Un 1er Adaptathon pour adapter l’entreprise au handicap à Bordeaux

 |   |  567  mots
Joël Solari et Alain Juppé présentent le premier Adaptathon bordelais.
Joël Solari et Alain Juppé présentent le premier Adaptathon bordelais. (Crédits : HL)
L’Adaptathon sera organisé pour la première fois à Bordeaux les 18 et 19 mai. Il s’agit d’un marathon créatif qui va mobiliser 200 participants pendant 48 heures pour imaginer et concevoir des solutions concrètes et innovantes dans le but de favoriser l’inclusion des personnes handicapées dans le monde de l’entreprise.

Ce sera un événement pour montrer qu'entreprise et handicap peuvent partager travail, valeurs et s'enrichir mutuellement. L'Adaptathon sera organisé pour la première fois à Bordeaux les 18 et 19 mai sur le campus de Kedge Business School à Talence. Alors que 10 % de la population française est en situation de handicap et que le taux de chômage des personnes handicapées s'élève à 20 %, l'objectif est de permettre une réelle avancée dans le cadre de l'intégration de ces personnes au sein de l'entreprise.

L'Adaptathon prendra la forme de deux jours d'ateliers de réflexions. A travers dix problématiques, les participants (chefs d'entreprises, décideurs, experts du numérique...) devront identifier et proposer des solutions concrètes, réalisables et finançables. Accompagnés par des facilitateurs et des coachs, les groupes qui présenteront les meilleures solutions seront primés le 22 mai. Les quatre meilleurs projets seront récompensés, avec jusqu'à 10.000 euros pour le premier prix.

La startup Lucine participera

Parmi les participants figurera toute l'équipe de la startup bordelaise Lucine officiellement lancée le mois dernier après 4 ans de recherche. Sa fondatrice, Marine Cotty-Eslous propose une solution numérique pour mesurer, analyser, soulager la douleur et améliorer les conditions de travail du professionnel de santé.

"Nous proposerons des applications pour des pathologies particulières. Le prototype est dédié à l'endométriose qui touche 1 femme sur 10 mais nous travaillons sur une dizaine d'autres thématiques. Notre solution a vocation à devenir un dispositif médical et donc un médicament numérique, pas un gadget numérique" explique-t-elle.

Ce qu'elle attend de l'Adaptathon ?

"Faire partie des 10 projets pitchés. Nous avons identifié deux problématiques : comment je reste au travail alors que je souffre et comment j'arrive à gérer ma douleur pour éviter des incapacités de travail. Toute l'équipe sera présente. Nous allons utiliser notre méthode de travail mais l'idée est vraiment de comprendre ce que les personnes malades vivent au quotidien et donc remettre les utilisateurs au centre."

Lucine

Maryne Cotty-Eslous, fondatrice de la startup bordelaise Lucine.

La politique locale en matière de handicap

A l'occasion de cet Adaptathon, Alain Juppé, maire de Bordeaux et président de Bordeaux Métropole, en profite pour rappeler la politique menée localement en matière de handicap :

"Bordeaux est le premier site urbain à avoir été distingué au Patrimoine mondial de l'Unesco. Notre ville a été la première labellisée Destination pour tous, une marque lancée en 2013 par les ministères en charge des personnes handicapées et du tourisme. La Cité du vin vient de recevoir la marque d'Etat Tourisme et Handicap. Par ailleurs, 400 enfants en situation de handicap sont accueillis dans les écoles publiques. Les bus et les tramways du réseau TBM sont tous accessibles. La mairie emploie 8,28 % de personnes handicapées, Bordeaux Métropole 11 % quand le seuil minimal a été fixé à 6 %"

"La loi instaure de la solidarité et des obligations pour les employeurs, mais elle a ses limites, d'où l'idée de cet Adaptathon qui va permettre de mettre en relation de nombreuses personnes dans le but de trouver des solutions" complète Joël Solari, adjoint au maire de Bordeaux en charge des personnes en situation de handicap.

A ce jour, 80 personnes sont inscrites sur les 200 attendues. La participation à l'Adaptathon est gratuite sur inscription sur le site dédié et Facebook.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/05/2017 à 11:35 :
Pas un mot sur l'Adaptathon issu de Toulouse, qui a déjà eu à deux reprises ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :