Bordeaux Métropole accorde 2 M€ à Getrag Ford Transmissions

 |   |  474  mots
Alain Juppé, président de Bordeaux Métropole
Alain Juppé, président de Bordeaux Métropole (Crédits : DR)
Bordeaux Métropole vient d’accorder une subvention de 2 M€ à Getrag Ford Transmissions (GFT) mais aussi 1,2 M€ à l’Ecole nationale supérieure des arts et métiers, qui accueille la partie aquitaine de l’Institut de recherche technologique Saint-Exupéry, créé à Toulouse.

Lors du dernier conseil, les élus de Bordeaux Métropole (ex-Communauté urbaine de Bordeaux), dont Alain Juppé, maire (UMP) de Bordeaux, est président, ont décidé d'accorder une subvention de 2 M€ à Getrag Ford Transmissions (GFT), à Blanquefort (33). Une somme qui vient s'ajouter aux 2 M€ attribués à GFT fin novembre par le Conseil régional d'Aquitaine. Cette usine, qui appartient à la co-entreprise formée par Ford et l'équipementier allemand Getrag, à Cologne, a décroché en octobre le contrat de fabrication de la nouvelle boîte de vitesses Mx65, après des mois d'un lobbying orchestré au sein du groupe GFT par Christophe Baptiste, directeur du site de Blanquefort.

>> Lire aussi : Blanquefort, pourquoi Ford paie pour séduire

D'ici 2017, date du début de la fabrication, l'usine girondine doit se doter d'une capacité de production de 550.000 unités par an moyennant un investissement de plus de 110 M€. Bordeaux Métropole conditionne le versement de ces 2 M€ en particulier à la mise en place d'activités de recherche et développement à Blanquefort, au recours à la sous-traitance locale, au maintien "sur site de 744 emplois" ainsi qu'au transfert à GFT "de 200 emplois de Ford Aquitaine Industries" ou encore "au développement d'actions spécifiques de formation et d'apprentissage".

5.000 m2 pour 606.000 €

Le conseil de Bordeaux Métropole a également décidé d'accorder 1,2 M€ à l'Ecole nationale supérieure des arts et métiers (Centre de Bordeaux-Talence d'arts et métiers ParisTech). L'Ensam opère un regroupement de ses moyens et a surtout été désignée pour accueillir la partie aquitaine de l'Institut de recherche technologique (IRT) Saint-Exupéry créé à Toulouse en 2013 dans le cadre des Investissements d'avenir et officiellement installé à Talence fin novembre. D'ici 2016, l'IRT Saint-Exupéry sera doté d'un site de 2.800 m2 sur le campus de l'Ensam et bénéficiera d'un budget de 50 M€.

Le conseil de Bordeaux Métropole a également donné un avis favorable à la création de la zone d'aménagement concerté (ZAC) Garonne Eiffel, dans le cadre de l'opération d'intérêt national Bordeaux Euratlantique. D'une superficie de 128 hectares, cette ZAC, portée par l'agence TVK, est à cheval sur Bordeaux et Floirac. Dans le cadre de l'opération "50.000 logements", Bordeaux Métropole autorise la cession de 5.000 m2 situés à Bassens au COL (Comité ouvrier du logement), pour un montant de 606.000 €. Objectif : rendre possible la construction, à proximité des transports publics, de 38 logements en accession abordable (2.500 € / m2) ou en accession sociale (2.400 € / m2), sur une surface de plancher de l'ordre de 3.200 € / m2.

Parmi les nombreux dossiers traités, Bordeaux Métropole a en particulier autorisé Alain Juppé à négocier la transformation des statuts de l'Office de tourisme de Bordeaux en Office de tourisme et des congrès métropolitain. Une transformation déjà entamée par le biais d'un "travail de préfiguration" qui a permis d'identifier les missions "de ce futur outil métropolitain".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :