Virginie Calmels lance son mouvement DroiteLib’ depuis Bordeaux

 |   |  394  mots
Virginie Calmels a lancé à Bordeaux son mouvement DroiteLib' aux côtés de François Fillon et Alain Juppé.
Virginie Calmels a lancé à Bordeaux son mouvement DroiteLib' aux côtés de François Fillon et Alain Juppé. (Crédits : DR)
DroiteLib’ est le mouvement initié par Virginie Calmels, vice-présidente de Bordeaux Métropole et 1re adjointe au maire de Bordeaux en charge de l’économie, de l’emploi et de la croissance durable. Elle l’a officiellement lancé hier à Bordeaux en présence de François Fillon et d'Alain Juppé.

Elle avait déjà dévoilé le nom de son mouvement, mais c'est à Bordeaux, précisément à la Cité du vin, que Virginie Calmels a officiellement lancé hier DroiteLib', en présence d'Alain Juppé et François Fillon. Bordeaux, "la ville où je suis née, ma ville de cœur", a-t-elle insisté. Cette ville où elle a rappelé être élue jusqu'en 2020. Soutien d'Alain Juppé pour la primaire de la droite, Virginie Calmels représente aujourd'hui les juppéistes au comité politique des Républicains et soutient sans ambiguïté François Fillon dans la course à la présidentielle. C'est dans ce contexte qu'elle lance DroiteLib', un mouvement "libéral, humaniste et progressiste".

"Je crois en une droite libérale et de progrès et je refuse de la laisser être caricaturée comme un refuge des conservatismes. Je souhaite la victoire de l'alternance avec François Fillon pour tourner définitivement la page de cinq années de gauche qui auront affaibli notre pays et les Français", a précisé Virginie Calmels.

Issue de la société civile

Sa particularité ? Virginie Calmels l'a rappelé : elle vient du monde de l'entreprise. Elle a été longtemps chef d'entreprise et souhaite justement à travers ce mouvement rassembler des hommes et des femmes de la société civile. Alain Juppé lui apporte son soutien :

"Virginie Calmels est une personnalité issue de la société civile qui s'est engagée en politique lors des municipales de 2014 avec passion et talent, et je suis heureux de pouvoir compter sur elle à Bordeaux. Je salue la création de DroiteLib' qui permettra de faire émerger des idées neuves et de faire venir à la politique des hommes et des femmes nouveaux, issus d'autres sphères et dont nous avons besoin. Virginie Calmels peut compter sur mon soutien !", a réagi Alain Juppé.

Même discours du côté de François Fillon qui salue l'initiative de Virginie Calmels :

"Je suis très heureux d'être aujourd'hui aux côtés de Virginie Calmels. Il est essentiel que nous puissions attirer de nouveaux talents afin d'enrichir notre projet et de bénéficier d'un souffle nouveau (...) Je compte sur Virginie Calmels pour porter ce message de liberté. Une liberté humaniste."

C'est donc une nouvelle étape pour Virginie Calmels. Environ 200 personnes étaient réunies à la Cité du vin pour l'officialisation de son mouvement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/02/2017 à 11:52 :
Et voila la suite logique d'un parachutage bien organisé ... Non, cette dame n'est PAS bordelaise, loin s'en faut; elle est simplement née à Bordeaux mais toute sa vie s'est déroulé ailleurs. Et maintenant elle se souvient de Bordeaux, visant bien évidemment la mairie pour 2020. Tout cela est d'un ridicule... n'aurait-elle pas encore compris que les parachutage organisés ne sont plus de mise ? Elle vient de la télé-réalité, qu'elle y retourne car les bordelais n'ont pas besoin d'une femme "providentielle". Le maire actuel ne l'a prise dans son équipe que pour son carnet d'adresses dans le but de la présidentielle 2017, alors maintenant, il ne va plus en avoir besoin !!! Nous, BORDELAIS, souhaitons participer à Notre vie municipale et régionale avec Nos valeurs, en entourant une personnalité LOCALE. Et les parachutes dorés, OUT ..., avec leur "courant d'idées" compris ! Merci madame de votre bref passage sur Bordeaux ( où vous n'aurez heureusement laissé aucune trace -forcément puisqu'elle n'a rien fait si ce n'est toucher notre argent - mais repartez à Paris, allez rejoindre votre "compagnon" ( Jérôme Chartier, conseiller spécial de F.Fillon ) et ne vous occupez pas de NOUS, les BORDELAIS.... nous ne nous en porterons que mieux.
a écrit le 06/02/2017 à 13:49 :
En effet je pensais que Mme Calmels sortait du monde de l'entreprise. Malheureusement à maintes reprises Mme Calmels a montré qu'elle est plutôt d'origine politique qu'entrepreneur. Décevant.
a écrit le 29/01/2017 à 18:29 :
Et les vrais gens s'en foutent au mieux, un politicien de plus n'étant qu'un détournement d'argent public de plus.
a écrit le 26/01/2017 à 15:37 :
Jusqu'au bout... Même si on vous propose un poste de ministre? Parité obligé, on a besoin de femmes ministres, bon vent Mme Calmels, vous voilà mariée avec la politique pour le meilleur et pour le pire

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :