1re plénière de l'année : les priorités régionales à la loupe

 |   |  738  mots
(Crédits : DR)
C’était lundi la première séance plénière de l’année au Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine, un peu plus d'un an après sa naissance. 22 dossiers étaient inscrits à l’ordre du jour. L'occasion de rappeler les priorités : l'emploi/l'économie, la jeunesse, l'aménagement du territoire et le développement durable.

Nouveau nom, nouvelle organisation, nouveau logo, nouvelles politiques. Un an après sa naissance, la région Nouvelle-Aquitaine est en ordre de marche même si la politique régionale sur ce nouveau territoire n'est pas un processus achevé selon la Région. Les priorités sont toutefois clairement définies. L'économie et l'emploi en font partie. La première séance plénière de l'année qui s'est tenue lundi a été une nouvelle fois l'occasion de le réaffirmer.

Aides économiques aux entreprises : nouveau règlement d'intervention

Dans le détail, la politique dédiée à l'Usine du futur, qui cible en particulier les petites et moyennes entreprises et les ETI, tient particulièrement à cœur d'Alain Rousset. Elle a pour objectif d'inciter les entreprises à investir dans la modernisation de leur outil de production et de les préparer aux nouveaux enjeux de la transformation numérique et de la transition énergétique. La Région réaffirme ses ambitions. 600 entreprises seront accompagnées d'ici 2020.

"On va renforcer le budget de l'économie sociale et solidaire", prévient par ailleurs Alain Rousset qui précise que la Nouvelle-Aquitaine est la seule région à avoir mis en place une direction spécifique à l'ESS. Elle se trouve à Poitiers.

L'économie circulaire créatrice d'activités et d'emplois

L'économie, c'est aussi l'économie circulaire. Suite à l'adoption de la loi NOTRe, la Région se voit confier l'élaboration du plan régional de prévention et de gestion des déchets en lieu et place des anciens plans de prévention auparavant élaborés par les conseils départementaux. Il devrait être finalisé en novembre pour une validation définitive fin 2018.

"La transition vers l'économie circulaire constitue un facteur de compétitivité, d'emploi, d'innovation et de recherche", insiste la Région.

2017, année du redémarrage d'une politique contractuelle

L'aménagement du territoire est une autre priorité de la Région Nouvelle-Aquitaine.

"Nous lançons le schéma régional d'aménagement et de développement durable du territoire qui va traiter de nombreux domaines : l'étalement urbain, l'habitat, les services (...) Ce SRADDT qui fera autorité va rassembler les collectivités mais aussi les acteurs économiques et sociaux ainsi que les universités pour fonder une nouvelle stratégie. 2017 sera l'année du redémarrage d'une politique contractuelle avec pour enjeu là encore d'être très actif sur la création d'emplois et de richesses sur le territoire", précise Alain Rousset.

L'accompagnement de la filière image régionale

La Région Nouvelle-Aquitain ambitionne également de faire du développement de l'audiovisuel et du cinéma un axe prioritaire de sa politique culturelle. "La Nouvelle-Aquitaine souhaite développer la filière image régionale. L'économie du tournage permet de multiplier par 5 les retombées sur le territoire", explique Alain Rousset et, d'ores et déjà, il s'en réjouit : "La région Nouvelle-Aquitaine est le 2e fonds de soutien, après l'Ile de France, pour accompagner la filière image." 203 projets cinématographiques ont été soutenus en 2016 pour un investissement total de 5,7 M€. Aujourd'hui, un accord-cadre de coopération pour le cinéma et l'image animée est établi entre l'Etat, le centre national du cinéma et de l'image animée et la Région pour la période 2017-2019

1,2 milliard d'euros investis dans les lycées

Dans le domaine de l'éducation, la Nouvelle-Aquitaine met en avant un gros effort d'investissement sur la période 2017-2021. La Région adopte son premier programme prévisionnel des investissements (PPI) pour les établissements publics locaux d'enseignement de Nouvelle-Aquitaine. Au total, 1,2 milliard d'euros seront dédiés aux lycées de la Nouvelle-Aquitaine. 111 établissements seront concernés par de grosses opérations structurantes et deux nouveaux lycées vont être construits, l'un à Sadirac, l'autre au Barp en Gironde. "Cela va considérablement diminuer le temps de transport des élèves", prévient Alain Rousset.

31 M€ investis pour les CREPS

Enfin, la Région est désormais responsable du patrimoine de deux centres de ressources, d'expertise et de performance sportive (Creps). Elle va répondre aux urgences du patrimoine transféré. Plus de 31 M€ vont être investis durant ces 5 prochaines années dans les deux Creps de Nouvelle-Aquitaine situés à Talence (33) et Vouneuil-sous-Biard (86).

22 dossiers étaient à l'ordre du jour de cette première séance plénière de l'année au Conseil régional.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :