Innovations en test : le CEB Lab dresse un bilan positif

 |   |  507  mots
Congrès et Expositions de Bordeaux, qui accueille plus de 300 manifestations par an, propose aux entreprises et startups locales de tester leurs innovations à l'occasion d’événements qu'elle produit ou accueille.
Congrès et Expositions de Bordeaux, qui accueille plus de 300 manifestations par an, propose aux entreprises et startups locales de tester leurs innovations à l'occasion d’événements qu'elle produit ou accueille. (Crédits : P.R)
En un an, le CEB Lab a accueilli une dizaine de startups et entreprises qui ont testé leurs solutions digitales sur les manifestations produites ou accueillies par Congrès et Expositions de Bordeaux. Après sa création fin 2015, l’heure est au bilan pour cette plateforme d’échanges et de tests mise à disposition de l’écosystème numérique local. Un bilan jugé positif. De nouvelles collaborations sont annoncées cette année.

Premier bilan prometteur pour le CEB Lab lancé fin 2015 par Congrès et Expositions de Bordeaux (CEB). En un an, une dizaine de startups et d'entreprises ont pu tester leurs solutions sur les manifestations produites ou accueillies par CEB.

"Nous offrons un véritable laboratoire vivant pour tester des solutions innovantes en avant-première", s'enthousiasme Sébastien Parent, responsable Digital et Innovation de Congrès et Expositions de Bordeaux et pilote du CEB Lab.

Un terrain d'expérimentation pour les startups

Ainsi, à l'occasion des éditions 2016 et 2017 du Jumping International de Bordeaux, la startup Meta-Video a expérimenté une solution de vidéo live qui permet de sélectionner, revoir et partager les moments forts de l'événement. Le succès a été au rendez-vous et CEB prévoit d'utiliser l'outil sur les prochaines éditions du Jumping. Congrès et Expositions de Bordeaux pourrait également le proposer aux organisateurs de congrès pour prolonger l'expérience des congressistes.

Lire aussi : Meta-video en test sur le CEB Lab avant sa commercialisation

Autres exemples : grâce à la startup Linguali, les visiteurs internationaux du salon Vinitech-Sifel ont bénéficié d'une nouvelle application de traduction linguistique, directement via leurs smartphones et tablettes. De son côté, Qikobjects, première application mobile pour objets (re)trouvés, a testé sa solution lors du Jumping International de Bordeaux 2017 et sur le Salon Vinitech-Sifel 2016.

"Nous avons rencontré de nombreux porteurs de projets et reçu plus de 40 propositions. Certaines ont abouti, d'autres n'ont pas pu voir le jour ou n'ont pas rencontré le succès escompté. C'est le propre même de cette démarche d'innovation partagée. On prend des risques ensemble, on confronte des idées aux marchés et aux expertises métiers", explique Sébastien Parent.

Une collaboration "gagnant-gagnant"

Un an après la création de la plateforme, Congrès et Expositions de Bordeaux met en avant une collaboration "gagnant-gagnant". D'un côté, des startups partenaires ont l'opportunité de tester leurs outils en vue d'une mise sur le marché. De l'autre, CEB entend optimiser ses process et ses services, afin de perfectionner son offre et ainsi hisser Bordeaux dans le top 3 des villes françaises de tourisme d'affaires et d'accueil de congrès d'ici à 2020.

Les collaborations vont  donc se poursuivre. En mai prochain, pour la Foire internationale de Bordeaux, trois nouvelles startups sont d'ores et déjà invitées à tester leurs solutions innovantes : Post Trip, un service de livraison entre particuliers ; SoUse qui testera son agent conversationnel sur le site internet de la Foire et Azimuth Me qui proposera aux exposants des modules de formation en ligne.

Par ailleurs, les entreprises désireuses de participer pourront bientôt transmettre leurs projets directement sur une plateforme qui devrait voir le jour à la fin du mois. Une dizaine d'élèves de l'école Digital Campus travaillent actuellement dessus. Congrès et Expositions de Bordeaux accueille plus de 300 manifestations et 1 million de visiteurs chaque année. "Un réel terrain de jeu" donc pour les entreprises, startups et écoles locales.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :