reste sélectif, l'audit qui permet d'obtenir Peop n'est pas plus sévère que ce que le marché français impose déjà !"

PEOP

Ci-dessus, un showroom dédié à Peop dans la Free Trade Zone de Qingdao en Chine

Il faut environ un à deux mois entre le dépôt de la demande préalable et l'attribution du label.
Pour l'exploitant, l'obtention se traduit par la dépose d'un sticker hautement sécurisé, permettant à la fois l'identification, le suivi et l'authentification de chaque bouteille, d'un bout à l'autre de la supply chain. Le sticker porte, en outre, un QR Code destiné aux consommateurs chinois qui peuvent ainsi se renseigner sur l'origine du produit, sur le producteur et détecter d'éventuelles fraudes.

Peop fait l'objet d'une campagne de sensibilisation des consommateurs chinois

Les bouteilles labellisées Peop bénéficient, en prime, d'une optimisation des délais de dédouanement et de prélèvements réduits permettant de diminuer les frais financiers.
Cerise sur le gâteau, une campagne de communication est actuellement menée par le gouvernement chinois auprès des consommateurs pour promouvoir ces produits, mis en valeur dans un showroom dédié à Peop dans la Free Trade Zone de Qingdao, l'un des quatre ports majeurs de Chine, où importateurs et revendeurs peuvent se renseigner sur les produits exposés, et être mis en relation avec les producteurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :