Message in a window lève 800.000 € pour booster la publicité en vitrine

 |   |  591  mots
Message in a window permet de réserver des vitrines de magasins pour y installer sa campagne de communication
Message in a window permet de réserver des vitrines de magasins pour y installer sa campagne de communication (Crédits : DR)
La startup de Bayonne Message in a window propose une plateforme d'organisation de campagnes de communication dans les vitrines de magasins. Elle annonce avoir levé 800.000 € pour étoffer ses outils et accélérer sa croissance.

Lancée en 2015 à Bayonne, la plateforme Message in a window met en contact des annonceurs et des magasins de centre-ville (pharmacies, cavistes, magasins de sport...) bien situés pour réserver leur vitrine comme espace de communication. Son fondateur, Vincent Clabé-Navarre, a flairé à l'époque l'opportunité de ce marché encore sous exploité. Les vitrines sont encore relativement peu utilisées par les marques qui préfèrent se référer à des campagnes de communication auprès de médias classiques. Pourtant, elles sont de véritables "médias qui ne disent pas leur nom" et offrent de nombreux avantages pour les marques :

"Nous avons compté qu'il fallait près de 600 heures de travail à une marque pour mettre en place une campagne dans 50 vitrines seulement, explique Vincent Clabé-Navarre. Nous leur proposons de n'y passer plus que 5 minutes via notre plateforme et sans bouger, et de bénéficier de tous les indicateurs d'impact."

Une aubaine pour les annonceurs qui peuvent ainsi accéder en quelques clics à plus de 20.000 vitrines accessibles partout en France.

Afin de lui donner les moyens d'accélérer son développement, la startup annonce avoir bouclé une levée de fonds de 800.000 €, une opération à laquelle ont participé le fonds d'investissement Side Capital, Bpifrance et le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.

Un pari gagnant-gagnant

Pour les commerçants, laisser la part belle aux marques pour décorer sa vitrine représente l'opportunité d'acquérir un nouveau revenu et de rentabiliser leur vitrine. Celles-ci agissant comme de véritables déclencheurs d'achats, elles sont susceptibles d'accélérer les ventes en magasin. De l'autre côté, pour les marques, elles augmentent leur visibilité et leur notoriété dans des points stratégiques et ciblés.

De la start-up aux grands noms comme Moët & Chandon ou Pernod Ricard, les marques sont très friandes de ce mode opératoire de campagnes. C'est en effet l'opportunité pour elles de toucher la typologie de prospects qu'elles désirent et d'en mesurer directement les impacts. Message an a window dispose de données colossales sur les caractéristiques des habitations et les catégories socioprofessionnelles qui gravitent autour des commerces en questions. Grâce aux outils développés par la start-up, tels que les indicateurs commerciaux, la satisfaction des commerçants et l'audience piétonne (certains capteurs radio-fréquence wi-fi déterminent le nombre de passage et leur répétition), les annonceurs disposent désormais de moyens concrets afin de mesurer leur performance sur un public visé et identifier les éventuels éléments bloquants.

Quatre recrutements à venir

Bilan de ces douze derniers mois ? La start-up a réalisé des centaines de milliers d'euros de campagnes de communication et vient de franchir le cap des 100.000 € reversés aux commerçants. Elle projette à présent de déployer la couverture des commerces éligibles aux campagnes et de développer ses services existants.

"Aujourd'hui, nous sommes extrêmement innovants sur le process. Nous avons aussi pour ambition de devenir tête d'innovation dans les décors de vitrine en capitalisant sur l'habillage du XXIe siècle", annonce Vincent Clabé-Navarre.

Le nouvel or noir, la data (ou donnée), entre également en ligne de mire dans les perspectives de croissance de la société, détentrice de millions de données sur les commerces et leurs univers.

Aujourd'hui, la petite équipe de huit personnes tend à s'agrandir et les recrutements ne vont pas tarder. Ainsi, quatre postes sont à pourvoir, parmi ceux de développeur informatique, directeur commercial et data scientist.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :