Biotech : Fermentalg lève 12,6 M€

 |   |  405  mots
Fermentalg est basée à Libourne, en Gironde
Fermentalg est basée à Libourne, en Gironde (Crédits : Pascal Rabiller)
Spécialiste des micro-algues pour la nutrition et la santé, Fermentalg espérait lever 10 M€. L'augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) des actionnaires, tout juste réalisée, lui a permis de collecter plus que prévu. Ces 12,6 M€ sont les bienvenus pour une société qui cherche à repartir de l'avant.

Il y a quelques semaines, le PDG de Fermentalg dévoilait à La Tribune son plan pour sortir l'entreprise de l'ornière. Les difficultés de la biotech girondine à faire son apparition sur le marché et le cash brûlé, malgré une technologie prometteuse et une introduction en bourse qui avait permis d'engranger 40,4 M€ en 2014, avait quelque peu refroidi l'ambiance. Restructurée, dotée d'une nouvelle gouvernance et d'une stratégie affinée, Fermentalg veut creuser son succès autour de plusieurs marchés en s'appuyant sur son expertise en matière de micro-algues : celui de la production d'huiles enrichies en oméga 3 et celui des pigments naturels à base d'algues remplaçant les colorants alimentaires artificiels. En ligne de mire, le secteur de la nutrition-santé, très porteur.

Engagé dans la recapitalisation de l'entreprise, Philippe Lavielle avait un plan en deux étapes. La première vient d'être franchie avec succès. L'augmentation de capital avec DPS des actionnaires était calibrée autour de 10 M€. Finalement, Fermentalg a récolté 12,6 M€. L'opération a fait l'objet d'une demande globale frôlant les 7 millions d'actions au prix unitaire de 2,50 €, soit "une sursouscription de 159 % du montant initialement offert et un montant total demandé de 17.494.288 €", précise l'entreprise. La demande d'actions à titre irréductible a atteint 4.163.848 actions, " soit un taux d'exercice des DPS de 94,71 %", et celle d'actions à titre réductible à 2.833.867 actions. La clause d'extension exercée en intégralité, Fermentalg a émis 5.055.616 nouvelles actions pour un montant total levé de 12.639.040 €.

Bpifrance prend du poids

Si le fonds Demeter a soutenu l'opération, c'est surtout Bpifrance, à travers les véhicules Bpifrance Participations et Fonds Ecotechnologies, qui a engrangé des titres et des droits de vote, comme en témoigne le tableau suivant :

Fermentalg actionnariat 2017

"Cette levée de fonds, associée à l'émission obligataire qui sera souscrite par DIC Corporation au plus tard le 30 novembre 2017, nous donne les moyens financiers de mener à bien sereinement notre feuille de route et d'amener nos innovations sur le marché", réagit Philippe Lavielle.

Le patron de Fermentalg fait ici référence à la 2e étape de la recapitalisation. Récemment signataire d'un accord de coopération, le géant japonais DIC Corporation, principal fournisseur mondial d'encres d'impression, s'est engagé sur un programme de co-développement sur 3 ans portant sur deux pigments naturels issus des micro-algues, mais aussi sur un investissement de 5 M€ de DIC Corporation dans Fermentalg, prenant la forme d'une émission d'obligations convertibles à 5 € par action.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :