"Bordeaux est une ville portuaire ouverte aux échanges internationaux"

 |   |  406  mots
Brent Hardt
Brent Hardt (Crédits : US Embassy)
En tant que chargé d'affaires, Brent Hardt officie comme ambassadeur des Etats-Unis en France, dans l’attente de l’arrivée du nouveau titulaire du poste à Paris. La Tribune l’a rencontré lors de son passage à Bordeaux.

En tant que chargé d'affaires vous remplacez depuis juillet l'ambassadeur des Etats-Unis en France, poste vacant depuis le départ de madame l'ambassadeur Jane Hartley, le 19 janvier. Est-il courant qu'un poste diplomatique de cette importance reste vacant aussi longtemps et à quelle date le nouvel ambassadeur doit-il arriver ?

"Le futur ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique arrivera à Paris cet automne. Sa nomination doit être confirmée par le Sénat. Jane Hartley, précédent ambassadeur, est partie en janvier suite au changement d'administration après l'élection du président Donald Trump. Son départ n'avait donc rien d'exceptionnel."

Lors de votre passage à Bordeaux vous vous êtes notamment rendu, avec votre épouse, à l'exposition "1917 : Voilà les Américains !" qui se tient jusqu'au 7 janvier 2018 au Centre Jean Moulin. C'est la première fois que vous veniez à Bordeaux ?

"Oui je n'étais jamais venu dans cette ville, mais je reviendrai. C'est à Bordeaux que la jeune république des Etats-Unis d'Amérique a ouvert son premier poste diplomatique au monde ! Bordeaux est une ville portuaire ouverte aux échanges internationaux. Une ville qui n'a rien d'anodin pour nous. Et c'est aussi pour cela que je recommande la visite de l'exposition du Centre Jean Moulin. Elle rappelle à quel point les liens entre la France et les Etats-Unis d'Amérique sont larges et profonds."

Où êtes-vous allé pendant ce premier séjour bordelais ?

"J'ai rencontré les leaders de la vie économique bordelaise. Cette ville est très dynamique, elle est ouverte au monde. Elle est capable d'adopter des idées nouvelles et d'investir, et ce sont les clés du succès. Bordeaux est une ville formidable où le Premier ministre Alain Juppé a fait un travail remarquable en tant que maire ! J'ai visité aussi un vignoble américain et me suis rendu à Saint-Emilion."

Vous avez exercé de nombreuses responsabilités au sein du corps diplomatique, pouvez-vous nous rappeler les plus récentes ?

"De 2011 à 2014 j'ai été ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique auprès de la République coopérative du Guyana, en Amérique du sud, mais aussi représentant plénipotentiaire des Etats-Unis auprès de la Communauté des Caraïbes (Caricom). J'ai également été en poste en tant que chargé d'affaires de l'ambassade des Etats-Unis auprès de la Barbade et des Caraïbes orientales de 2009 à 2011, et avant cela chef de mission adjoint et chargé d'affaires à l'ambassade des Etats-Unis d'Amérique auprès des Bahamas, de 2005 à 2008, et du Saint-Siège à Rome (2002-2005)."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :