Le plan 500.000 formations prolongé avec plus de 13.000 offres en Nouvelle-Aquitaine

 |   |  467  mots
Parmi les quatre axes de ce nouveau plan de formation, des 
actions qualifiantes répondant aux besoins traditionnels de l'économie régionale.
Parmi les quatre axes de ce nouveau plan de formation, des actions qualifiantes répondant aux besoins traditionnels de l'économie régionale. (Crédits : Aérocampus Aquitaine)
Le gouvernement a prolongé jusqu'en juin prochain son plan 500.000 formations avec un objectif de 165.000 nouveaux bénéficiaires. En Nouvelle-Aquitaine, l'ambition à cette échéance est de 13.389 entrées en formations supplémentaires, proposées par la Région et par Pôle emploi.

Les élus de la Région ont acté le 13 mars le plan 165.000 formations, prolongation du plan 500.000 qui doit permettre en Nouvelle-Aquitaine de proposer 13.389 actions de formations supplémentaires à destination des demandeurs d'emploi, portant ainsi l'offre globale sur le premier semestre à 40.000.
Ces formations supplémentaire seront portées à 50/50 par la Région et Pôle emploi et financées à 100 % par l'Etat à hauteur de 40 M€. Le site www.plan-formation-nouvelle-aquitaine.fr permet de s'informer sur l'ensemble de l'offre de formation.

Cette prolongation du premier plan affiche les mêmes objectifs de formation à destination des demandeurs d'emploi notamment de longue durée et/ou faiblement qualifiés et s'intègre aux priorités de la Région de répondre aux besoins des entreprises, d'augmenter le niveau de qualification des demandeurs d'emploi et d'accompagner le développement de nouveaux secteurs d'activité, notamment la filière numérique.

L'offre concerne des formations qualifiantes et certifiantes ; des formations préparatoires à la certification, d'adaptation au poste de travail, de préparations opérationnelles à l'emploi, de découverte des métiers ; et des formations de socle de connaissances et de compétences.

Les demandeurs d'emploi sont orientés par les réseaux de prescripteurs : Pôle emploi, missions locales, conseil départemental, CIDFF (Centre d'information des droits des femmes et des familles), Cap emploi, le PLIE (Plan local d'insertion par l'économie).

4 axes de formation

Cette prolongation est structurée autour de quatre axes : "première marche vers la qualification" pour les personnes les plus éloignées de l'emploi et en particulier les jeunes ;  "retour à l'emploi" en priorité pour les demandeurs d'emploi de longue durée ; des "qualifications d'avenir" sur les métiers du numériques, filières innovantes (projet de "fabrique du numérique" dans les Deux-Sèvres, "Titre Professionnel développeur de logiciels" en Gironde, formations courtes "java script" à Limoges, à titre d'exemple) ; actions qualifiantes répondant aux besoins traditionnels de l'économie régionale dans les domaines industriels, agricoles et de services (formation "maintenance des parcs éoliens" dans la Vienne, mention complémentaire "maintenances des énergies renouvelables" en Lot-et-Garonne, par exemple).

Les publics ciblés restent les mêmes : les demandeurs d'emploi peu ou pas qualifiés et/ou de longue durée, âgés de 16 à 25 ans, issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville, en situation de handicap, salariés en parcours d'insertion par l'activité économique.

26.777 formations supplémentaires en 2016

La Région précise que le 1er plan a été réalisé à 105 %, fruit d'une bonne coopération avec  l'Etat, les partenaires sociaux et Pôle emploi, ce qui correspond à 26.777 parcours de plus en Nouvelle-Aquitaine (+ 45% par rapport à 2015).
Parmi les bénéficiaires de ces formations, 36 % sont des demandeurs d'emploi de longue durée, 23 % des jeunes de moins de 26 ans, 13 % des travailleurs handicapés, 25 % sont âgés de plus de 45 ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :