Meta-video en test sur le CEB Lab avant sa commercialisation

 |   |  531  mots
Patrice Briand, fondateur de Meta-video, a expérimenté sa solution lors des éditions 2016 et 2017 du Jumping international de Bordeaux.
Patrice Briand, fondateur de Meta-video, a expérimenté sa solution lors des éditions 2016 et 2017 du Jumping international de Bordeaux. (Crédits : Meta-video)
La startup bordelaise Meta-video commercialise depuis septembre 2016 une solution de vidéo qui permet de sélectionner, revoir et partager les moments forts d’un événement. Un outil qu’elle a testé à l’occasion des éditions 2016 et 2017 du Jumping international de Bordeaux, via le CEB Lab de Congrès et Expositions de Bordeaux.

"Regarder la vidéo d'une compétition de surf ou de snowboard, ou simplement d'un match de football, c'est long, très long." Pour y remédier et permettre aux spectateurs de découvrir directement les moments clés de ces événements, Patrice Briand a lancé sa startup Meta-video il y a deux ans. Il commercialise désormais une solution de vidéo live qui permet de sélectionner, revoir et partager les moments forts d'un événement. Une solution testée et approuvée dans le cadre du CEB Lab, laboratoire mis en place fin 2015 par Congrès et Expositions de Bordeaux, qui donne la possibilité à des startups et entreprises de tester grandeur nature leurs innovations sur des manifestations qu'elle produit ou accueille.

Lire aussi : Innovations en test : le CEB Lab dresse un bilan positif

En l'occurrence, Meta-video a expérimenté sa solution lors des éditions 2016 et 2017 du Jumping international de Bordeaux.

"La solution existait mais cela nous a permis de nous rassurer et de la tester dans des conditions réelles. Le concept à la base est le suivant : sur une vidéo, les moments importants sont tagués, ce qui permet au spectateur d'aller directement voir un carton jaune ou un but pour reprendre l'exemple du match de football. Nous pouvons également mettre bout à bout 60 petites vidéos d'une minute par exemple. C'est ce que nous avons testé lors de l'édition 2016 du Jumping international de Bordeaux. L'année suivante, nous avons expérimenté le double live en direct du paddock et de la compétition. Les options sont infinies. Dernier exemple : nous pouvons associer une publicité à un tag", explique Patrice Briand.

Meta-video

Capture d'écran du player interactif développé par Meta-video.

Un produit BtoB

Meta-video a d'ores et déjà quelques clients de renom dans son portefeuille, des organisateurs d'événements précisément. En plus de Congrès et Expositions de Bordeaux, Patrice Briand travaille pour Lacanau Pro, le Freeride World Tour ou encore les Olympiades des métiers qui se déroulent en ce moment à Bordeaux (du 9 au 11 mars). "Notre concept s'applique très bien au sport", reconnaît Patrice Briand, lui-même passionné de surf et de snowboard.

"Le player interactif que nous proposons, un produit BtoB, s'adresse à des organisateurs d'événements qui veulent booster leur audience digitale et avoir plus de visibilité sur les réseaux sociaux. L'idée, pour eux, est bien sûr d'être attractif pour les partenaires. Ensuite, de manière générale, notre solution génère un gain de temps considérable pour les spectateurs, ce qui permet de leur donner plus d'émotions", détaille Patrice Briand.

A contre courant des startups

Il indique avoir fait des choix à contre-courant de ce que font aujourd'hui les startups.

"Il n'y a pas eu de levée de fonds, je privilégie une montée en charge progressive. Par ailleurs, je suis le seul salarié, mais quand j'ai besoin de plus de personnel sur des projets, je fais appel à des consultants. Je vis actuellement une période clé", reconnaît Patrice Briand.

Il est aujourd'hui en concertation avec de grosses fédérations internationales de sport.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :