Le groupe Innoveox a été liquidé

 |   |  260  mots
La première unité testée en grandeur réelle l'a été dans le bassin industriel de Lacq (Pyrénées-Atlantiques)
La première unité testée en grandeur réelle l'a été dans le bassin industriel de Lacq (Pyrénées-Atlantiques) (Crédits : Bpifrance)
Le tribunal de commerce de Paris n’a finalement pas repêché Innoveox, coté en Bourse, dont le siège est à Paris, le centre de recherche et développement et la production à Mérignac (Gironde).

La liquidation a été prononcée le 29 août dernier par transformation de la procédure de redressement judiciaire qui avait suivi une période de sauvegarde. Innoveox, qui bénéficiait de l'usage exclusif du brevet sur l'oxydation hydrothermale en milieu super critique (OHTS) à énergie positive, n'a pas réussi à imposer cette innovation de rupture sur le marché.

Une innovation développée à Bordeaux par le CNRS (Centre national de la recherche scientifique), qui permet de transformer des déchets organiques liquides (solvants, résidus pétroliers...) en énergie et en eau propre ! Très durement secoué par l'échec dans l'île de la Réunion de sa filiale Innoveox Oceania, mise en liquidation fin juillet, dans un département d'outre-mer où pourtant des conditions optimales semblaient réunies pour assurer le décollage du groupe, Innoveox n'avait plus les moyens de faire face.

Lire aussi : Le groupe Innoveox a été liquidé

Rappelons simplement que si le chiffre d'affaires d'Innoveox est passé de 124 K€ à 560 K€ en 2016, le résultat net du groupe a dégringolé dans le rouge entre les deux exercices, avec une perte passée de 4 M€ en 2015 à 6,8 M€ à l'exercice suivant, sachant qu'en 2016 le groupe a dû provisionner 2,6 M€ au titre de la dépréciation de son unité de traitement de La Réunion... Syneox, filiale centrée en particulier sur la conception et fabrication de petits robots autonomes capables de fonctionner en essaim, blindés contre la radioactivité pour pouvoir intervenir dans les centrales nucléaires endommagées, pourrait échapper au naufrage du groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :