Nouvelle-Aquitaine, l’innovation comme levier de compétitivité

 |   |  406  mots
(Crédits : DR)
La Région affirme sa politique de soutien à la filière agroalimentaire.

L'agriculture et l'agroalimentaire sont un des tous premiers fleurons économiques de la région Nouvelle-Aquitaine, première région agricole européenne pour la valeur de sa production.

En aval des productions agricoles, les secteurs du stockage-conditionnement et de la transformation agroalimentaire représentent ainsi près de 10.000 entreprises procurant un emploi direct à 77.000 salariés pour un chiffre d'affaires de 35,6 milliards d'euros.

Pour soutenir leur développement et les accompagner face aux nombreux défis qu'elles rencontrent, le Conseil régional développe une politique volontariste et dynamique autour de trois leviers forts que sont la compétitivité, l'innovation et l'international.

Les délices de Mady, un groupement de sept producteurs de fraises ont fait, eux, le pari de l'innovation et de la compétitivité. «Les récoltes subissant des pics de production, nous étions obligés de jeter les surplus, ce qui impactait nos marges et mettait en péril notre survie économique», explique Christian Pineaud du groupement Les Délices de Mady basé à Coulounieix-Chamiers. Comment dès lors arriver à valoriser ces surplus ? Bénéficiant d'un financement régional dans le cadre d'un AMI (Appel à Manifestation d'Intérêt) et de l'implication de l'Institut du Goût du Périgord et du centre de ressources technologiques Agrotec d'Agen, de premières recherches sont lancées. « Elles ont abouti en 2014 à l'élaboration d'un velouté 100 % à base de fraises, écologique et économique, destiné à des cantines scolaires locales. » Forte d'un second soutien régional pour le packaging et d'une gamme de produits complétée (sirops, confitures, gelées ...), la société franchit alors une étape clé. Fin 2015, elle se dote de sa propre unité de production avec le soutien financier des producteurs, de la Région et du Département. « Depuis 2012, notre chiffre d'affaires a bondi de 30 %, avec désormais une trésorerie étalée sur l'année et un prix minimum de revient des fraises qui permet aux producteurs de faire des prévisionnels et d'embaucher. En 2 ans, une vingtaine d'emplois directs et indirects a ainsi été créée», se réjouit Christian Pineaud.

L'innovation est un des principaux leviers de compétitivité. La Région intervient dans cette dynamique en co-financement des projets d'innovation (R&D, marketing, organisationnelle ...). Elle réaffirme sa politique de soutien en lançant un nouvel appel à manifestation d'intérêt (AMI) « Innovez en agroalimentaire ! ». Retrouvez le détail de cet AMI et toutes les aides sur les-aides.nouvelle-aquitaine.fr.