Franck Allard arrive à la présidence d’un Medef Gironde en forme

 |   |  386  mots
Franck Allard
Franck Allard (Crédits : Appa)
Le Medef Gironde s’est donné un nouveau président en élisant à sa tête le premier de ses assureurs : Franck Allard, président du directoire du groupe Filhet-Allard.

L'assemblée générale du Medef Gironde, qui s'est tenue hier jeudi dans les locaux de l'Inseec, à Bordeaux, a sans surprise élu à sa présidence et pour une durée de trois ans Franck Allard, président du directoire du courtier en assurances girondin Filhet-Allard. Ce dernier avait été nommé à la présidence par intérim de l'organisation patronale girondine après l'élection le 20 décembre 2016 de son prédécesseur, Jean-François Clédel, à la présidence de la Chambre de commerce et d'industrie régionale de Nouvelle-Aquitaine. Jean-François Clédel annonçant sa décision de quitter la présidence patronale le 23 janvier dernier.

Cette assemblée générale d'hier jeudi a été l'occasion de dresser un bilan 2016 marqué par l'adhésion de 146 nouvelles entreprises, leurs dirigeants cherchant d'abord à avoir du réseau (54 % des motivations), disposer d'informations et de services (27 %). D'où un total de 1.055 adhérents au 31 décembre 2016, en cumulant entreprises, lauréats du réseau Entreprendre Aquitaine et les 25 fédérations professionnelles.

Avec Pierre Gattaz pour le million d'emplois

Le groupe Filhet-Allard est le septième courtier en assurances en France. Né d'une activité d'assurance maritime lancée en 1895, le groupe, implanté à Mérignac, Lyon, Paris, La Rochelle, Toulouse, mais aussi Abidjan, Buenos Aires, Genève et Madrid, emploie aujourd'hui plus de 1.000 salariés pour un chiffre d'affaires (commissions) de 163 M€ en 2016 et 1,2 Md€ de primes encaissées.

Le groupe girondin profite d'une couverture renforcée grâce à son adhésion au réseau international Brokerslink AG, dont Grégory Allard, fils de Franck, est vice-président. Franck Allard s'est notamment distingué avec la création au sein de Filhet-Allard de l'Assurance Moto Verte (AMV), une première en France qui a fait florès et qui est désormais une filiale dont il conserve la présidence. Franck Allard a accéléré en 2015 le processus de sa succession en nommant son fils Grégory, directeur général adjoint du groupe Filhet-Allard et membre de son directoire, à la présidence de la filiale Filhet-Allard & Cie (risques industriels). Ferme soutien de Pierre Gattaz, Franck Allard avait reçu le patron des patrons français dans son entreprise pendant la campagne sur la création du million d'emplois en 2015 en compagnie de Jean-François Clédel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/04/2017 à 16:09 :
Un homme de terrain avec de l'envie et de l'implication qui a su déléguer et gérer. bonne pioche pour le Medef gironde

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :